Très bien placée, l’équipe de Comisetti reste prudente

Très bien placée, l’équipe de Comisetti reste prudente

Deuxième du groupe 1 de 1re ligue, le FC Echallens Région est sur la bonne voie pour participer aux finales de promotion. Cependant, rien n’est joué dans ce championnat, loin de là. En effet, les huit premiers de la hiérarchie ne se tiennent qu’en huit points! La deuxième partie de la saison s’annonce passionnante avec un duel entre formations vaudoises et genevoises. Entraîneur des Challensois, Alexandre Comisetti fait le bilan du premier tour, parle du mercato hivernal et évoque les ambitions de son club.

La première partie de la saison d’Echallens peut être qualifiée de réussie, non?

C’est plutôt positif. Les objectifs ont été réalisés, voire même dépassés avec cette deuxième place inespérée. En Coupe, on a fait un joli parcours avec, en apothéose, cette rencontre contre Bâle (Une magnifique fête ponctuée d’une mi-temps parfaite). Il ne faut pas oublier le nombre de matchs qu’il faut gagner pour arriver à ce stade-là. Nous avons battu Baden et Red Star lors des qualifications des formations de 1re ligue. Ensuite, il y a eu cette partie face à une 2e inter tessinoise, là-bas…(NDLR: Victoire 4-0 contre l’AS Novazzano) Nous avons donc bien mérité ce match contre les Bâlois (rires).

En championnat, cela se passe également très bien. Que pensez-vous des résultats de votre équipe?

Je suis content du chemin qu’elle a parcouru. Les lendemains de Coupe sont habituellement mal gérés, souvent à cause d’un calendrier inadéquat et d’un relâchement logique. Mais, cette saison, les joueurs ont été constants. Il y a bien évidemment des petits détails à corriger, mais je suis globalement satisfait.

Cette place de dauphin donnerait-elle des envies de promotion à Echallens?

Il y a tellement d’équipes qui peuvent participer aux finales… Il suffit d’aligner deux victoires ou deux revers pour être en tête ou largués… Nous allons être lucides, ne pas s’enflammer, mais nous n’allons pas non plus dénigrer nos chances.

Quoiqu’il arrive, la lutte sera terrible entre les Vaudois et les Genevois concernés par la promotion: Etoile Carouge, Team Vaud M21, Meyrin, CS Chênois, Lancy et Vevey. Qui sont les favoris selon vous?

Les équipes genevoises ont leurs qualités et également des moyens financiers supérieurs aux nôtres. Le Team Vaud M21 m’a fait forte impression, surtout que des joueurs de la « une » devraient faire partie du contingent (NDLR: Manière et Margiotta?). A Vevey, l’effectif est intéressant et le club ambitieux. Martigny pourrait aussi venir le rôle de trouble-fêtes, même si les Valaisans sont assez loin (NDLR: neuvième à 10 points de la tête).

Si on monte, on gardera la même équipe

Les premiers matchs seront primordiaux.

Oui, le mois de mars éliminera des formations de la course. Il y a souvent des coups du sort, des terrains aléatoires ou des mouvements conséquents durant le mercato hivernal. En tout cas, je me réjouis, on est encore dans le coup et le championnat va être passionnant.

Est- ce que la promotion est envisageable pour Echallens?

Si elle est méritée sur le terrain, on l’acceptera avec plaisir. Si on monte, on gardera la même équipe.

Le mercato a été discret avec une volonté de renforcer le secteur défensif mis à mal lors du premier tour (24 buts encaissés en 14 rencontres). Êtes-vous satisfait des mouvements?

Oui, on rajeunit encore notre effectif avec Massimo Comisetti (NDLR: défenseur central, 18 ans, Team Vaud M21) et Noah Kamé (NDLR: milieu défensif, 22 ans, Azzurri LS). Ils vont apporter quelque chose de différent et amener de la concurrence. Le championnat est long avec son lot de mésaventures avec les suspensions, les blessures. On a vu lors de notre dernière rencontre (NDLR: en 2018)… On a joué avec Nicolas Bastardoz (Victoire contre Lancy avec le retour de Bastardoz). Avec ces arrivées, on sera bien armé pour le deuxième tour. Mais nous regardons toujours plus loin que ça, nous construisons pour ces prochaines années.

En revanche, Christophe Debluë, votre latéral droit, est sur le départ.

C’est une grosse perte. Il a dû partir pour des raisons professionnelles. Il jouera dorénavant à Terre-Sainte. Esteban Parra, qui n’avait pas assez de temps de jeu ici, a rejoint Thierrens. C’est une bonne chose pour lui.

Que peut-on souhaiter à Echallens pour 2019?

D’être le plus longtemps possible dans la course aux finales de promotion!


Mercato d’Echallens-Région

Départs:

  • Christophe Debluë (Terre-Sainte)
  • Esteban Parra (Thierrens)

Arrivées:

  • Noah Kamé (Azzurri LS)
  • Massimo Comisetti (Team Vaud M21)
Categories: Brouillons

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*