Trois questions à… Patrick Muller

Trois questions à… Patrick Muller

Thierrens est allé s’imposer au Bois-Gentil face au leader du groupe 2 de 2e inter, Team Vaud M21. Une victoire 1-3, acquise grâce à des buts de Yoan Nicolas, Renaud Freymond et Jérôme Ruch, qui vient clore en beauté le premier tour du FCT. Pour sa première saison avec Thierrens, Patrick Muller se montre relativement satisfait. Mais ne peut s’empêcher d’avoir quelques regrets…

Patrick Muller, voilà une jolie manière de terminer le premier tour! 

Oui, c’est vrai, et on a fait un bon match, qui plus est. C’est toujours un cadeau de jouer Team Vaud, à Lausanne. Alors, quand on gagne, c’est encore plus beau. On a montré les valeurs de solidarité qui « font » Thierrens. On a attaqué ensemble et défendu ensemble. On termine ce premier tour avec 18 points, ce qui est satisfaisant d’un point de vue comptable. Avant le début de saison, j’avais tablé sur un bilan entre 18 et 20 points. On y est, donc je ne peux pas dire que je suis déçu. En battant Team Vaud, on a relancé le championnat pour La Sarraz et La Chaux-de-Fonds, mais aussi pour nous! Ce soir, on est à six points de la première place! Bon, on ne pense pas à monter, mais on est là, pas trop loin. C’est forcément bien. Mais vu ce premier tour, je me dis même qu’on pourrait être plus haut…

On sent quelques regrets dans votre voix, on se trompe?

Non, vous avez raison. Bien sûr que je suis satisfait d’avoir 18 points au terme de ces matches aller. Mais j’ai un seul regret, et il est là. On bat La Sarraz, on bat Team Vaud… Les joueurs ne se rendent pas compte de leur force, c’est quelque chose que je ressens fortement. On pourrait être tout en haut! Mais vraiment tout en haut! Mais non, on perd des points contre Dürrenast et Lyss… J’ai l’impression, et ce n’est peut-être pas qu’une impression, qu’ils choisissent leurs matches. Ca, pardon, mais ça me fout les boules. A Thierrens, il y a des valeurs de combat et d’engagement physique, mais dans le bon sens du terme. J’entends souvent dire: « Thierrens, les sauvages… » Cette réputation-là, elle est fausse. Je signale à tout le monde que l’on est premiers au classement fair-play! Premiers! Encore ce soir, on prend une seule carte, en allant battre le leader. Cela veut dire quelque chose. Mais lorsqu’on oublie un peu de mettre de l’intensité physique, on retombe vite au classement.

Mais rassurez-nous, vous êtes heureux de ce premier tour et de votre intégration à Thierrens? Parce que, vu de l’extérieur, on a l’impression qu’elle est réussie…

Oui, oui, il n’y a pas de problème, bien au contraire! Le groupe est génial, et il y a un comité fantastique ici. J’ai déjà eu l’occasion de le leur dire, mais je n’ai jamais connu ça ailleurs. Une fois, je leur ai dit que les joueurs ne méritaient pas toujours tout le boulot fait par leur comité. C’est exceptionnel, et je pèse mes mots. Bon, quand on voit des performances comme celle d’aujourd’hui, on peut dire que les joueurs rendent la monnaie. Non, franchement, c’est un club à part. Et je me réjouis de découvrir la Revue. Je n’y suis jamais allé, et là, j’ai fait une table avec des amis, et je vais y bosser aussi. On m’a dit que c’était sympa de vivre ça, je vais vite me rendre compte!