Valmont plonge Concordia dans le brouillard

Valmont plonge Concordia dans le brouillard

« C’est bon pour la confiance! On a quand même éliminé une 2e ligue, ce n’est pas rien. Je suis fier des joueurs, de ce qu’ils ont montré. Concordia est mal classé, mais ils se sont renforcés, et c’est une équipe de niveau supérieur. C’est bon pour le moral, et je suis content pour Christian Antonio, qui a marqué deux buts. Après, c’est clair qu’au niveau du jeu, les conditions étaient difficiles ce soir. » Ilir Hoxhaj et le FC Valmont (3e ligue) ont réalisé une des belles performances de la soirée, en battant Concordia Lausanne (2e ligue). Mais l’entraîneur du FC Valmont a raison de souligner les conditions particulières dans lesquelles s’est joué ce match: un brouillard que l’on qualifiera gentiment d’épais s’est en effet invité dans tout le Nord vaudois mardi soir.

M. Nunes a décidé que l’on y voyait suffisamment pour jouer au football

De quoi irriter Pietro Quagliara, l’entraîneur de Concordia: « On n’aurait jamais dû jouer. Franchement, on n’y voyait pas à cinq mètres. L’arbitre m’a dit que depuis un but, on arrivait à voir l’autre. J’étais à côté de lui, je ne voyais rien. Alors peut-être que j’ai une mauvaise vue… Ou alors peut-être est-ce qu’il avait vraiment envie de jouer pour ne pas avoir perdu sa soirée, je ne sais pas. » Toujours est-il que M. Nunes a pris sa décision, et celle-ci a été de jouer. Il a bien essayé de repousser le début du match de quelques minutes, espérant un coup de vent bienfaiteur, mais rien n’y a fait: le brouillard était bel et bien là. Mais M. Nunes a tout de même décidé de donner le coup d’envoi. La réaction d’Ilir Hoxhaj? « C’est lui qui décide. Nous, on était prêts à jouer, on a joué, c’est tout. »

Pietro Quagliara (45 ans) doit remettre ses gants jusqu’à Noël!

Les deux équipes ont donc joué, et le match s’est déroulé dans des conditions à peu près acceptables et, en tous les cas, identiques pour les deux équipes. Pour les spectateurs, c’était un peu plus compliqué d’y voir quelque chose, dirons-nous simplement. « Et pour l’arbitre, alors? Déjà que c’est compliqué en 3e ligue quand il fait beau et chaud pour un arbitre tout seul de voir les hors-jeux, c’était mission impossible. Je lui avais dit en début de match qu’il s’exposait à des critiques, mais il a préféré donner le coup d’envoi », pestait Pietro Quagliara, qui avait un poste d’observation idéal… depuis les buts. L’entraîneur de Concordia (45 ans) a dû en effet remettre ses gants, lui qui n’était plus entré sur un terrain depuis une bonne dizaine d’années!

Concordia lance un avis de recherche pour un gardien

« Nous avions trois gardiens en début de saison. Le premier s’est déboîté l’épaule, le deuxième cassé un doigt et le troisième s’est fait la cheville à Bursins! J’ai donc dû rentrer pour dix minutes là-bas, et nous avons tenu le nul 1-1. Et là, pour les quatre derniers matches de la saison, c’est moi qui vais finir dans les buts. Ce n’est pas idéal, mais ma foi, c’est comme ça. J’en profite pour faire passer le message: tout gardien intéressé peut m’appeler, on a vraiment besoin de quelqu’un », explique Pietro Quagliara, qui a, il faut le souligner, réalisé une bonne partie dans les buts lausannois. Celui qui a une carrière de portier de 2e et 3e ligue dans la région lausannoise (Ecublens, Prilly, LUC-Dorigny, Ecublens…) a sauvé son équipe à plusieurs reprises, mais n’a rien pu face à Christian Antonio, auteur d’un doublé.

Concordia a égalisé deux fois, mais pas trois

Le FC Valmont s’est en effet imposé dans cette partie, on l’a dit. Après l’ouverture du score rapide de Christian Antonio, Concordia a réagi par Moïse Tsumbu, auteur de son premier but sous ses nouvelles couleurs (arrivé de La Sallaz il y a une semaine). Un très bon débordement d’Oscar Rodriguez côté droit permettait à Joao Pedro Freitas d’inscrire le 2-1, avant le 2-2 de Zlatan Gavrilovic, de la tête. « On se déconcentre trop facilement après avoir marqué », expliquait Rexhe Bericha après le match. Il est vrai que les deux fois, Concordia est revenu immédiatement, ou presque, au score. La décision se faisait en deuxième période, grâce à Christian Antonio (56e). Concordia pressait alors, se créant plusieurs belles occasions, sans parvenir à concrétiser. Valmont tenait bon et pouvait fêter sa qualification pour les 1/8e et un déplacement à Prangins (3e ligue, groupe 1), qui a lui aussi éliminé une 2e ligue, Bursins-Rolle-Perroy (5-4 aux tirs aux buts).

Des renforts pour Concordia, bientôt qualifiés

Même s’il serait faux de minimiser le bon résultat des Valmontains, il faut bien admettre que Concordia a d’autres priorités en tête. « On s’est renforcés ces derniers jours, avec les arrivées d’Ange Nadal, Aimé Huber, Cédric Beyeme et Moïse Tsumbu, mais tous ne sont pas encore qualifiés. Et j’attends encore deux joueurs, auxquels je crois beaucoup. Ils devraient être qualifiés face à Ecublens ce week-end, en tout cas je l’espère. Mais on va encore regarder cet hiver pour se renforcer et aller chercher le maintien », explique l’entraîneur-gardien de Concordia Lausanne. L’élimination en Coupe vaudoise n’a donc pas été un traumatisme.

Le FC Valmont a un effectif pour aller disputer les finales de 3e ligue

Du côté de Valmont, on avait le sourire, même si la priorité reste le championnat. Même sans Ricardo Lamego, toujours blessé, Valmont a été solide et peut toujours rêver aux finales de promotion. Ilir Hoxhaj: « Oui, on aimerait bien y aller. Bosna est intouchable, mais derrière, on peut aller chercher la 2e place. On a gagné à Vallorbe, c’est très bien, et là on va recevoir Porto. Si on gagne, on sera bien dans la course. » Son FC Valmont a prouvé qu’il pouvait rivaliser avec une 2e ligue, sur un match, et a quelques joueurs très intéressants. De jeunes talents en devenir (Enis Ibraimi, Nelson Garcia, Christian Antonio, Joao Pedro Freitas, Bruno Ribeiro), et des « tauliers » comme Ricardo Lamego, Sébastien Cano, Nermin Softic ,Souleymane Foessel, Miodrag Aleksic, Darko Urosevic, Jo Carlos Teixeira, avec un gardien talentueux comme Alessandro Macchiarelli, cela peut donner une belle saison, voire une très belle si tout se goupille bien. Et si Oscar Rodriguez, qui peut être tellement fort, confirme son retour en forme, alors ce FC Valmont-là peut espérer atteindre la 2e place du groupe 3 de 3e ligue.

Les hommes du match

Difficile de se prononcer, sachant qu’on ne distinguait plus aucun joueur à partir de trente mètres! Disons que Christian Antonio a gagné en confiance avec son doublé, et qu’Oscar Rodriguez a été plutôt bon jusqu’à sa sortie. Du côté de Concordia, on mentionnera Moïse Tsumbu, qui a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs, mais a raté la balle de l’égalisation.

Les prochains rendez-vous

Valmont reçoit Porto Lausanne ce samedi, 26 octobre, à 19h à Chamblon. Une victoire et les Valmontains se retrouveraient dans le haut du classement. Concordia recevra Ecublens, dimanche à 15h, au Bois-Gentil. Première victoire de la saison en championnat? Elle ferait un bien fou aux Lausannois.

Le plan-fixe

FC Valmont (3e ligue) – Concordia Lausanne (2e ligue) 3-2 (2-2)
Buts: 4e Christian Antonio 1-0; 20e Tsumbu 1-1; 28e Joao Pedro 2-1; 31e Gavrilovic 2-2; 56e Christian Antonio 3-2.
Arbitre: M. Nunes.
Notes: Terrain des Cinq-Communes, avec une magnifique pelouse.

Categories: Coupe vaudoise, FC Valmont

Auteur