Val-Bal retrouve la 2e ligue avec trois points

Val-Bal retrouve la 2e ligue avec trois points

C’était le 9 juin 2007, exactement, que Val-Bal avait disputé son dernier match en 2e ligue à ce jour. Le résultat? Une triste défaite 3-2 sur le terrain de Baulmes II et une relégation inévitable en 3e ligue. Pour leur retour dans l’élite du football vaudois, huit ans après, les Vallorbiers ont chassé ce mauvais souvenir avec la manière, s’imposant 3-2 face à Lutry samedi, au Stade Prés-Sous-Ville. Ça méritait bien un coup de téléphone à Jean-Yves Bonnard, lequel officie désormais en duo avec Julien Pol. L’entraîneur du FC Val-Bal est dans l’attente de son diplôme et est donc désormais officiellement assistant.

 

Jean-Yves, la 3e ligue était trop facile pour Val-Bal, mais la 2e ligue aussi, alors?

Non, arrêtez! On a bien commencé, c’est vrai, mais rien ne sera facile. On n’a pas su se mettre à l’abri aujourd’hui et on s’est fait peur en deuxième mi-temps. Vous savez, beaucoup de monde m’a dit que Lutry s’était affaibli cet été, mais je les ai trouvés bons. Pas aussi forts que LUC-Dorigny, que l’on a affronté en préparation, mais ils sont vraiment compétitifs. Donc, ces trois points font vraiment plaisir.

Vous avez bien maîtrisé le match?

En première mi-temps, oui, mais on aurait dû plus concrétiser encore. On menait 3-1 à la pause, mais on a eu des occasions pour marquer plus encore. Et je le répète, on s’est fait peur en deuxième période, lorsqu’ils sont revenus à 3-2. Oui, on a maîtrisé, mais pas encore assez.

Avez-vous aligné des recrues aujourd’hui?

Oui, notamment notre nouvel attaquant Charly Nolot. Il a 22 ans, il arrive de Besançon et il a inscrit le 2-1 et le 3-1. Il remplace au poste d’avant-centre Marvyn Matip, mais ce n’est vraiment pas le même type de joueur. Marvyn cherchait la profondeur, il percutait. Charly, lui, est un chasseur de buts. Un ballon dans les seize, il le met au fond. C’est Inzaghi (rires). Il risque d’en marquer quelques-uns cette saison. Sinon, j’avais aligné Arif Acikgöz, arrivé du FC Vallée de Joux, en numéro 10. Il y avait aussi Yannick Sala, qui était à Rances, et notre nouveau défenseur central Aurélien Trarbach.

Vous l’avez aligné avec Mathieu Pelletey?

Oui, et attention, il y a du niveau! Cette charnière centrale-là, vous allez en entendre parler, je vous le promets.

Daniel Ambrus est parti, c’est juste? C’est un coup dur, ça, non?

Oui, il s’est entraîné avec Dardania, mais il a fini par signer à Forward Morges. J’ai vu dans un de vos articles qu’ils voulaient un défenseur central. Ils en ont choisi un bon (rires). Oui, c’est une perte pour nous, mais on a pu l’anticiper et je vous promets que vous n’allez pas regretter de venir voir Aurélien Trarbach.

Qui a marqué votre premier but ce soir?

Ronald Mayingila, d’un joli coup-franc.

Pardon? Ce n’est plus Maurizio Rocca qui les frappe?

Normalement si, mais Maurizio venait de rentrer de vacances, donc il n’a pas débuté le match. J’avais écrit au tableau que les coup-francs étaient pour Ronald et il en a profité!

Vous allez inscrire quoi au tableau la semaine prochaine, maintenant que Maurizio Rocca est de retour?

Ah, ça, on va voir (rires)!

La semaine prochaine, c’est Prilly…

Oui, il va falloir bien se préparer! Il y aura du lourd en face!

Categories: 2e ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.