Yverdon prend la première place au meilleur moment

Yverdon prend la première place au meilleur moment

« Entrée gratuite samedi prochain contre Stade-Lausanne! Objectif 1000 personnes! » Mario Di Pietrantonio avait déjà eu l’idée avant le match face à Team Vaud, mais la victoire d’YS à la Pontaise a définitivement convaincu l’entraîneur d’YS de transformer le match au sommet de samedi en véritable fête du football nord-vaudois. Il y aura un manque à gagner, c’est sûr, mais voir le Stade Municipal bien rempli n’a pas de prix.

Team Vaud « rajeunit les cadres »

Avant de faire cette annonce, il a fallu battre Team Vaud, donc, et il est clair que cette mission est plus facile à réaliser en fin de championnat que, disons, il y a un mois. Pourquoi? Parce que les Lausannois, qui n’ont plus rien à jouer, « rajeunissent les cadres », si l’ose dire. Les M21 sont avec la première et ce sont les M18 qui finissent la saison, en gros. Dimanche, il y avait quand même Kevin Martin, Fabio Carvalho et Adam Waidi, comme « réguliers », mais il est clair que Team Vaud est déjà orienté vers la saison prochaine, quitte à encaisser sa troisième défaite consécutive (Fribourg, Terre Sainte et Yverdon).

Junior Montano: du potentiel, mais un manque de constance

Yverdon n’a pas réalisé un grand match, c’est sûr, mais a assuré l’essentiel, s’imposant 1-3 grâce à un… triplé de la tête de Matias Chavarria! L’attaquant argentin a eu le mérite de se trouver les trois fois au bon endroit et son deuxième but, notamment, a été marqué suite à un excellent centre de Junior Montano. Le latéral gauche d’YS a été très bon dimanche, son seul tort étant son moment de déconcentration sur le 1-2. Le refrain est connu avec lui: il a un potentiel plus qu’intéressant, que ce soit physique ou technique, mais il y a toujours un moment dans un match où il en « sort » pour des raisons mentales. Le jour où il arrivera à gommer ce petit défaut, il pourra prétendre à jouer plus haut.

Dimanche, en tout cas, son action pour le 0-2 (59e) a montré sa classe: débordement, centre parfait, long et tendu, au deuxième poteau où l’attendait Chavarria, seul à cinq mètres. En fait, les défenseurs lausannois se sont concentrés sur le premier poteau, où rôdait Becirovic. Sûr que le centre de Montano allait arriver vers l’avant-centre, tous les joueurs des M21 se sont précipités sur lui. Chavarria, un peu surpris, s’est retrouvé seul et n’a pas manqué l’occasion.

Sacha Margairaz sauve le 2-2 sur la ligne

Alors oui, Team Vaud est revenu à 1-2 grâce à Mylord Kasai, mais le plus dur était fait. La seule vraie frayeur? Une frappe de Mehdi Benhaddouche, entré en jeu peu auparavant, sauvée sur la ligne par Sacha Margairaz alors que Marc Ummel était battu (79e). Chavarria inscrira le 1-3 de la sécurité un peu plus tard pour un Yverdon Sport qui se retrouve leader!

14 points en 6 matches pour le « nouveau » YS

Qui aurait parié là-dessus, au soir de la défaite à Bavois (6-2)? Depuis, Yverdon a encaissé 14 points en 6 matches avec son nouvel entraîneur Philippe Demarque et s’est installé à la première place. Il y a plusieurs façons de lire cette information. Celle de Vittorio Bevilacqua? Le jour de son éviction, il nous avait confié que son successeur allait récolter les fruits de son travail et que la remontée n’était finalement qu’une suite logique. Il y a du vrai, bien sûr, car Philippe Demarque n’a pas réinventé Yverdon Sport depuis un peu plus d’un mois.

Philippe Demarque, des choix forts et un 4-2-3-1 qui fonctionne

Mais le grand mérite du nouvel entraîneur d’YS est d’avoir ramené de la sérénité à une équipe qui en manquait terriblement, ainsi que d’avoir fait des choix forts. On l’a déjà dit, mais on l’a encore constaté hier au coup d’envoi en constatant qu’Anthony Ciavardini et Ange Nsilu étaient sur le banc. Marco Gabriele, lui, était suspendu, mais n’avait pas débuté dernièrement. Il fallait oser et il faut dire que son 4-2-3-1 fonctionne très bien. YS est très solide défensivement et frappe quand il le faut. Le bilan sportif de Philippe Demarque après six matches? Il n’est pas bon, il est excellent.

Jean-Yves Aymon grimpe d’un rang dans la hiérarchie

Du côté de Team Vaud, on prépare déjà la saison prochaine, laquelle se déroulera sans Jean-Yves Aymon, appelé à grimper d’un échelon dans la hiérarchie du club, ce que nous a confirmé Alain Joseph en personne: « Dès la saison prochaine, Jean-Yves sera à 50% responsable des talents et à 50% assistant de Fabio Celestini à la première. Le nom de son successeur à la tête des M21? Voyez avec Marc Hottiger. » On s’est donc approchés de l’homme qui nous a tant fait vibrer face à l’Italie en mai 1993 (les footballeurs de notre génération comprendront) et on lui a posé la question. Sa réponse? « Son successeur n’a pas encore été désigné ». Seule certitude: Carlos Carrasco, qui officiait comme assistant de Jean-Yves Aymon, finira la saison sur le banc des M21. Ainsi, hier, Jean-Yves Aymon se trouvait en tribunes, aux côtés de Fabio Celestini.

Il a dit à Footvaud.ch

Philippe Demarque, entraîneur d’YS

On passe en tête et on se réjouit de ce match face à Stade-Lausanne! Aujourd’hui, on a été solides et on a frappé quand il le fallait. Si je suis satisfait du jeu? Je suis satisfait des victoires. Vous savez, j’entends ceci et cela, que contre Terre Sainte par exemple, on n’a pas bien joué… Mais au final, on a les trois points. Quand j’ai repris l’équipe, ma priorité a été de stabiliser la défense, ce qui a été fait. Aujourd’hui, je peux dire qu’on est solides. Après… Vous savez, aujourd’hui, il n’y a que le Barça qui joue bien et qui gagne. Pour l’instant, on gagne. Vous dites que je n’ai pas hésité à faire des choix forts? Je juge la forme du moment, c’est tout. On joue avec trois attaquants et pour l’instant, Ange Nsilu, puisque vous aimez parler de lui, ne m’a pas montré qu’il était au dessus d’Edin Becirovic pour le poste d’attaquant de pointe. Mais ai j’ai envoyé un signal à mes dirigeants pour la saison prochaine, avec ces 14 points en 6 matches? On se réunit mardi, j’en saurai plus à ce moment-là et vous aussi sans doute.

Les hommes du match

Alexandre Khelifi a régalé le public de quelques jolis geste, mais manque encore de constance pour convaincre Fabio Celestini. Il a du potentiel, c’est sûr, et ses capacités d’élimination rappellent celles de son frère, mais il a encore des choses à prouver avant de prétendre à la première équipe. On a bien aimé Fabio Carvalho, comme souvent. Le défenseur central a livré un beau duel à Edin Becirovic. Régulièrement appelé avec le LS, il plaît à Fabio Celestini.

Du côté d’YS, la logique voudrait que l’on encense l’auteur du triplé, Matias Chavarria, mais la vérité est qu’il a surtout profité de l’excellent travail de ses collègues. Ce n’est jamais facile et anecdotique de marquer trois fois? C’est vrai, mais il pèse encore trop peu dans le jeu pour qu’on ait envie de s’enflammer sur lui. Il doit progresser, même si on lui reconnaît de vraies qualités de finisseur. Jean-Yves Momo, lui, a fait un grand match, avec énormément de volume de jeu. Il a vraiment pris une nouvelle dimension depuis quelques semaines et s’est imposé au milieu de terrain. Ses performances ont permis à Philippe Demarque de redescendre Sacha Margairaz d’un cran. De toute façon, Margairaz est fort partout, mais l’avantage quand il joue derrière, c’est qu’il peut faire profiter l’arrière-garde de sa qualité de relance.

Les prochains rendez-vous

Yverdon reçoit Stade-Lausanne-Ouchy et finit à Monthey. Team Vaud reçoit Meyrin avant de terminer sur le terrain du SLO.

Team Vaud M21 – Yverdon Sport 1-3 (0-1)

Buts: 31e et 59e Chavarria 0-2; 73e Kasai 1-2; 89e Chavarria 1-3.

Arbitres: M. Horisberger, assisté de M. Comtesse et de M. Hartmann.

Team Vaud: Martin; Ombala, Kame, Fabio Carvalho, Dangubic; Parra (62e Sierro), Waidi, Salihaj (65e Benhaddouche), Gomes, Khelifi (82e Sarda); Kasai.

Entraîneur: Carlos Carrasco.

Yverdon: Ummel; Mayila, Mara (77e Ciavardini), Margairaz, Montano; Momo, Pitronaci (61e Ferhatovic), Bühler; Parapar (65e Nsilu), Becirovic, Chavarria.

Entraîneur: Philippe Demarque

Stade Olympique de La Pontaise.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*