Venoge y croit… mais pas trop

Venoge y croit… mais pas trop

« Il faut rester calmes. Oui, on a une belle équipe et je pense qu’on peut faire une belle saison. Mais Bosna, Porto et Vallorbe seront sans doute trop forts pour nous cette année. » On s’attendait à ce que Luis Rodrigues s’enflamme un peu, après le bon début de saison de son équipe, mais l’entraîneur de Venoge nous a un peu refroidis. Avec neuf points en quatre matches dans le groupe 3 de 3e ligue, Venoge est pourtant à égalité de points avec Porto, trois unités derrière Bosna et Vallorbe. Donc, a priori largement en course pour les finales.

Une défaite à Baulmes avant trois victoires consécutives

Luis Rodrigues, au lendemain d’une victoire importante dans le derby face à La Sarraz-Eclépens II (0-1, but de Ouassim Belgaid), a cependant préféré calmer le jeu. « On a un projet sur trois ans, que l’on a initié la saison dernière. Cette saison, le but est de jouer le haut du tableau, avant de frapper fort la saison prochaine. On est dans le bon rythme, avec un contingent important en nombre. On peut travailler de manière correcte, mais nous ne sommes à l’abri de rien. » Une preuve? L’atroce premier match, sur le terrain du FC Baulmes. Venoge s’était incliné 1-0 en ouverture du championnat, avant de se reprendre en battant Ependes, Grandson II et, donc, La Sarraz-Eclépens II. Neuf points bienvenus, mais qui n’ont pas été obtenus face à des cadors, d’où, peut-être, la certaine réserve affichée par l’entraîneur de Venoge.

« Si on peut accrocher les finales, on ne va pas s’en priver »

Celui-ci sera fixé assez vite sur le potentiel de ses troupes. Le prochain match? Porto, puis Valmont, La Vallée de Joux et Vallorbe, soit quatre équipes qui finiront sans doute dans le haut du classement. Venoge a une carte à jouer, c’est sûr, et on verra bien assez vite s’il s’agit d’un atout ou d’une carte un peu moins puissante… « On va jouer à fond et si on arrive accrocher les finales cette saison, ce sera un sacré exploit, mais je peux vous assurer qu’on ne va pas s’en priver. Mais comme je vous l’ai dit, je pense qu’on doit rester humbles et reconnaître que ce groupe 3 est très fort cette saison », termine Luis Rodrigues.

23 points au premier tour de la saison dernière, 12 au second

Placé dans le groupe 4 l’an dernier, Venoge avait bien commencé, avant de souffrir au deuxième tour, dans un groupe très concurrentiel là aussi. « Au premier tour, on avait fait 23 points! Si on avait réussi le même tour retour, on aurait joué les finales », souligne l’ancien entraîneur de Benfica. Au lieu de ce scénario de rêve, le FCV avait vraiment calé , ne récoltant que 12 points au printemps pour finir à une 6e place un tout petit peu décevante, bien qu’acquise derrière cinq très bonnes équipes (Bottens, Epalinges, Saint-Prex, Iliria et Jorat-Mézières). Cette saison, Venoge fait toujours figure d’outsider, mais on mettra une pièce sur lui. En toute confiance.

Cherche-t-il à cacher son jeu? Sans doute un peu, même s’il a évidemment raison en soulignant que Porto, Val-Bal et Bosna Yverdon ont un potentiel supérieur à son équipe. C’est cependant à la fin de la partie qu’on compte les points… et ce n’est pas toujours celui qui a le plus d’atouts dans son jeu au début qui gagne.

Categories: 3e ligue, FC Venoge