Vartan Sirmakes: «Oui, je serai le prochain président du Stade Nyonnais»

Vartan Sirmakes: «Oui, je serai le prochain président du Stade Nyonnais»

Le patron de la grande société horlogère Franck Muller nous a accordé une interview exclusive. Il y détaille les contours de son engagement pour le Stade Nyonnais et sa volonté d’assainir complètement le club de Colovray. Vartan Sirmakes? Un homme âgé de 59 ans, qui fait partie des fameux « 300 plus riches de Suisse », que le magazine Bilan liste chaque année. Sa fortune est estimée entre 100 et 200 millions de francs suisses par le magazine de référence de l’économie suisse.

Il sera donc présent le 28 juillet à Prangins pour l’assemblée générale extraordinaire convoquée par les membres du Stade Nyonnais (lire notre article de mercredi ici) et y sera proposé à la présidence.

 

Monsieur Sirmakes, si on vous parle aujourd’hui, c’est que votre nom commence à circuler autour de Colovray…

Ah, tiens! Et que disent ces bruits?

Que vous allez jouer un rôle en vue dans l’organigramme du Stade Nyonnais.

Et bien, c’est exact. Vous pouvez l’écrire. Oui,je serai le prochain président du Stade Nyonnais. Si l’assemblée veut bien m’élire, évidemment. Enfin disons, sans anticiper l’avenir, que je serai présent à Nyon le 28, que l’on me proposera à la présidence et que l’assemblée sera amenée à voter. Voilà ce que l’on peut dire aujourd’hui.

C’est donc vous, le patron du grand groupe dont Luis Pereira nous parlait.

Oui, et Luis a bien fait de le faire. Aujourd’hui, nous pouvons dire qu’il s’agit bien du groupe Franck Muller et de moi-même.

Que peut bien trouver un tel groupe comme intérêt là-dedans?

Vous savez, j’ai toujours été présent dans le milieu du football et je connais bien le Stade Nyonnais. Mon intérêt ne date pas d’aujourd’hui.

Vous y avez eu des fonctions officielles?

Disons que lorsque Daniel Perroud en était le président, je l’ai modestement aidé, comme un ami.

Mais vous n’êtes pas un homme de football, si? Pourquoi assumer la présidence du club et pas simplement « jouer les mécènes »?

Ah, je ne suis pas Jean-Michel Aulas, ça c’est sûr! Lui, c’est un bon modèle, je trouve. Je ne sais pas si je ne suis pas « un homme de football », comme vous dites. Je connais quand même relativement bien ce milieu, ne vous inquiétez pas. Vous savez, l’horlogerie, c’est le tic-tac, et le football, c’est la tactique (rires)!

Ah, c’est joli, ça!

N’est-ce pas? Evidemment, je m’entourerai également des bonnes personnes, dont Luis Pereira.

Vous le connaissez depuis longtemps?

Longtemps, non. Mais nous avons une belle relation, de confiance.

N’avez-vous pas peur pour votre réputation? La situation du Stade Nyonnais est compliquée…

Ma réputation… Je suis responsable de mes actes, comme chacun. Aujourd’hui, je viens pour assainir la situation. Il faut avoir peur quand on a quelque chose à se reprocher. La situation du Stade Nyonnais est ce qu’elle est, mais elle ne me fait pas peur.

Votre fortune est estimée à plus de 100 millions de francs suisses. Vous allez viser la Super League, l’Europa League? Vous allez faire rêver Colovray?

Non. Désolé de vous décevoir, mais c’est non. On veut d’abord sauver le Stade Nyonnais, ensuite le rendre viable et ensuite, seulement, on parlera d’objectifs. Mais si vous voulez voir un match de Coupe d’Europe à Colovray dans les prochaines années, c’est l’UEFA qui l’organisera. Luis et moi sommes complètement en phase. On doit déjà sauver ce club, c’est la priorité absolue.

Le nouveau comité

Vartan Sirmakes Président
Michel Lapaire Vice-président
Michel Tachet Membre
Christophe Rosé Membre
Luis Pereira Membre
Stéphane Guex Membre

Les membres « résistants » ont communiqué ce jeudi leurs objectifs.  En clair? Que le club retrouve sérénité, stabilité structurelle, financière dans la durée. Le nouveau comité s’engage à soutenir particulièrement le secteur juniors et la formation. D’autres objectifs seront le respect d’autrui sur et en dehors des terrain, travail dans la sérénité, la continuité et le retour de la crédibilité, ainsi que la transparence. Le nouveau comité veut également améliorer les relations avec les autorités politiques locales et régionales, l’ASF, l’ACVF, l’UEFA et toutes les associations sportives de Nyon et de la région.

Enfin, l’accent sera également porté sur la mise en place d’une structure stable et durable pour toutes les sections du club :

• Juniors et formation
• Féminines
• Séniors
• 1ère et 2ème équipe et 3ème équipe
• Les arbitres

Categories: FC Stade Nyonnais

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*