Turc Lausanne va gagner à Dorigny: neuf sur neuf!

Turc Lausanne va gagner à Dorigny: neuf sur neuf!

Turc Lausanne continue son parcours parfait dans le groupe 6 de 4e ligue, avec neuf victoires en neuf matches! En allant s’imposer (2-3) à LUC-Dorigny, face à la III des Universitaires, les hommes de Gökan Savci ont fait un pas très important vers les finales de promotion, leur seul objectif de la saison. LUC-Dorigny III, actuel 2e du classement, a livré une excellente performance, mais a fini par s’incliner au terme d’un match de très haut niveau pour la 4e ligue. La première période, notamment, a été époustouflante, entre deux équipes très à l’aise techniquement. Un jeu ultra-rapide, à une touche de balle, des deux côtés. Un vrai choc entre deux équipes de haut de tableau, auxquelles il reste un match jusqu’à la trêve. Quoi qu’il arrive, Turc sera premier à la trêve, et LUC III conservera sa deuxième place. Mais les ambitions des deux équipes ne sont pas forcément les mêmes.

Gökan Savci: « On a reconstruit un groupe et un club sains »

« On veut monter », explique Gökan Savci, le jeune entraîneur (23 ans) de Turc. Celui-ci, pour sa première expérience à la tête d’une équipe, a reconstruit une équipe. « Il fallait régler les problèmes du passé. Après toutes les histoires liées à ce club, j’ai accepté de reprendre le poste d’entraîneur au printemps 2012, mais on a fait le ménage. L’équipe est entièrement nouvelle, et je veux un état d’esprit irréprochable, en plus d’être performant sur le terrain. » Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche, et plutôt bien. Turc Lausanne compte donc 27 points après neuf matches, et 13 points au classement fair-play, ce qui le place en 4e position de son groupe. Et quel jeu! « On a une super-équipe, je suis très content. On espère monter, et pourquoi pas, à terme, aller en 2e ligue? », continue Gökan Savci. Vu comme c’est parti, les finales sont une certitude cette année. Et Turc sera sans aucun doute une équipe à éviter: ses individualités sont performantes, son collectif est déjà bien en place et son état d’esprit semble exemplaire.

La III du LUC ne se met pas la pression

LUC-Dorigny III, pour sa deuxième saison en 4e ligue, a moins d’ambition, comme l’explique Didier Léchaire, son entraîneur: « On ne nous met aucune pression. On joue pour le plaisir. Nous sommes une équipe composée en partie de copains et en partie d’universitaires. » Et comme le LUC compte une première équipe en 2e ligue et une II en 3e ligue, nul besoin de monter absolument. « On n’y pense pas trop. Mais on veut gagner le plus de matches possibles! ». La déception était bien réelle après cette défaite face à Turc, sur le synthétique de Dorigny. Que ce soit Didier Léchaire et les joueurs, tous espéraient bien accrocher le leader et la frustration après le match était à la hauteur de la motivation des troupes avant la partie.

Erkan Ozcan, un poison pour les défenseurs

Le match, on l’a dit, a été de très bon niveau, entre deux équipes qui ont proposé du jeu, et fait plaisir au public, dont une grande majorité de Turcs venus soutenir leur équipe pour ce duel au sommet. C’est d’ailleurs Turc qui a frappé en premier, grâce à un but splendide d’Erkan Ozcan. Celui qui a commencé la saison comme entraîneur-joueur à Orbe est désormais l’attaquant attitré des Lausannois et a inscrit un fort joli 0-1, d’une frappe puissante et surprenante au premier poteau. Erkan Ozcan est un sacré joueur, on le savait, mais il a l’une fois de plus prouvé vendredi soir. Il est très malin, commet beaucoup de petites fautes, provoque ses défenseurs, obtient de nombreux coup-francs… et met pas mal de buts. Un vrai attaquant, contre lequel il est très difficile de défendre sans faire de fautes et sans s’énerver.

Changement de gardien pour Turc à la 28e

Après ce premier but, LUC-Dorigny a très bien réagi, obtenant une égalisation amplement méritée grâce à Barthélémy Trémeau. L’ailier droit des Universitaires croisait bien son tir, à ras de terre, et trompait Yvan Sanchez, lequel allait sortir peu après. Le gardien de Turc Lausanne, touché au dos, a été remplacé par Ahmet Sahingoz, le gardien des Seniors. « D’habitude, il ne vient pas avec nous! Mais là, je lui ai demandé de venir, pour si jamais… J’ai bien fait! », souriait Gökan Savci. Le « remplaçant » a effectué une très bonne entrée, sauvant son équipe à plusieurs reprises. Comme quoi, il faut toujours prévoir un 2e gardien! LUC-Dorigny a connu sa meilleure période du match aux alentours de la 30e minute. A ce moment-là, ses actions à une touche de balle étaient merveilleuses, et Turc Lausanne était complètement étouffé. Des changements de jeu, des actions de tous les côtés, des débordements, des frappes: la seule chose qui a manqué est le but du 2-1, mais la défense turque s’en sortait bien à chaque fois.

Askin Savci marque le 1-2 contre le cours du jeu

Et, comme souvent, c’est l’équipe dominée qui marque! Askin Savci a profité d’une défense un peu légère pour inscrire le 1-2, quelques secondes avant la mi-temps. Un but qui a fait énormément de bien aux visiteurs, et provoqué une explosion de joie chez ses supporters. Turc menait donc à la mi-temps, au terme de 45 excellentes premières minutes.

LUC-Dorigny a eu les occasions de revenir à 3-3, mais Turc a tenu

En deuxième mi-temps, la première occasion était pour les locaux, grâce à leur défenseur central Sylejman Dani, mais Ahmet Sahingoz pouvait détourner (48e). Et une action personnelle de Berkay Ozcan allait faire la différence. Le n°20 de Turc entrait dans la surface, crochetait bien son défenseur, et marquait en face à face le but si important du 1-3 (55e). LUC montait alors d’un ton, se créant une occasion par Emmanuel Ferreira (57e), avant une bonne frappe de Jean-Baptiste Bove, au dessus. Les Universitaires allaient y croire fermement à dix minutes de la fin, lorsqu’Harun Durmus taclait un centre dans ses propres buts. Après? De multiples occasions pour le LUC (volée d’Enver Hoxha à côté, 80e, situation chaude pour Kelmend Miftari, 85e, frappe d’Emmanuel Ferreira et arrêt miracle de Sahingoz, 88e), mais Turc a tenu bon et s’impose au final 2-3.

Turc peut déjà préparer les finales de 4e ligue

On l’a compris, LUC-Dorigny III peut être fier de sa performance, même si Turc est aujourd’hui sept points devant et qu’il s’agit de la première défaite de la saison pour Didier Léchaire et ses hommes. De quoi être déçu, bien sûr, mais la deuxième place est là. Et pourquoi pas aller jusqu’aux finales? Pully II est quatre points derrière, et sera un sérieux adversaire, comme peut-être Malley II, mais l’exploit est possible.

Turc, de son côté, peut déjà préparer les finales. « Nous avons une moyenne d’âge de 20 ans », souligne Gökan Savci, qui n’exclut pas d’amener encore un ou deux renforts. On le rassure: son équipe a déjà tout ce qu’il faut!

Les hommes du match

Du côté de LUC-Dorigny, on a aimé le défenseur central Laurent Durussel. Il n’est pas imposant physiquement, loin de là, mais quelle intelligence de jeu et quel placement! Il a tout: la vitesse, l’élégance et la qualité technique. Il fait un petit peu penser à Laurent Koscielny, qui, comme lui, compense son déficit de taille par une classe de tous les instants. Gros match de sa part. Belle performance également du milieu de terrain Jean-Baptiste Bove. Techniquement, il est au dessus, et sait orienter le jeu. Qu’elles soient courtes ou longues, ses passes sont variées. Il joue juste.

Très bon match de Berkay Ozcan pour Turc. Celui qui a marqué la moitié des buts des Lausannois cette saison (!) a inscrit très joliment le 1-3, et aurait pu en inscrire facilement un ou deux de plus. Ses qualités de percussion sont impressionnantes, comme sa technique et son sens du but. Bon match aussi d’Askin Savci. Son volume de jeu est impressionnant, il se bat beaucoup, récupère passablement de ballons et oriente le jeu à la perfection. Un très bon footballeur.

Les prochains rendez-vous

Le FC Turc Lausanne recevra l’ES Malley II, le dimanche 10 novembre, à 13h30 à Chavannes, et visera le 10 sur 10! Le même jour, mais à 15h, Concordia II recevra la III du LUC. Après? Les vacances!

AF LUC-Dorigny III – FC Turc Lausanne 2-3 (1-2)

 

Buts: 15e Erkan Ozcan 0-1; 27e Trémeau 1-1; 43e Askin Savci 1-2; 55e Berkay Ozcan 1-3; 78e Durmus, autogoal, 2-3.
Arbitre: M. Alic.
LUC: Petricevic; Miftari, Dani, Durussel, Mayerat; Trémeau, Bove, Ferreira, Amia de la Iglesia, Bas; Trémeau, Ouared.
Sont entrés en jeu: Hoxha, Guidetti, Watanabe, Miftari et Bruno.
Entraîneur: Didier Léchaire.
Turc: Sanchez (28e Sahingoz); Bal, Durmus, Santos, Hakan Savci; Fatih Savci, Murseli, Askin Savci; Dikosavic, Erkan Ozcan.
Sont entrés en jeu: Minkous, Alican Yildiz, Semedo Tavares, Ermini.
Entraîneur: Gökan Savci.
Notes: Terrain de Dorigny, centre sportif de l’UNIL.

Categories: 4e ligue, FC Turc Lausanne