Trois joueurs d’Echallens à Yverdon!

Trois joueurs d’Echallens à Yverdon!

Fritz Aeschbach n’était pas franchement de la meilleure humeur possible, vendredi au repas de soutien du FC Prilly. Le président d’Echallens venait en effet d’apprendre que trois de ses joueurs avaient signé en faveur d’Yverdon Sport pour la saison à venir et ça, comme on dit, ça passait mal. Le président challensois a d’ailleurs eu un contact téléphonique avec Jean-Michel Viquerat, tout aussi furieux que lui. Le président de Bavois a connu exactement la même mésaventure, avec quelques heures d’avance, et ils avaient donc des choses à se dire. On n’avait pas de micro-espion placé dans les portables des deux présidents, mais il est sûr et certain que les oreilles de Mario Di Pietrantonio ont sifflé.

Trois à Bavois, trois à Echallens!

Le président d’YS ne s’en cache pas, il a fait signer six joueurs provenant de ces deux clubs voisins. A Bavois? Esteban Rossé, Yannick Bovay et Allan Eleouet (lire ici), lesquels ont tous trois, c’est vrai, un passé yverdonnois. « J’aimerais quand même rappeler cela, oui », a répliqué le président d’YS. Et les trois Challensois alors? Il s’agit du gardien Ludovic Zwahlen, du latéral Steve Samandjeu et de l’ailier Fatah Ahamada. Le premier fait pleinement partie du projet « local » revendiqué par Yverdon, étant né à Baulmes et un vrai produit de la formation vaudoise. Les deux autres ont été révélés à ce niveau par Echallens et n’ont rien de nord-vaudois, ce qui n’enlève rien à leurs qualités évidemment.

Ludovic Zwahlen à YS? Pas de soucis

Grégory Mathey, directeur sportif du EFCR, est du même avis que son président, surfont concernant le dernier « cas », celui de Fatah Ahamada. « J’aimerais le dire clairement et que mes paroles soient bien comprises. Ludovic Zwahlen est un gamin de là-bas et il nous a dit très tôt, dès le mois d’avril, qu’Yverdon l’avait contacté et qu’il allait écouter. Pour moi, ce n’est pas un problème et pour Fritz non plus. On aurait aimé le garder, mais il a fait les choses en ordre et je lui souhaite tout de bon. » Voilà un cas de réglé.

Passons à celui de Steve Samandjeu, le grand latéral. « Pour lui aussi, je n’ai rien à dire. Il a passé quasiment trois ans chez nous, donnant entière satisfaction. J’avais dit à Julien Marendaz, quand il nous a annoncé qu’il partait à Yverdon, que je comprendrais qu’il prenne Steve avec lui. On avait un deal avec Julien, un deal d’amitié et de respect, qui consistait à dire que ces deux joueurs-là, s’ils en avaient envie, pouvaient aller à Yverdon. Mais c’était tout. Je croyais en cette parole-là. »

Le départ de Fatah Ahamada passe un peu moins bien

Pourtant, Fatah Ahamada a bel et bien signé en cette fin de semaine. De quoi agacer un peu plus Grégory Mathey: « On en avait parlé avec Julien, d’homme à homme, et convenu qu’il avait besoin de rester une année de plus à Echallens, tant pour lui que pour nous. Et je reçois un SMS de Fatah qui me dit qu’il a signé, suivi d’un message de Julien qui me dit qu’ils sont en contact. Je trouve ça moyen, voilà, et Fatah sait tout ce que l’on a fait pour lui ici. Il ne peut pas l’avoir oublié aussi vite. Après, il n’y a pas mort d’homme, on parle de football régional et je vais arriver à dormir ce soir, mais puisque vous voulez une réaction de ma part, la voici. »

Mario Di Pietrantonio, lui, ne souhaite pas polémiquer et éteint le (très léger) incendie de suite: « Mon but, c’est de construire la meilleure équipe possible pour Yverdon. Et là, j’ai l’impression qu’on prend le bon chemin. Les arrivées dont on parle sont de très bonnes choses pour nous. »

Dix départs confirmés!

Six arrivées, donc, et quelques départs inévitables. Le gardien Marc Ummel, titulaire toute cette saison, s’en va à Nyon. En défense, Mamoudou Mara, le grand Guinéen, a été libéré, tout comme Murphy Dimonekene et Hasib Ferhatovic. Au milieu, Juan Manuel Parapar s’en va (chez un concurrent?), tout comme Jean-Yves Momo (destination encore inconnue). Enfin, l’avant-centre Edin Becirovic est également annoncé partant, lui qui a confirmé son retour à Prilly. Dereck Isabella s’en va également. Autre départ d’importance, celui d’Anthony Ciavardini, lui aussi laissé libre. Enfin, Marco Gabriele, prêté par Le Mont, y retourne pour l’instant, mais ne reviendra pas au Stade Municipal.

Le recrutement d’YS est bientôt déjà terminé!

Sept arrivées pour dix départs, le compte n’est donc pas bon. « C’est juste, je vais encore annoncer deux recrues, je pense », glisse Mario Di Pietrantonio. Quand? « Après les finales de 1re ligue ». S’agit-il de joueurs actuellement engagés dans celles-ci? « Plus de questions, merci. » Un latéral est encore attendu, voire un joueur polyvalent pouvant jouer à ce poste, ainsi que, peut-être, un attaquant. Attendons, donc, mais a priori, Julien Marendaz pourrait disposer de son groupe dès la reprise, au mois de juillet! Un vrai luxe.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*