Trois questions à… Stéphane Porzi

Trois questions à… Stéphane Porzi

Le président d’Amical Saint-Prex (3e ligue), qui n’avait pas pu être joint mardi soir pour commenter le départ de Jordi Peracaula (lire ici), nous a gentiment rappelé mercredi en début d’après-midi. L’occasion de connaître son sentiment.

Stéphane Porzi, que vous inspire l’engagement à Assens de votre désormais ancien entraîneur?

De la déception en ce qui concerne notre club, forcément. Nous perdons un très bon entraîneur et c’est la première chose qu’il faut dire. J’ai assisté à un ou deux de ses entraînements, ils sont de très grande qualité et M. Peracaula est quelqu’un de très compétent. Il a du talent et il le sait. A ce titre, je peux comprendre que le challenge d’Assens, une bonne équipe de 2e ligue, le motive plus que rester chez nous. J’ai été entraîneur, je me mets à sa place. Je peux dire que j’aurais peut-être fait la même chose. Mais après, il ne faut pas qu’il dise, comme j’ai pu le lire dans votre article, qu’il n’était engagé que pour finir la saison chez nous. On comptait sur lui pour la saison prochaine, en tout cas. Vous pensez vraiment que je serais allé le chercher pour sept matches? Non. C’est là qu’il y a un peu de déception, bien sûr. Quand j’ai annoncé à mon comité qu’il nous quitterait à la fin de la saison, la décision de se séparer de lui avec effet immédiat a été prise dans la demi-heure.

N’aurait-il pas été possible de finir la saison avec lui?

Bien sûr qu’on aurait pu, mais il fallait bien prendre une décision et ça a été celle-ci. Elle se justifie: comment peut-il envisager la saison prochaine, aller parler avec des joueurs, prendre des contacts, alors qu’il a son nouveau club dans la tête. Nous ne visons pas la montée à tout prix, je vous l’ai dit cet hiver (lire ici) et je n’ai pas changé d’avis, donc nous devons penser à l’avenir. La priorité absolue, elle est là. Bien sûr que jouer les finales ce serait génial, je ne vais pas dire le contraire, mais actuellement, nous avons beaucoup de blessés et nous sommes huit à l’entraînement. On ne peut pas parler de 2e ligue! Notre but était clairement de construire pour l’avenir, avec Jordi Peracaula. Mais de nouveau, j’insiste, c’est un très bon entraîneur et je peux comprendre son choix.

L’équipe va connaître son troisième entraîneur, après Mario Astolfi, auquel Jordi Peracaula a succédé le 14 avril. On a entendu circuler le nom d’Andy Laugeois…

Oui, je vous le confirme, il reprend l’équipe avec effet immédiat. Nous étions déjà en discussions avec lui pour devenir l’adjoint de M. Peracaula pour la saison prochaine. Andy a joué ici, il connaît tout le monde. Il va continuer à jouer pour Echallens, mais va terminer les quatre matches avec nous sur le banc. La saison prochaine? Là, en ce qui le concerne, rien n’est sûr et je le dis clairement: ça va dépendre de lui. Je sais qu’il a encore envie d’un challenge comme joueur dans le football à un joli niveau et s’il l’obtient, je pense qu’il privilégiera cette voie. Cela ne va pas l’empêcher de penser déjà à la saison prochaine et de nous aider à la préparer, c’est un enfant du club.

Categories: 3 questions à, 3e ligue

Auteur