Vevey gagne contre Azzurri pour Pascal Piguet

Vevey gagne contre Azzurri pour Pascal Piguet

Pour son premier match à domicile de la saison, la formation du nouvel entraîneur Christophe Cashili s’est imposée contre Azzurri (3-0). Mais, le football était placé au second plan samedi. En effet, Copet a rendu hommage à Pascal Piguet, le vice-président, décédé il y a 2 semaines.

L’hommage était beau, à la hauteur de l’homme: des banderoles, une minute de silence, une vidéo passée à l’écran principal, ou encore des t-shirts à l’effigie de Pascal Piguet, vice-président de Vevey United. L’émoi était à son comble, avant, mais également durant la partie. Dès lors, le football est resté secondaire. Pourtant, la rencontre a eu lieu, et Vevey s’est imposé 3-0, grâce à son buteur maison, Gentian Bunjaku, auteur d’un triplé. Une victoire et des goals qui ont sûrement été attentivement applaudis depuis là-haut.

Pour son premier match à domicile à la tête de Vevey, Christophe Caschili a mis l’accent sur l’émotion. « C’était dur de gérer nos sentiments avec la petite cérémonie juste avant le coup d’envoi. C’était également la dernière rencontre de Kari Hamza sous nos couleurs (NDLR il s’en jouer à Tours). » Tout était réuni pour que les Veveysans ratent leur partie, mais il n’en a rien été. Dès les premières minutes, ils ont montré que c’était eux les patrons sur la pelouse en mettant la pression sur la jeune équipe lausannoise.

Bunjaku: 5 buts en 2 matchs !

À la 21e, Gilberto Reis, très en jambes, lançait dans la profondeur Gentian Bunjaku, qui passait devant le défenseur qui était obligé de faire faute dans la surface. L’attaquant s’est fait justice lui-même. À la 37e, il inscrivait son 2e but en étant parfaitement lancé dans le dos de la défense. Sa frappe au 1er poteau ne laissait aucune chance au portier d’Azzurri, Melvin Mastil. « Je suis en réussite en ce début de championnat (NDLR, 5 buts en 2 matchs), se réjouit l’ex-joueur du Stade Nyonnais. Aujourd’hui, ce n’était pas facile avec l’émotion, mais je pense qu’on a rendu un bel hommage à un grand Monsieur. »

Auteur d’un triplé, Gentian Bunjaku a emmené les siens vers les 3 points (Crédit photo: Alain Schmitz)

Azzurri n’a assurément pas montré son meilleur football. Tactiquement et collectivement, les Lausannois ont paru empruntés et perdus sur la pelouse. Pourtant, les jeunes individualités de la troupe d’Ali Kokollari ont du talent. Le club du président Antonio D’Attoli va devoir réagir rapidement, car, après 2 rencontres, elle occupe déjà le dernier rang.

« On a un super contingent »

Quant aux pensionnaires du stade de Copet, la réaction attendue a eu lieu après la défaite initiale contre Lancy (3-2), malgré le tragique décès de leur vice-président. Gentian Bunjaku est confiant pour la suite, mais reste humble. « On a un super contingent. Est-ce qu’il est meilleur que la saison passée ? Je ne sais pas, on fera les comptes à la fin. Nous avons la chance d’avoir un duo exceptionnel sur le banc (Christophe Caschili et Julien Goguel). Il nous fait bien travailler que cela soit individuellement ou collectivement. Et il connaît très bien le foot. »

Le succès est important pour Vevey United, d’abord au niveau comptable, mais surtout pour rendre hommage à Pascal Piguet. Les joueurs ont évolué avec le cœur et mouillé leur maillot afin de glaner les 3 points pour leur vice-président ainsi que pour sa famille et ses amis, présents dans les tribunes ou au bord de la pelouse. Les qualités « morales » montrées sur le terrain devront être répétées lors de chaque rencontre, si Vevey veut – cette fois-ci – participer aux finales de promotion.

Vevey United – Azzurri 90 LS 3-0 (2-0)

Buteurs: 22e (pen.), 37e, 91e (pen.) Gentian Bunjaku 1-0, 2-0, 3-0

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*