Vallorbe s’est encore renforcé

Vallorbe s’est encore renforcé

Nouvelle rubrique, deuxième semaine! Chaque vendredi, Footvaud présente les matches du week-end, en deux catégories. Celle que vous êtes en train de lire est consacrée aux championnats organisés par l’ACVF (2e à 5e ligue), tandis que celle-ci (lire ici) est dédiée au football supra-régional, en cinq points. Le but? Donner modestement envie aux amateurs de foot de fréquenter l’un ou l’autre terrain du vendredi au dimanche.

L’invité de Footvaud: Jean-Yves Bonnard

Le FC Vallorbe-Ballaigues, on l’a souvent dit ici, a gagné tous ses matches officiels en 2014. 100% de réussite, avec comme seul « accroc » une… victoire aux tirs aux buts sur le terrain de La Sarraz-Eclépens II en Coupe vaudoise! A l’heure d’aborder ce deuxième tour, Val-Bal s’est encore renforcé avec les arrivées de l’attaquant Jacques Etonde (32 ans) et du défenseur Mathieu Pelletey (28 ans). Ces deux joueurs arrivent de Vesoul, lieu de recrutement privilégié pour Val-Bal, et apportent encore une dimension supplémentaire à l’équipe de Jean-Yves Bonnard. Dimanche, les Vallorbiers, leaders en 3e ligue, se déplacent à Orbe, bonne équipe de 2e ligue, dans le cadre des 8e de finale de la Coupe vaudoise. Un beau derby, qui s’annonce brûlant.

Jean-Yves Bonnard, êtes-vous plus fort qu’au premier tour?

Sur le papier, oui, largement. On devait avoir un seul départ, celui d’Hüseyin Kilic. La bonne nouvelle, c’est qu’il a resté, mais la très mauvaise nouvelle, c’est qu’il s’est déchiré les ligaments peu après. C’est un gros coup dur pour lui et pour nous et on souhaite tous le revoir très vite. C’est le seul joueur qui va nous manquer par rapport au premier tour.

Et vous avez deux belles recrues?

Oui, vraiment. Le premier, Jacques Etonde, a fait une très forte impression en préparation. Je ne devrais pas le dire trop vite, mais il est vraiment excellent. C’est un joueur qui n’a pas joué juste au dessus, mais vraiment au dessus, si j’ose dire. Il a fait la montée de National en L2 avec Valenciennes, il jouait avec Steve Savidan. C’est la grande classe, et il va nous apporter énormément. Un sacré joueur, je vous l’assure. Il est incertain face à Orbe et je ne vais pas prendre de risque.

L’autre arrivée, c’est Mathieu Pelletey.

Oui. On en parle un peu moins par rapport à Jacques, mais il est excellent. Il va suppléer Hüseyin à la perfection et il est au moins aussi fort. Il a une grosse expérience de la CFA.

Vous arrivez toujours à faire venir ces joueurs grâce au travail?

Oui, exactement. Toujours le même principe.

Dimanche, face à Orbe, vous ferez figure de favoris, non?

On joue chez une 2e ligue. L’exploit, ce serait qu’on passe. J’ai énormément de respect pour le FC Orbe et Pippo Vietri. Je sais qu’il veut être le premier à nous faire tomber, il motive énormément ses joueurs. Tant mieux, ça fera un bon match! La pression, elle est sur l’équipe de niveau supérieur, pas sur le petit, qui, en plus, se déplace. Et physiquement, on n’est pas prêts.

Ah oui?

C’est très compliqué à Vallorbe. Il y avait encore de la neige sur les terrains cette semaine! En préparation, on n’a fait que de la salle et du fitness. On est loin d’être prêts. En plus, on aura trois absents certains. Guillaume Riss est blessé et Ronald Mayingila et Yamin Brouki sont suspendus.

Rassurez-nous, vous allez quand même à Orbe pour gagner?

Oui, oui, ne vous inquiétez pas (rires). On veut aller loin en Coupe.

Jusqu’au bout?

Oui. Après, si on tombe dimanche face à plus fort que nous, on s’inclinera. Mais je pense qu’on a l’équipe pour espérer quelque chose tant en championnat qu’en Coupe vaudoise.

FC Orbe – FC Vallorbe-Ballaigues, dimanche 15 mars à 14h30 au Puisoir

Coupe vaudoise, 8e de finale

 

L’endroit où il faut être ce week-end

Au Battoir de Champvent, sans aucune hésitation. A 13h, le « nouveau » FCC défiera Bottens, l’une des bonnes surprises de l’automne. Le FCC, sous la barre, doit aborder chaque match comme une finale de Coupe et n’a pas le droit de laisser des points en route s’il espère se sauver. Deux semaines après le coup de pression du président Claude Meylan (lire ici), ses joueurs doivent lui montrer qu’ils ont compris le message et veulent tout faire pour maintenir Champvent en 2e ligue.

Bottens (7e), de son côté, doit encore faire quelques points pour assurer le maintien et peut, en fait, quasiment le faire dès ce dimanche. Avant ce match en retard du premier tour, les joueurs d’Alexandre Guignard ont en effet dix points d’avance sur Champvent. S’ils gagnent, ils passent à treize, affaire réglée. S’ils perdaient, ils n’en auraient « plus que » sept et reviendraient quasiment à portée de tir. Au delà même de l’aspect psychologique d’un début d’année réussi, ce match a donc une certaine valeur comptable.

Dans l’enchaînement (15h30), la II du FCC affrontera Ependes dans un choc du bas de tableau de 3e ligue. Les deux équipes sont en danger de relégation et, là aussi, il pourrait régner une certaine tension entre deux clubs qui s’apprécient mais ne se feront aucun cadeau. Tant l’équipe de Kim Castellino que celle de Daniel Roulet ont besoin de points. Il y aura donc du spectacle au Battoir, de 13h à 17h15 sans interruption!

FC Champvent – FC Bottens, dimanche 15 mars à 13h, au Battoir de Champvent.

2e ligue, groupe 2, match à rattraper

suivi de

FC Champvent II – FC Ependes, dimanche 15 mars à 15h30, au Battoir de Champvent

3e ligue, groupe 3, match à rattraper

 

Le joueur qu’on attend

Tous ceux du FC Corcelles-près-Payerne! Les Broyards organisent l’assemblée générale de l’ACVF samedi matin. Grosse journée en vue, mais celle du lendemain sera également très importante. En cas de succès face à Val-Bal II (dernier à la trêve), Corcelles reviendrait dans la course aux finales. Victoire impérative, donc, et on compte sur les Broyards pour aller se coucher tôt samedi, de ne pas trop festoyer avec les pontifes de la Vaudoise et de tout donner pour que leur printemps soit passionnant. Une contre-performance pourrait peser lourd à l’heure du décompte final. Concentration à 100%, messieurs!

FC Corcelles-près-Payerne – FC Vallorbe-Ballaigues II, dimanche 15 mars à 14h30, à la Place de sports Freybonnaz

4e ligue, groupe 4, match à rattraper

 

La question du week-end

Comment Bavois II et Forward ont-ils digéré l’hiver? Les deux équipes ont des ambitions différentes cette saison. La réserve bavoisane, entraînée par Johann Späni, veut surtout assurer son maintien et a enregistré quelques bonnes nouvelles cet hiver, à l’image du retour de Christian Makinu (arrivé de… Forward) et de celui de Yannick Vincent, ancien cador de la I lorsque celle-ci a entamé son ascension vers la 1re ligue. Bavois II devrait être plus fort qu’au premier tour, mais a besoin de points.

Forward, de son côté, a perdu son entraîneur (Jamel Kaissi) et quelques titulaires (Yamadou Keita, Christian Makinu, Mourad Boutafenouchet, Pajtim Thaqi), ainsi que Burak Demircan. Pas rien, bien sûr, mais Estefan Alvarez et Thierry Ebe sont revenus, tout comme Antonio Zarlenga et Roberto Resciniti. Cyril Oulevay est également arrivé, tout comme Mickaël Peixoto. Clairement, ce nouveau Forward a de l’allure. A vérifier dès dimanche, 14h30!

FC Bavois II  – FC Forward Morges, dimanche 15 mars à 14h30, au Terrain des Peupliers à Bavois

2e ligue, groupe 2, match à rattraper

 

La citation

« Après le match, nous vous donnons à tous rendez-vous pour la célèbre soirée disco du club à la salle polyvalente d’Echichens. Venez nombreux faire la fête avec le FCE! » Manuel Choffat et le FC Echichens se rendent à Chavornay samedi soir et le président du FCE n’a évidemment pas l’intention d’être impoli envers son adversaire, mais le fait est que la soirée disco organisée par son club se déroule le même soir. Hasard malheureux. Echichens espère donc fêter une victoire, boire une ou deux caisses de bière dans le Nord vaudois, avant de rentrer « à la maison » pour une nuit de folie.

FC Chavornay Sports  – FC Echichens, samedi 14 mars à 19h, à Chavornay

2e ligue, groupe 1, match à rattraper

 

L’info utile

Bosna (3e ligue) a droit au Stade Municipal dimanche après-midi! Si Assens (2e ligue) n’est pas forcément malheureux de se rendre dans la belle enceinte yverdonnoise plutôt que sur le petit terrain des Îles, les joueurs de Jordi Peracaula feraient bien de se méfier. L’an dernier, Bosna a sorti Aigle au Municipal, prouvant que les grands espaces ne lui faisaient pas peur. Et attention, car Bosna est encore plus fort cette année… Seul soulagement pour Assens, qui est resté très stable cet hiver, Bosna ne pourra pas compter sur ses nouvelles recrues Vladimir Vladimirov et Elmedin Hasanovic, qui ont tous deux joué en 2e ligue inter cette saison et ne sont donc pas éligibles pour la Coupe. Régis Ngoussi, lui, pourra jouer.

Assens, qui joue le maintien en 2e ligue, a d’autres priorités que la Coupe, mais ne soldera évidemment pas ce match, le premier de l’année 2015 pour tout le monde. Le vainqueur de ce 8e assez indécis ira défier Pied du Jura (2e ligue), à l’extérieur, en quarts de finale. Pas facile.

Bosna Yverdon – FC Assens, dimanche 15 mars à 14h au Stade Municipal d’Yverdon

Coupe vaudoise, 8e de finale

 

Le match qui promet une surprise

Romanel compte 0 point en 9 matches au premier tour, en 4e ligue! Son adversaire de dimanche matin, Dardania Lausanne II (3e), aura en plus l’avantage de jouer à domicile puisque le terrain de Romanel est encore impraticable en ce mois de mars. Les Albanophones sont largement en course pour les finales, puisqu’ils n’ont que six points de retard sur Bussigny (2e), avec, donc, ce match en retard encore à disputer. Facile pour Dardania? A priori, oui, mais Romanel a changé beaucoup de choses cet hiver avec l’arrivée d’un jeune entraîneur, Mike Scire Barbosa. Plusieurs joueurs de bon niveau l’ont suivi et Romanel ne finira pas l’année avec 0 point, c’est une certitude. Ils seraient déjà contents d’en prendre un à Chavannes dimanche et il est clair que cela n’est pas (ou plus) impossible.

FC Romanel – Dardania Lausanne II, dimanche 15 mars à 10h30, au Centre sportif de Chavannes-près-Renens

4e ligue, groupe 7, match à rattraper

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*