Yverdon perce la défense du Stade Nyonnais

Yverdon perce la défense du Stade Nyonnais

Mercredi 16 août, Yverdon-Sport se déplaçait au stade de Colovray pour défier le Stade Nyonnais, jusque là invaincu. Une rencontre menée tambour battant par les hommes d’Anthony Braizat dans le cadre de cette troisième journée de Promotion League.

Il ne fallait pas arriver en retard au stade de Colovray. En effet, après un peu plus de deux minutes c’était déjà l’ouverture du score. Et quel joli but ! Cissé, au milieu de terrain reçoit la balle et rejoue immédiatement sur Rushenguziminega en une touche de balle, ce dernier poursuit la contre-attaque et trouve Marazzi sur le flanc gauche, l’attaquant ne se pose pas de question et décroche une frappe de gaucher sensationnel qui ne laisse aucune chance au portier nyonnais. On ne joue que la deuxième minute du match, et les visiteurs concrétisent déjà leur première action.

Alors que les filets de Barroca ont tremblé pour la première fois depuis le début de la saison, le coup dur se poursuit avec la blessure du capitaine Ibrahim Tall. Le patron de la défense nyonnaise est remplacé à la 6e minute. L’équipe de la Côte subit le jeu d’Yverdon Sport et encaisse un second but à la 30e minute sur un nouveau contre fulgurant mené cette fois-ci sur le côté droit. Allan Elouet s’en va fixer son défenseur, l’élimine d’un passement de jambe avant de pouvoir centrer en retrait dans la surface de réparation, Dylan Tavares est à la réception de ce caviar et double la mise pour Yverdon Sport.

Intensité et tension sur le terrain

À la mi-temps Oscar Londono procède à deux changements pour dynamiser le milieu de terrain, mais le score ne bougera plus, Le Nyon a plus souvent la balle mais ne parvient pas à se montrer dangereux. Yverdon s’impose 2 à 0 au terme d’un match très intense, dont les contacts physiques ont fait rugir à tour de rôle le banc des deux équipes. L’arbitre a distribué au total 9 cartons (4 pour Nyon et 5 à Yverdon) aboutissant notamment à l’expulsion de Quentin Rushenguziminega en fin de match.

« C’est une ligue qui appelle au combat »

« Ce championnat de promotion est difficile, je pense que Kriens et Nyon, avec les joueurs qu’ils ont, peuvent dominer les débats, mais à chaque match sa vérité. Et puis je crois que chaque équipe peut battre chaque équipe » commente Anthony Braizat, entraîneur d’Yverdon. « Il va falloir être présent chaque weekend et prêt au combat parce que c’est une ligue qui appelle au combat. »

L’analyse de l’entraîneur est claire et sans équivoque, ce but d’entrée de jeu lance bien Yverdon mais ne fait pas tout « On a été efficace rapidement, cela nous a ouvert des espaces, il était important pour nous de faire preuve de détermination et d’une agressivité à toutes épreuves. Il fallait se rattraper de la défaite face à Kriens. J’ai expliqué à mes joueurs ce que j’attendais d’eux. A savoir qu’on mette de l’intensité dès l’entame du match. Et qu’on montre à Nyon qu’on est venu pour gagner. On a été solide, ils ont eu peu d’occasion après c’est sûr que ce but met un coup derrière la tête à l’adversaire et lorsqu’on a marqué le deuxième cela nous a permis de respirer. »

« Mais dans un match tout est possible, il suffit qu’ils marquent à l’entame de la seconde mi-temps, sur l’action de Valente et centre pour Chentouf, si c’est but, ça peut relancer le match, on peut trembler. On l’a vu face à Köniz on gagne 1 à 0 on pouvait même gagner 2 ou 3 à zéro à la mi-temps et puis on perd 2-1 à la 68e avec un carton rouge. Mais on a des vertus pour gagner le match. C’est pour ça que dans ce championnat il faut vraiment se dépasser pour maîtriser », ajoute Anthony Braizat

« On doit croire en nous-mêmes »

L’entraîneur d’Yverdon reste lucide et humble avant de conclure : « on a pu montrer contre Nyon qu’on avait envie de gagner ce match, et ça tout de suite dans les prises de décisions. Il était important de réagir après la défaite contre  Kriens et mon équipe a eu la bonne réaction. On doit rester sur cette dynamique. On doit regarder l’adversaire et faire preuve d’humilité. »

Article rédigé par Juan Millan

 

Résultats

ClubBut(s) 1ère mi-tempsBut(s) 2ème mi-tempsTotal
FC Stade Nyonnais000
FC Yverdon Sport202

 

FC Yverdon Sport

2'David Marazzi
30'Dylan Tavares dos Santos

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*