Un grand pas en avant pour le Stade Nyonnais

Un grand pas en avant pour le Stade Nyonnais

On a (enfin) reçu un communiqué commun, dans lequel tout le monde est d’accord. En effet, la table ronde organisée ce jeudi par le syndic de Nyon, Daniel Rossellat. a permis de renouer le dialogue entre le comité actuel du Stade Nyonnais et les «résistants». Une très bonne nouvelle, enfin. La première chose réjouissante? La première équipe jouera le 5 août face à Bâle M21, avec Sébastien Bichard à sa tête. Puisqu’on veut parler de football, voici un point positif.

La soirée du 28 juillet n’avait aucune valeur juridique, c’est acquis

Des solutions concrètes ont donc été trouvées, à même de permettre à la première équipe de débuter son championnat dans des conditions favorables. Les «anciens» ont reconnu l’absence de valeur juridique de la séance du 28 juillet (lire notre compte-rendu ici), le comité en place, présidé par Philippe Mortgé, a accepté de convoquer une assemblée générale extraordinaire, qui aura lieu le 12 août prochain et qui permettra de clarifier l’avenir du club à plus long terme.

Vartan Sirmakes rencontrera le comité en place entre le 7 et le 12 août

. Lors de cette séance, qui s’est déroulée semble-t-il dans un état d’esprit courtois et constructif – tous ses participants s’accordant sur le même objectif, la survie du club – il a donc été confirmé la convocation d’une assemblée générale extraordinaire le 12 août. Cette échéance permettra aux deux parties de présenter sereinement leur projet respectif, et aux membres de l’association de se prononcer sur l’avenir du club en élisant un nouveau comité. Le comité actuel a manifesté sa volonté de rencontrer Vartan Sirmakes dès son retour à Genève, le 7 août 2015. De cette rencontre devraient donc découler beaucoup de choses, notamment les conditions du retrait du comité en place.

Plus d’attaques jusqu’au 12 août

Dans cet intervalle, afin de permettre un retour au calme bénéfique à l’ensemble du club, les participants se sont engagés à échanger dans un cadre serein, et à se concentrer sur la recherche de solutions constructives, dans l’intérêt notamment des mouvements junior, féminin, senior, de la 2e équipe, 3e équipe, des arbitres du club, des employés et des nombreux bénévoles du club.

L’ASF et l’ACVF s’en réjouissent

A noter enfin que les délégués des instances du football suisse et vaudois présents, Romano Clavadetscher, vice-président de l’Association suisse de football (ASF), et Gérard Vontobel, président de l’ACVF, se sont réjouis des solutions trouvées ce jour, qui permettent à leurs yeux d’envisager de manière plus positive et sereine l’avenir de ce club historique, important dans le paysage footballistique romand.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.