Venoge peut faire le break ce dimanche

Venoge peut faire le break ce dimanche

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la 2e à la 5e ligue.

L’endroit où il faut être

Il est là, le choc du week-end! A Penthalaz, dimanche, le FC Venoge se prépare à accueillir le FC Iliria Payerne pour une explication au sommet dans le groupe 3 de 3e ligue. Le FCV de Luis Rodrigues compte 31 points, soit six de mieux que son dauphin payernois. Le calcul est vite fait: en cas de victoire dimanche devant son public, Venoge peut déjà réserver les finales du mois de juin. Celles-ci seront empaquetées, pesées, prêtes pour livraison. Avec neuf points d’avance à huit journées de la fin, et un fair-play bien meilleur, Venoge ne craindrait absolument plus rien, surtout que cette équipe est solide et absolument pas là par hasard. Avec 9 buts encaissés lors des 13 premiers matches, la troupe de Luis Rodrigues assure les bases.

Par contre, si Iliria venait s’imposer, le signal envoyé serait important. Venoge n’a pas perdu cette saison (9 victoires, 4 nuls) et chuter ainsi face à son dauphin serait synonyme d’espoir pour Champagne (3e) et Porto (4e), lesquels visent tous deux une participation aux finales. Il y bel et bien un carré d’as dans ce groupe 4, avec Venoge en atout principal. Mais les cartes sont faites pour être rebattues parfois… Quoi qu’il en soit, ce dimanche promet beaucoup à Penthalaz, entre deux équipes qui se connaissent bien, elles qui se rencontrent deux fois par année depuis la promotion d’Iliria en 3e ligue. Seront-elles toutes deux finalistes dans quelques semaines? C’est possible.

FC Venoge – Iliria Payerne, dimanche 10 avril à 15h au Stade communal de Penthalaz

3e ligue, groupe 3, 14e journée

Le joueur qu’on attend

Alfonso Storti. Le gardien du FC Crans est de ceux qu’on apprécie retrouver semaine après semaine sur les terrains vaudois. Il est sympa, il ne se prend pas la tête, et pour lui un match de football est quelque chose d’important, mais qui ne justifie pas forcément qu’on s’énerve plus que ça. Bref, c’est un bon type et, en plus, c’est un gardien tout à fait convenable. Il a un style qui n’est pas le plus élégant, mais il est efficace et il surprend plus d’un attaquant par son agilité, laquelle ne saute pas forcément aux yeux de prime abord. Ce dimanche, le gardien des Corbeaux aura fort à faire face à Karim Diarra, Valon Hysenaj et Hervé Towa, les attaquants de LUC-Dorigny, lesquels restent sur… 13 buts marqués lors du dernier match de championnat face à Epalinges! Christophe Meoli avait mis le 14e et le LUC, bien sûr, ne s’attend pas à faire aussi bien ce dimanche. Une victoire 0-1 suffirait au bonheur de Vagner Gomes, mais Alfonso Storti aimerait bien lui garder sa cage inviolée. Y arrivera-t-il et offrira-t-il ainsi un point, voire mieux, à son équipe? Réponse dimanche!

FC Crans – AF LUC-Dorigny, dimanche à 14h à Crans-près-Céligny

2e ligue, groupe 1, 16e journée

La question du week-end

Montreux va-t-il être complètement décroché de la course aux finales ce dimanche? En cas de contre-performance à Mézières, ce sera le cas, et Alain Baré pourra envoyer tout le monde en vacances prématurées. Par contre, si le MS allait s’imposer sur le terrain du FCJM, alors il aura encore une carte à jouer, même en ayant perdu face à Forward Morges la semaine dernière. Mais il ne faut plus perdre trop de temps, la barre est à neuf points ce soir… Et vu les efforts qui ont été faits cet hiver au MS, nul doute qu’une fin de championnat pour beurre ne ferait rire personne à Chailly! Le FCJM est prévenu, Montreux va venir très fort ce dimanche.

Mais Pierre-Alain Brülhart et les Verts ont eux aussi besoin de points pour assurer le maintien, qui n’est de loin pas acquis. Le néo-promu a fait un bon premier tour, mais il n’est aujourd’hui que deux points au dessus de la barre. Il n’y a de loin pas le feu dans la maison, mais il n’y a, là non plus, pas trop de temps à perdre.

FC Jorat-Mézières – FC Montreux-Sports, dimanche à 14h à Mézières

2e ligue, groupe 1, 16e journée

La citation

« Oui, on a demandé une reprise en considération. »  Jean-Yves Bonnard estime que son attaquant Charly Nolot ne méritait pas trois matches de suspension à la suite de son expulsion à Prilly dimanche matin. Son avant-centre manquera le match de ce week-end face à Grandson, ainsi que celui de la semaine prochaine à Assens, mais l’entraîneur de Val-Bal aimerait le récupérer au moins pour affronter Pully dans deux semaines. L’ACVF va-t-elle revoir sa position? Réponse dans les jours à venir. En attendant, c’est bien sans son cador que Vallorbe reçoit le leader, le FC Grandson-Tuileries, ce samedi. La solution? La plus logique serait de titulariser Kamel Tahri en pointe, lui qui en est à 9 buts cette saison déjà. Grandson, c’est sûr, ne doit pas s’attendre à une petite promenade sympathique samedi… Le leader ne peut de toute façon prendre personne de haut en 2016, puisqu’il a débuté l’année avec deux nuls face à deux équipes se battant pour le maintien, Orbe (1-1) et Bosna Yverdon (1-1).

FC Vallorbe-Ballaigues – FC Grandson-Tuileries

2e ligue, groupe 2, 16e journée

L’info utile

Douze victoires en douze matches, impossible de faire mieux. Yverdon Sport II est la dernière équipe de 4e ligue à n’avoir engrangé que des victoires depuis le début du championnat. Que ce soit avec Damir Omerovic ou avec Gilles Chevallier à sa tête, cela ne change rien à l’affaire: quand la II d’YS entre sur la pelouse, elle gagne. Face à Yvonand, ce dimanche, les Yverdonnois partiront grand favoris et viseront la 13e étoile.

Plus au sud, le FC Froideville a également réussi le « perfect » jusqu’ici. 10 sur 10 pour le FCF! Mais attention, Villars-le-Terroir (5e) a les moyens d’accrocher le leader ce dimanche. Pourquoi on en est aussi sûr? Parce que le VLT a… gagné le match aller sur le terrain, avant de le perdre sur tapis vert! Villars avait en effet fait jouer un joueur sous un faux nom, de manière 100% involontaire, ce que tout le monde a reconnu (lire ici). Il s’en était suivi un certain ressentiment pour Etienne Hartmann, l’entraîneur de Villars-le Terroir, qui n’a toujours pas digéré. Alors, surprise dimanche matin à Froideville?

Yverdon Sport II – FC Yvonand, dimanche à 14h au Stade Municipal 

4e ligue, groupe 5, 13e journée

FC Froideville – FC Villars-le-Terroir, dimanche à 10h à Froideville

5e ligue, groupe 1, 11e journée

Le match qui promet une surprise

Deux gros chocs sont au menu en 4e ligue ce dimanche matin.

Dans le groupe 6, le FC Lusitano Lausanne (3e, 26 points) reçoit Boveresses (2e, 26 points) à Vidy. Le vainqueur prendra une belle option pour les finales. Le leader Etoile Broye (1er, 27 points) reçoit lui Stade Payerne II samedi soir.

Dans le groupe 7, Roche (3e, 23 points) accueille Puidoux-Chexbres (4e, 22 points). Le vainqueur restera au contact de Pully IIB (2e, 23 points) dans un groupe où Yvorne (1er, 31 points) peut déjà préparer les finales.

FC Lusitano Lausanne – FC Boveresses, dimanche à 10h30 à Vidy (groupe 6)

FC Roche – FC Puidoux-Chexbres, dimanche à 103h0 à Roche (groupe 7)

4e ligue, 13e journée

Categories: 2e ligue, FC Venoge

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.