Trois questions à… Benoît Pythoud

Trois questions à… Benoît Pythoud

L’entraîneur d’Yverdon Sport fait le point, quelques heures après une défaite frustrante à Kriens (3-1). YS avait pourtant ouvert la marque grâce à Bigambo Rochat, mais les Lucernois ont fini par passer l’épaule. Les Yverdonnois restent scotchés à la dernière place, mais Benoît Pythoud assure que ses troupes gardent la foi. Le match face à Old Boys, samedi à 17h au Stade Municipal, apparaît déjà comme décisif. La barre est à sept points et toute une autre résultat qu’une victoire yverdonnoise serait négatif.

Benoît Pythoud, vos troupes ne sont-elles pas trop affectées par ces quatre défaites d’affilée dans ce deuxième tour?

Franchement, non. Bien sûr qu’on préférerait gagner, mais on n’a pas le temps de gamberger, on joue tous les trois jours. Nous avons affronté de très bons adversaires, Zurich M21, Schaffhouse, Kriens… Sincèrement, j’ai eu peur après la claque à Zurich, ce fameux 10-1, mais le groupe n’est pas abattu. On va se battre jusqu’au bout, les armes à la main, debout sur le terrain.

Mais le maintien, vous n’y croyez plus? 

Bien sûr que si. Et les joueurs aussi, je vous assure. Franchement, je n’ai pas besoin de les motiver. A Schaffhouse, deuxième du championnat, on ne perd qu’un à zéro, et ils marquent sur la seule fois où on se déconcentre… Et mercredi soir à Kriens, si on marque le 0-2, comme on en a eu l’occasion, le match est plié. Là, il nous reste neuf matches et nous allons jouer contre des adversaires plus accessibles. Il faudra faire des points partout. Contre Old Boys samedi, contre Carouge, contre Delémont…

Que vous manque-t-il pour aller justement chercher ces points?

On a un peu la malchance du dernier. Typiquement à Kriens, on prend un but discutable pour l’égalisation et Bigambo Rochat tire sur la latte juste après. Peut-être que si on n’est pas derniers, elle entre en pleine lucarne… C’est un peu décourageant sur le moment, c’est vrai, je ne peux pas le cacher, mais on y croit toujours, et on a envie de le montrer à notre public, dès samedi.

Categories: Promotion League