Vignoble assure l’essentiel

Vignoble assure l’essentiel

« On a fait une grosse première demi-heure, lors de laquelle on aurait pu plier le match. Mais après, on a un peu plongé, notamment physiquement. » Parler une minute avec Philippe Ehrensperger à la fin d’une partie permet d’économiser du temps à l’heure d’écrire un article: le nouvel entraîneur du FC Vignoble analyse tout rapidement et ne cherche pas d’excuses. Oui, le FC Vignoble a été excellent durant les 30 premières minutes de son match sur le terrain de la II de Jorat-Mézières, lundi soir. Mais oui, il aurait bien pu se faire reprendre et ne repartir de là qu’avec un point, voire zéro. Au final, les visiteurs se sont imposés 0-2 lors de ce déplacement piège et ont donc assuré l’essentiel, jouant même 40 minutes à 10 contre 11, suite à l’expulsion de Christophe Noverraz (deux cartons pour réclamation!).

Vignoble a mis une grosse pression d’entrée

Le FC Jorat-Mézières II compte, lui, toujours 0 point après trois parties, mais aurait clairement pu prétendre à mieux, on l’a dit. En fait, ce match a été un peu étrange. Vignoble a montré sa nette supériorité d’entrée, avant de reculer inexplicablement et de se faire très peur. Parce que, durant la première demi-heure, quelle démonstration! Sous l’impulsion d’un excellent Nelson Garcia (arrivé de Valmont cet été), Vignoble a mis une grosse pression sur le FCJM. L’ouverture du score, logique, est intervenue dès la 7e minute grâce à une jolie tête croisée de Gabriel Branco, bien servi depuis la gauche par Maxime Lambelet. 0-1 pour Vignoble et une domination de tous les instants.

Jorat n’a tout simplement pas passé le milieu de terrain jusqu’à la 30e minute!

C’est bien simple : de la 1re à la 30e minute, Jorat-Mézières n’est pas entré une seule fois dans le camp des visiteurs. Au pont que si Adrien Dick, le gardien de Vignoble, avait décidé d’aller à la buvette pour écouter les analyses d’avant-match de Suisse-Angleterre, pas sûr que beaucoup de monde s’en serait rendu compte autour du terrain et on exagère un tout petit peu seulement. Le problème? Vignoble n’a pas tenu ce rythme-là plus que 30 minutes.

« Zile » Begzadic s’est créé deux belles occasions avant la pause

Car dès la demi-heure de jeu, on l’a dit, la II de Jorat s’est montrée de plus en plus menaçante. On a cru à un accident lorsque les hommes de Christian Galliker se sont créés leurs premières occasions, mais elles étaient vraiment le symbole que Vignoble baissait considérablement de pied. Mevlide « Zile » Begzadic a d’abord frappé au dessus (31e), avant de trouver la barre transversale d’une tête lobée (40e). « J’avais vu le gardien faire un pas en avant, j’ai essayé de la mettre par dessus. J’ai manqué de réussite », pestait l’attaquant, régulièrement titularisé par la I (3e ligue). Il était venu « rendre service » à la II en ce lundi soir, ayant raté quelques entraînements avec la première équipe. Christian Galliker ne s’en est évidemment pas plaint: pouvoir compter sur un attaquant comme lui en 4e ligue est forcément une bonne nouvelle.

Le FCJM à 11 contre 10 depuis la 55e

Le talent de Begzadic n’a cependant pas été suffisant pour refaire le retard pris à la 7e minute et Jorat-Mézières a dû s’avouer vaincu. L’expulsion de Christophe Noverraz aurait cependant pu changer bien des choses, lui qui a été prié par M. Samuel Gédet d’aller à la douche après lui avoir deux fois de trop ce qu’il pensait de son arbitrage. Un jaune en première mi-temps, un autre à la 55e, cela fait bien un rouge. Mérité ou pas? Philippe Ehrensperger a trouvé M. Gédet un brin susceptible, mais l’entraîneur de Vignoble le sait bien: la meilleure manière de ne pas prendre de carton reste de ne rien dire. Disons simplement que le match a été ultra-correct, les trois seuls cartons de la partie étant intervenus pour des contestations. M. Gédet avait décidé de ne pas les laisser passer et il s’agit de son droit le plus strict.

Luca Pippa inscrit le 0-2 en contre et plie le match

Jorat se retrouvait donc à 11 contre 10, et a essayé de profiter de son avantage numérique pour aller chercher l’égalisation. Begzadic a encore eu une occasion, Néhémy Stuby a tenté de se lancer dans quelques séries de dribbles bien sentis, mais, au final, Vignoble a tenu bon et s’est même permis d’inscrire le 0-2 sur une action personnelle de Luca Pippia, remplaçant au coup d’envoi. Une espèce de « sombrero », une petite poussette sur son défenseur et une finition tranquille: le 0-2 était un peu atypique, mais bien validé par M. Gédet. 0-2, score final.

« Quand on ne marque pas, on ne gagne pas »

Ce succès est-il mérité pour les visiteurs? Oui et non. Oui, parce qu’ils ont été vraiment impressionnants en première période, mais le FCJM aurait pu prétendre à mieux, on l’a compris. Christian Galliker se montrait fier de la prestation de ses troupes malgré la défaite: « On manque de réalisme, ce n’est pas nouveau… On a énormément souffert en première période, mais on a ajusté un peu la tactique et cela a mieux été. Ils jouaient avec un numéro 10 qui ouvrait bien sur les ailiers. On est donc allé le bloquer, en demandant à notre défenseur central de jouer plus haut et, dès lors, on ne l’a plus vu. Après, il n’y a pas de miracle: quand on ne marque pas, on ne gagne pas. » Au moins, il sait ce qu’il doit travailler lors des prochaines séances, afin que son équipe ne soit pas concernée par la lutte contre la relégation. Sur ce que l’on a vu, elle devrait s’en sortir.

Vignoble IA, un groupe très soudé

Et Vignoble, alors, qui vient de tomber de 3e ligue? Peuvent-ils remonter immédiatement? Oui, sans doute. L’immense majorité des joueurs est restée et Philippe Ehrensperger a raison d’insister sur la belle ambiance régnant dans son équipe. Ce groupe est soudé et cela se voit. « Franchement, ça me fait du bien. Je n’ai pas connu une telle cohésion ces dernières années comme entraîneur principal et je suis heureux de ce que je vis avec ce groupe aujourd’hui. Les gars sont très soudés et ils ont très bien accepté les nouveaux. » Parmi ceux-ci, Nelson Garcia est déjà titulaire, tandis que Jean Da Silva doit retrouver un peu la forme avant de pouvoir prétendre être aligné d’entrée. Enfin, Patrick Kimbyavanga est encore sous le coup d’une suspension, mais sera bientôt opérationnel. Dégâts en vue dans les défenses adverses!

Reste que ce groupe 3 de 4e ligue est particulièrement fort, avec Puidoux-Chexbres, Cheseaux II, Lutry III, Le Talent, Cossonay et Poliez-Pittet en prétendants sérieux aux finales, sans oublier Assens II en outsider. Brûlant!

Les hommes du match

Du côté de Jorat-Mézières, belle prestation du milieu de terrain Stéphane Gilliéron. Le capitaine du FCJM II est un footballeur très sûr techniquement, qui n’hésite pas à percuter. Il sait défendre, mais aussi attaquer: un footballeur complet. Le défenseur central Guillaume Emaresi s’est révélé très précieux. Dans une défense à la dérive en première période, il a tenu bon et sauvé son équipe à plusieurs reprises. Excellent dans le placement et dans ses interventions.

Gabriel Branco a impressionné pas mal de monde en première période, par ses qualités de percussion. Il s’est montré décisif sur le 0-1 et a fait énormément de mal à une défense aux abois. Il marquera sans souci entre 20 et 30 buts cette saison. Le milieu défensif Christophe Pelet a régné sur le milieu de terrain. Il prend tous les ballons, il relance et il dirige. Patron.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes rejouent le dimanche 14 septembre. Jorat sera à Cossonay à 14h30, tandis que Vignoble accueillera Assens II à 15h.

FC Jorat-Mézières II – FC Vignoble IA 0-2 (0-1)

Buts: 7e Branco 0-1; 77e Pippia 0-2.

Arbitre: M. Samuel Gédet.

FCJM: Breitenstein; Thévoz, Binnebeek, Emaresi, Henry; Hochstrasser, Afonso, Gilliéron, Burnier; Stuby, Begzadic.

Sont entrés en jeu: Favre, Schatz, Ruch, Benz, Bovey et Pasquier.

Entraîneur: Christian Galliker

Vignoble: Dick; Cantoro, Rochat, Ponnaz, De Grenus; Vasco Dos Santos, Pelet, Nelson Garcia, Lambelet; Noverraz, Branco.

Sont entrés en jeu: Medeiros, Mettraux, Hegg, Pippia et Jean Da Silva.

Entraîneur: Philippe Ehrensperger.

En Pré l’Etang, Mézières. 55e, expulsion de Noverraz (deuxième avertissement pour réclamation).

Categories: 4e ligue, FC Vignoble