Yverdon «rapatrie» trois joueurs de Bavois

Yverdon «rapatrie» trois joueurs de Bavois

« Cela fait longtemps que je dis notre envie de construire une équipe nord-vaudoise. Pour des raisons que je ne détaillerai pas, nous n’avons pas réussi à y arriver l’été ou l’hiver dernier, mais là, je suis vraiment satisfait. Ces trois renforts-là entrent complètement dans notre politique. » Mario Di Pietrantonio n’a pas caché sa satisfaction au téléphone en cette fin de semaine. Le dernier coup du président d’YS? Avoir réussi à « rapatrier » Yannick Bovay, Esteban Rossé (photo) et Allan Eleouet, trois joueurs actuellement au FC Bavois. D’autres recrues seront en outre annoncées plus tard dans la journée!

Trois départs qui font mal à Bavois

Actuellement en vacances, Jean-Michel Viquerat pensait s’être épargné un mercato agité cet été, mais le président bavoisan va devoir passer quelques coups de téléphone. Et comme en général il a toujours une longueur d’avance, on ne se fait pas trop de soucis pour lui… Reste que ces trois départs font mal car Bovay et Rossé, surtout, étaient des titulaires indiscutables, tandis qu’Eleouet a énormément progressé ces derniers mois et a été aligné lors de plusieurs rencontres à enjeu.

 

Bekim Uka: « J’espère que le projet qu’on leur a vendu tient la route »

Heur désormais ancien entraîneur Bekim Uka, lui, a simplement indiqué être « fier d’avoir fait progresser ces joueurs-là » et espère qu’ils « continueront à progresser aussi dans leur nouveau club ». Les recrues? « On ne voulait pas toucher le groupe en place et simplement amener 3 ou 4 vrais renforts. Là, on devra s’activer sans doute un peu plus. C’est dommage, mais que peut-on y faire? Ils veulent retourner là-bas, qu’ils y aillent. J’espère simplement que le projet qu’on leur a vendu tient la route, c’est tout ce que j’ai à dire. Le nôtre, ils le connaissaient et là, ils vont devoir s’adapter. »

 

Les trois recrues d’YS dans le détail

 

Yannick Bovay, 25 ans

Il peut jouer milieu défensif, son poste de prédilection, défenseur central ou latéral. Il était là lors de la saison de Promotion League, lors de laquelle Yverdon a chuté en 1re ligue. Très polyvalent, il est fiable à 100% et ne passe jamais au travers d’un match. Et comme, en plus, il a la bonne idée de marquer des buts décisifs… Il sera l’un des hommes de base du nouvel Yverdon Sport, lui qui vient de Gossens, à quelques kilomètres à peine de la capitale nord-vaudoise. Un joueur que tout entraîneur adore, clubiste et vrai passionné de football, toujours au bord des terrains et concerné par ce qui se passe autour de lui.

 

Esteban Rossé, 22 ans

Plus à l’aise comme défenseur central, il peut également évoluer comme milieu défensif et était titulaire indiscutable à Bavois, où il formait une charnière centrale de haut niveau avec Hicham Bentayeb. Egalement là en Promotion League, il était parti en même temps que Bovay à Bavois. Capitaine d’YS à son départ, il avait fortement agacé les dirigeants de l’époque, qui comptaient garder « à vie » celui qui devait symboliser le club pour les années à venir. Yverdonnois à 100%, il avait pourtant décidé de s’en aller, un peu déçu par la situation générale de son club. Il est aujourd’hui de retour et les tensions sont apaisées. Très élégant balle au pied, il a franchi un cap dans l’agressivité ces derniers mois. Le LS lui a refait une proposition cet été, mais ne lui offrait pas suffisamment de garanties sportives. Il a donc privilégié le retour au Stade Municipal.

 

Allan Eleouet, 20 ans

Parti du Team Vaud après les M14, il a rejoint le Mouvement juniors Orbe et Région. Ensuite? Le FC Baulmes en 2e ligue inter, puis Bavois. De par son jeune âge, il est celui qui a le plus progressé du trio, sur et en dehors du terrain. Ses qualités de percussion et d’élimination sont réelles et il sera candidat à une place de titulaire sur l’aile. Il fait de plus en plus les bons choix, mais a évidemment encore une marge de progression dans ce domaine. Il doit devenir plus lucide et bien prendre conscience de ses qualités. Bekim Uka lui parlait et le protégeait, comme lorsqu’il a quitté le groupe en plein match à Vidy, mécontent de ne pas être entré en jeu. Le genre de choses à ne pas faire, mais il a écouté son entraîneur et mûri, preuve d’intelligence et de volonté de réussir.

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.