«Si Vevey fait un faux-pas, on sera là!»

«Si Vevey fait un faux-pas, on sera là!»

Metin Karagülle est toujours aussi fort en phrases-chocs, ce qui réjouit bien évidemment les journalistes. L’entraîneur du FC Aigle, que l’on avait quitté au mois de novembre après un premier tour formidable, est déjà bien en forme à quelques heures de la reprise du championnat de 2e ligue inter. Le FCA, néo-promu, est deuxième du groupe 1 de 2e ligue inter, et va entamer sa saison ce samedi sur le terrain du FC Sierre (7e). Comme tout le monde, les Chablaisiens devaient débuter la semaine dernière, mais les intempéries ont rendu leur terrain impraticable. Mais cette fois, ce devrait bel et bien démarrer! Et Metin Karagülle a déjà une formule de prête, lorsqu’on lui demande où il espère voir son équipe arriver au mois de juin. « Finir deuxième ou troisième, ce serait bien. Mais Si Vevey fait un faux-pas, on sera là! Je viens de le dire au président William von Stockalper à leur repas de soutien. Je ne pense pas qu’on va les rattraper, mais ça tient à eux… S’ils glissent, on leur passera devant », sourit l’entraîneur du FC Aigle.

« Je pense sincèrement qu’on est plus forts aujourd’hui »

Avec lui, personne ne peut se cacher. Pas de discours hypocrite, Metin Karagülle a des ambitions pour son équipe et les dit. Cela peut passer parfois pour de l’arrogance, mais c’est mal le connaître, en fait. Il dit simplement ce qu’il pense et son FC Aigle n’a pas à avoir honte de son premier tour, terminé de manière tout à fait méritée en deuxième position devant Meyrin et UGS notamment. « Et je pense sincèrement qu’on est plus forts aujourd’hui. On est bien mieux, on a fait une bonne préparation et je suis très satisfait de la campagne de transferts », continue-t-il.

Quelques départs importants, quand même

Il y a eu des coups durs, bien sûr, dont le départ de Kingsford Aboagye. Le jeune milieu de terrain est reparti à Sion M21, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour rAigle après le premier tour qu’il a effectué. Difficile cependant de le retenir, lui qui a toujours une carrière professionnelle dans le viseur. A 19 ans, il a encore le droit légitime d’y croire. Autre départ, celui du latéral droit Alexandre Baqueiro, titulaire régulier au premier tour. Lui aussi a 19 ans et il rejoint Martigny, en 1re ligue. Là aussi, difficile de lui en vouloir. Aigle perd cependant deux jeunes titulaires. « Et même trois avec Mickaël Landy, mon latéral gauche, qui reste au club mais est blessé pour une longue durée, je le crains », complète Metin Karagülle. Ces trois défections font suite à la signature du gardien titulaire Steve Saffioti, parti à Stade-Lausanne-Ouchy. Signe réjouissant, tous les joueurs qui ont quitté Aigle l’ont fait en direction de clubs de catégorie supérieure, mis à part Dario Drago, parti à LUC-Dorigny.

Toti Barbaro et Junior Moukoko sont de retour

Aigle n’est évidemment pas resté inactif sur le marché des transferts. Il a bien fallu compenser et Metin Karagülle se montre particulièrement satisfait de son mercato. Déjà, le FCA cherchait un avant-centre et en a trouvé… deux. Et, en plus, ces deux joueurs sont déjà bien connus aux Glariers puisqu’il s’agit de deux retours. Le premier est celui de Salvatore « Toti » Barbaro, pourtant parti vers Azzurri à l’automne en termes qui auraient pu être meilleurs. Le meilleur buteur de 2e ligue de la saison 2014/2015 est de retour au FCA et cela réjouit Metin Karagülle: « Toti, c’es fun garçon qui a énormément de talent. Il a le talent pour un club comme Azzurri, mais il est de retour chez nous. Je n’ai aucun souci avec lui, je connais ses qualités. A lui de jouer maintenant. » Autre renfort, celui de Junior Moukoko, attaquant au parcours impressionnant (Servette notamment), mais qui doit relancer une carrière s’enlisant un peu. Une chose est sûre: il y aura du talent plein les pattes devant et le deuxième tour s’annonce spectaculaire avec ces deux joueurs-là.

Un gardien sénégalais d’1,96m qui vient de Pologne

Mais le FCA n’en est pas resté là, attirant également un gardien de but au profil un peu particulier. Son nom? Papa Amadou Samb, Sénégalais de 26 ans évoluant jusqu’à aujourd’hui en troisième division polonaise! Metin Karagülle en sourit: « C’est le gros coup du mercato, vous verrez! Cela faisait un moment qu’on me le proposait et que je disais non, puisque je n’avais pas besoin de gardien. J’avais oublié tout cela et quand Steve est parti, j’ai de nouveau eu un coup de téléphone me parlant de lui. Alors j’ai dit qu’il fallait qu’il vienne, que je voulais le voir. Je me suis retrouvé face à lui et je peux vous dire que j’ai été impressionné: il fait 1,96m! Il est phénoménal, vous verrez. » C’est évidemment peu dire qu’on se réjouit. L’entraîneur du FCA a également trouvé un défenseur intéressant, Moussa Diko Die Kone, axial âgé de 23 ans. Il arrive du FC Vaulx-en-Velin dans la région lyonnaise.

Huit points de retard sur Vevey? Non, cinq!

Quatre arrivées à priori intéressantes, qui rendent Metin Karagülle optimiste. Et qui, bien sûr, amènent une dernière phrase-choc au journaliste qui ne demande que ça. On a en effet reposé la question, pour en être sûr: le FC Aigle peut-il réellement passer devant Vevey? « Oui, bien sûr. On n’a que cinq points de retard. » Comment ça, cinq? Le classement dit huit, non? « Non, on a cinq points de retard. Vu qu’ils sont venus gagner chez nous, on est obligés d’aller gagner chez eux. Donc, on n’a que cinq points de retard. Il suffit qu’ils perdent deux matches et on leur passe devant », explique Metin Karagülle avec son plus grand sourire. Il rigole un peu, mais au fond, on est sûr qu’il le pense.

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*