Trois questions à… Alexandre Comisetti

Trois questions à… Alexandre Comisetti

L’entraîneur du Team Vaud M21 a accepté de nous donner ses impressions sur la saison en cours de son équipe, quelques instants après la victoire sur le terrain de La Sarraz-Eclépens (0-3).

Alexandre Comisetti, Bavois qui fait match nul, vous qui gagnez, c’est un bon week-end, non?

Pour être tout à fait sincère, on ne fait plus forcément attention aux résultats de Bavois. On s’est un peu trop focalisés sur ces histoires au premier tour, on y a mis trop d’énergie et on l’a payé. Nous, maintenant, il faut qu’on joue au football. Les comptes, on les fera à la fin, mais j’espère bien que la lutte sera belle jusqu’au bout.

La promotion est-elle une exigence de vos supérieurs, un objectif ou une conséquence de ce qui va arriver?

L’objectif, c’est de gagner. Nos jeunes doivent avoir cette ambition-là en tête tout le temps. A cet âge-là, entre 18 et 22 ans, ils doivent vraiment chercher à obtenir des victoires, on insiste beaucoup là-dessus. La promotion, bien sûr qu’on va la jouer jusqu’au bout, mais on pense match après match, pas plus loin.

Sur un plan plus personnel, serez-vous encore l’entraîneur de cette équipe lors de la prochaine saison?

Oh, ce sont des discussions qui vont avoir lieu prochainement. On verra bien (sourire).