Trois relégués au minimum dans le groupe 1

Trois relégués au minimum dans le groupe 1

« On était obligés de trouver une solution. » En une phrase, Gilbert Carrard, président du comité de jeu de l’ACVF, a tout résumé. Après la promotion administrative de de Saint-Prex cet été, les groupes de 2e ligue ont dû être adaptés. Difficile d’arriver à deux groupes pairs avec 29 équipes, on l’admet assez volontiers. Alors, l’ACVF a placé 15 équipes dans le groupe 1 et 14 dans le groupe 2. Jusque-là, on suit.

Et vu qu’il faut bien reléguer cinq équipes pour arriver à la normale (28 équipes) lors de la saison 2017-2018, il y avait deux options possibles: soit reléguer trois équipes du groupe 1 (celui de Saint-Prex) et deux du groupe 2, soit effectuer un match de barrage entre les deux équipes classées 13e. C’est la première solution qui a été retenue et il est important de souligner ici que l’ACVF est seule responsable des modalités de ses championnats.

Gilbert Carrard a hésité, il nous l’a dit cet été et il nous l’a encore confirmé il y a quelques jours, mais il a pris la décision qui lui semblait la plus juste. Sa décision est dans les modalités des actifs pour la saison 2016-2017, lesquelles sont consultables par tous. Dont acte, même si plusieurs présidents nous ont fait part ces derniers jours d’une certaine grogne. Affaire à suivre? Pas impossible, même si aucune démarche officielle de protestation n’est encore parvenue à nos oreilles.

Quatre promotions en deux ans, pour une seule relégation

Par contre, l’ACVF a un autre souci, qui ne lui est pas imputable. Le très bon niveau des clubs vaudois a en effet conduit à de nouvelles promotions en 2e ligue inter ces dernières saisons et vu que ces mêmes clubs ne sont pas relégués, ou rarement, de plus en plus d’équipes quittent le giron de l’ACVF pour aller plus haut. Rien que cet été, Genolier-Begnins et Vallorbe-Ballaigues sont montés, mais personne n’est descendu. L’année d’avant, Aigle et Echichens étaient promus, et seul Montreux a coulé. La balance est donc clairement positive et cela pourrait se payer un jour prochain.

Jusqu’en 2014, les clubs vaudois étaient relégués: depuis, non

Car avant cela, le bilan était équilibré, voire négatif, ce qui ne posait pas de problèmes. En 2014: Payerne et Montreux en haut, Lutry, Renens et Malley en bas. Et en 2013: Dardania et Vevey en haut, Baulmes et Montreux en bas. Paradoxalement, cela causait moins de soucis à l’ACVF, même si bien sûr, le succès sportif est une preuve de la bonne santé de nos clubs.

Il pourrait y avoir quatre relégués par groupe!

Cette année, les modalités sont claires: s’il y a entre 0 et 2 relégués vaudois de 2e ligue inter en 2e ligue, un scénario plausible, alors il y aura cinq relégués vaudois de 2e en 3e ligue. Par contre, s’il y a trois relégués (ce qui peut aussi arriver), alors ils seront six à culbuter un étage plus bas (3 du groupe 1 et 3 du groupe 2). Quatre relégués vaudois de 2e ligue inter? Sept relégués de 2e ligue (4 du groupe 1 et 3 du groupe 2). Et, scénario catastrophe, si cinq vaudois sont relégués de 2e ligue inter? Alors, quatre équipes de chaque groupe de 2e ligue couleront en 3e ligue! On n’en est de loin pas là, mais quand même, il y a lieu de garder ces chiffres dans un coin de la tête.

Les groupes des finales vont-ils disparaître?

Les modalités des finales de 3e et de 4e ligue risquent elles de changer, comme nous l’a confié Gilbert Carrard. L’ACVF réfléchit en effet à faire disparaître la formule des groupes de quatre, en vigueur depuis l’été 2015. Les finales 2017 pourraient ainsi se disputer par matches aller-retour, même si rien n’est encore gravé dans le marbre. « On réfléchit à cette éventualité, oui », confirme le président du comité de jeu de l’ACVF, un peu échaudé par les événements de l’été dernier. Deux matches renvoyés à des dates différentes avaient conduit des clubs à se sentir victimes d’injustice. Ce ne sera évidemment plus le cas avec des matches aller-retour, mais, on le répète, ce changement de mode opératoire n’est pour l’instant qu’une éventualité.

Categories: 2e ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.