Val-Bal ne doit pas rester sur cette dernière impression

Val-Bal ne doit pas rester sur cette dernière impression

Atmosphère bizarre à Vallorbe, samedi soir, aux alentours de 21h20. Le speaker avait beau tenter de mettre un peu l’ambiance, expliquant que Saint-Légier avait gagné et que, donc, Val-Bal terminait deuxième de son groupe de finales, aucun cri de joie n’est venu lui répondre. Les jeunes supporters ont chanté un peu, bien sûr, mais aucun des joueurs de Val-Bal n’avait vraiment le coeur à fêter cette promotion. Celle-ci est pourtant amplement méritée, puisque les Vallorbiers ont réalisé une saison en tous points admirable, mais le fait de perdre ce dernier match à la maison, 0-2 face à un bon Stade-Lausanne-Ouchy II, a sans doute gâché un peu la fête.

Il aurait fallu un cataclysme

Val-Bal, de toute façon, savait que la promotion était acquise bien avant. En raison de la « prime au fair-play », il aurait fallu perdre ce match en prenant plus de six cartons jaunes (ou trois rouges) pour que la place de meilleur troisième échappe aux hommes de Jean-Yves Bonnard. Même si peu de monde dans le public n’était bien au fait de cela, il aurait fallu vraiment un cataclysme pour que les Vallorbiers ne soient pas promus. Ils l’ont finalement été même sans cela, terminant deuxième du groupe. Saint-Légier ayant battu Ecublens, le résultat de Val-Bal face à la II du SLO devenait purement anecdotique. Heureusement, d’ailleurs.

La fin de saison arrive à temps

On a été un peu surpris d’apprendre de la part d’un de nos fidèles lecteurs et fin connaisseur du monde du football que l’on s’était montré un peu « anti-vallorbier » dans nos derniers articles. On peut rassurer cet ancien espoir du football vaudois, nos sentiments envers Val-Bal ne sont pas négatifs, mais la vérité est que cette équipe est bien moins flamboyante que celle qui enchaînait les dizaines de victoires l’an dernier.

C’est assez logique, finalement, car Val-Bal n’allait pas tenir ce rythme pendant des années, mais la fin de saison arrive à temps pour les hommes de Jean-Yves Bonnard qui terminent donc avec un bilan de 3 victoires, 2 nuls et 3 défaites sur les 8 derniers matches. De plus, le FC Vallorbe-Ballaigues a eu de nombreux blessés et absents ces derniers jours. Les vacances feront du bien et il ne restera même pas l’enthousiasme d’une dernière fête pour se motiver.

 « Je ne vais pas être heureux après une défaite »

Car oui, l’atmosphère était un peu bizarre samedi. Monter sur une défaite, avec une fin de saison aussi moyenne, voilà qui n’incitait pas à sauter de joie dans tous les sens et à enchaîner les tours d’honneur. Ainsi, à un supporter qui demandait à Maurizio Rocca pourquoi il n’était pas plus heureux que ça, le capitaine de Val-Bal a eu la réponse qui résumait les sentiments de tous ses coéquipiers: « Je ne vais pas être heureux après une défaite. »

Champion vaudois de 3e ligue, quand même

On comprend ce sentiment, mais on doit aussi, bien sûr, dire que la promotion du FC Vallorbe-Ballaigues est méritée à 100%. Leurs finales ne resteront pas dans les mémoires, mais ils les ont terminées en deuxième position, quand même, et surtout ils ont conquis le titre de champion vaudois de 3e ligue, ce qu’il ne faudrait quand même pas oublier ni minimiser. Vallorbe est un promu magnifique et personne ne voudra tomber dans son groupe la saison prochaine.

La II du SLO a fait forte impression

Un mot sur Stade-Lausanne? La réserve du SLO a fait encore une fois forte impression. L’équipe de Jean-Pierre Tcheutchoua ne jouait plus rien, mais elle l’a très bien fait, si l’on ose dire. Déjà promus avant ce samedi soir, ils se sont imposés 0-2 grâce à un doublé de Dorian Luwawa et montré une belle maîtrise. Val-Bal a eu les meilleures occasions, c’est sûr, et est tombé sur un Eren Sahingöz à nouveau exceptionnel, mais la II du SLO a montré un beau visage et termine ces finales avec neuf points en trois parties. Très fort.

Saint-Légier doit attendre dimanche pour savoir

Alors, qui aura la place de meilleur troisième? Saint-Légier a trois points, tandis que dans le groupe 2, Napoli et Jorat en ont un et ces deux équipes s’affrontent dimanche. Là, le calcul est très simple: si l’une des deux équipes gagne, elle montera. S’il y a match nul, le promu s’appellera… Saint-Légier. Ça risque d’être sympa à suivre et nul doute qu’il y aura beaucoup de monde de « Saint-Lé » autour du terrain de Mézières. Les hommes de Philippe Chaperon vont-ils vivre une promotion décalée de 20 heures et d’une trentaine de kilomètres?

Les hommes du match

Jacques Etonde a réalisé quelques gestes intéressants à mi-terrain, sans toutefois parvenir à se montrer décisif offensivement. Mais il a évidemment le niveau au dessus. Sinon? Ayoub Azedag a beaucoup tenté sur ces côtés, réussissant à passer quelques fois.

Un homme se fait beaucoup de bonne publicité ces derniers jours. Son nom? Eren Sahingöz. Ce jeune homme de 20 ans est l’excellent gardien de la II du SLO et c’est peu dire que le club de Vidy tient un futur très bon portier. Il a brillé mercredi face à Saint-Légier et il a récidivé samedi, réalisant quelques arrêts décisifs, parlant bien et captant tous les ballons. Il a fait un sans-faute de la première à la dernière minute. La toute grande classe. On a bien aimé Christophe Humbert en défense centrale. Ses longues ouvertures sont un régal, de même que son goût pour les duels. Il a vraiment assuré l’essentiel et montré qu’il était un homme sur lequel on pouvait compter.

FC Vallorbe-Ballaigues – Stade-Lausanne-Ouchy 0-2 (0-1)

Buts: 17e et 80e Luwawa 0-2.

Arbitres: M. Luis Filipe Soares, assisté de M. Maxime Alvarez et de M. Olivier Eshiki.

Val-Bal: D. Vallotton; J. Facchinetti, Pelletey, Ambrus, Rocca; Schwartz (80e Mayingila), Etonde; Brouki (75e De Icco), Benayad (60e Essobo), Azedag; Tahri.

Entraîneur: Jean-Yves Bonnard

SLO: Sahingöz; Miranda, Humbert, Markwalder, Burger; Natale (75e Kellenberger), Mizero, Dätwyler (56e Sergio Gomez), Arfa (46e Tebib), Sinanaj; Luwawa.

Entraîneur: Jean-Pierre Tcheutchoua

Stade Prés-sous-Ville.

 

 

Le programme du groupe 1

Samedi

FC Vallorbe-Ballaigues – FC Saint-Légier 2-1 (1-1)

Buts: Mathieu Pelletey (4e) et Kamel Tahri (73e); Enis Iseni, pen. (13e).

Stade-Lausanne-Ouchy II – FC Ecublens 1-0 (1-0)

But: Nelson Teixeira (37e).

Mardi

FC Ecublens – FC Vallorbe-Ballaigues 1-1 (1-1)

Buts: Farinato (17e); Azedag (7e).

FC Stade-Lausanne-Ouchy II – FC Saint-Légier 2-0 (0-0)

Buts: Arfa (88e), Nelson Teixeira (90e).

Samedi

FC Vallorbe-Ballaigues – Stade-Lausanne-Ouchy II 0-2

Buts: Luwawa (17e et 80e)

FC Saint-Légier – FC Ecublens 3-2

Buts: 

Categories: 3e ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.