Trois questions à… Ugo Raczynski

Trois questions à… Ugo Raczynski

Le FC Vevey a réussi son retour en 2e ligue inter! En allant s’imposer à Frontenex, face à UGS (1-2), les Veveysans ont parfaitement lancé leur saison. Ce succès a été acquis grâce à deux réussites d’Emmanuel Zaccaria (21 ans, formé à Montreux) et de Cédric Widmer (20 ans, formé à Vevey), deux jeunes joueurs qui plus est. L’entraîneur du FC Vevey était forcément heureux après cette victoire, et se projette déjà sur le match de Coupe suisse face à Köniz (1re ligue Promotion), samedi 17 août à 19h à Copet. Vevey est qualifié en tant que vainqueur de la Coupe vaudoise et défiera les Bernois pour une place en 1/16e de finales.

Ugo Raczynski, comment s’est déroulée cette partie sur le terrain d’UGS? 

C’était un vrai match de reprise, on va dire! Nous avons quelques joueurs encore absents, notamment pour cause de vacances. Nous avons terminé la saison le 15 juin, et avons recommencé début juillet… Autant dire que nos joueurs n’ont eu que trois semaines de vacances! On a souffert en fin de match, face à UGS, mais je n’oublie pas qu’il y avait deux ligues d’écart entre nos deux équipes, il y a quelques semaines à peine. S’imposer là-bas, c’est bien, cela montre qu’on est dans le coup. On menait 2-0 à la mi-temps, ils sont revenus au score à quelques minutes de la fin, mais on a tenu.

Attendez-vous encore de nouveaux joueurs?

Oui, nous avons eu quelques départs, que nous avons compensé avec des arrivées qui nous rendent encore plus forts. Nous ne pourrons pas compter cette saison sur Mikael Vieira (raisons professionnelles), ni sur Jacques Henzel, parti en seniors à Montreux. Et Fabio Teixeira a décidé de rejoindre le FC Aigle. Mais nous avons accueilli trois joueurs français qui seront bientôt qualifiés et nous amèneront beaucoup de qualité. Nous serons plus solides que l’an dernier.

Qu’espérez-vous du match de Coupe suisse face à Köniz? C’est un peu un tirage pourri, non? Köniz est très fort, mais n’attirera pas forcément la foule…

Oui, de ce point de vue-là, peut-être. C’est moins bien que de tirer Young Boys, je vous rejoins. Mais sportivement, c’est très fort. Köniz a un effectif de très haut niveau, largement meilleur que la 1re ligue Promotion. On aura du bon football, c’est sûr, et on se réjouit de disputer ce match. Sincèrement, sur le plan du jeu, ce sera tout aussi bien de jouer Köniz qu’une Challenge League. Après, est-ce qu’on a une chance? On en a toujours une. Mais l’essentiel, c’est que les joueurs profitent pleinement de ce moment. Ils ont passé six ou sept tours de Coupe vaudoise pour avoir le droit de le jouer, il faut vraiment savourer chaque seconde passée sur le terrain, c’est ce que je vais leur dire. C’est ça, la Coupe!

Categories: 2e ligue inter