Vagner Gomes est en finale pour la gagner!

Vagner Gomes est en finale pour la gagner!

Yverdon-Sport II s’attaque à une montagne, celle du FC Gland, en finale de la Coupe vaudoise. Vagner Gomes, entraîneur depuis le début de la saison du club nord-vaudois, entend l’escalader avec l’aide, non pas de piolets, mais de ses « gamins » pour enfin gagner cette coupe qu’il chérit tant.

Jeudi 10 mai à 16h, le pouls de Vagner Gomes battra très fort, comme ses joueurs, mais le sien peut-être un peu plus rapidement, même s’il a déjà atteint une fois la finale. L’entraîneur de la deuxième garniture d’Yverdon voudra, cette fois, repartir avec la coupe, pas comme en 2016, quand il dirigeait le LUC et qu’il avait échoué contre Genolier-Begnins. Une rencontre qui avait fait mal au moral, comme peut l’être une défaite après prolongation, mais c’est du passé. Le présent, c’est Gland.

« Ça sera un plaisir d’affronter Gland, on pourra se lâcher »

Le niveau du club de La Côte inquiète l’ancien coach de Dardania Lausanne. « Jamel (NDLR Kaissi l’entraîneur) fait du très bon travail. Cela fait trois ans qu’il travaille avec la même équipe et elle est forte. Je peux parler de Cristovao, mais aussi du numéro 9, Themis Velasco ou encore Denis Bega; il y a également Marco Dos Santos, qui est le meilleur joueur de 2e ligue. Il y a vraiment beaucoup de bonnes individualités dans cette équipe qui pratique du bon football. Ça sera un plaisir d’affronter Gland, on pourra se lâcher. »

Cependant, Yverdon ne part pas vaincu dans cette confrontation, sur une finale tout peut arriver. « Après être revenu de nulle part contre Ecublens et après cette séance de tirs au but interminable (Yverdon est en finale), j’ai l’impression que je peux me fier à ma petite étoile qui m’emmènera au bout de cette compétition, enfin je l’espère », rigole « Vagui ». Un rire pour évacuer la pression, peut-être, car l’échéance approche.

Le capitaine Vialatte suspendu

Yverdon, qui jouera à 99,99% les finales de promotion pour accéder à la 2e ligue est jeune, pas seulement au niveau de l’âge, mais également au niveau des automatismes, car l’équipe vient de se former depuis l’intronisation de l’ancien entraîneur de Forward Morges en août 2017. Depuis le club du nord-vaudois va jouer la gagne en Coupe vaudoise et devrait participer aux finales. Pas si mal pour une équipe qui se cherchait il y a huit mois. « Les joueurs ont été réceptifs dès mon arrivée. Ça aide beaucoup à réaliser de bonnes performances. Je dois également remercier mon assistant Maric Grujica qui fait un sacré travail. »

Arnaud Vialatte, le capitaine, sera suspendu pour la finale. Son absence va peser, son expérience va manquer. Vagner Gomes a déjà des idées pour le remplacer : « Quelque chose de solide ». Il en faudra de la solidité si Yverdon compte succéder au palmarès à Malley. L’entraîneur y croit : « Nous allons gagner 2-1 dans le temps réglementaire. » Un résultat qui le satisfera et fera gentiment baisser les battements du cœur de « Vagui », qui auront certainement atteint des sommets durant la rencontre.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*