Thierrens a mis le feu d’entrée

Thierrens a mis le feu d’entrée

Un match serré, entre deux équipes qui se connaissent bien? Pas vraiment, non! Le FC Thierrens a fait la loi sur le terrain d’un de ses meilleurs ennemis, dimanche. « On a fait un match solide, très sérieux », expliquait Patrick Muller, forcément ravi. Le FCT s’est en effet imposé 0-3, un score déjà acquis à la mi-temps. Thierrens rejoint donc le Stade Payerne, Montreux (son adversaire du prochain tour), Vevey et Dardania, les autres qualifiés vaudois (lire ici).

Une volée magnifique de Thibaud Chevalley pour le 0-2

Un coup-franc direct d’Eddison Pineda et une volée magnifique (amorti poitrine et frappe du gauche) de Thibaud Chevalley ont permis aux visiteurs de mener 0-2 à la demi-heure, avant que Guillaume Pasche ne reprenne un corner de Renaud Freymond pour le 0-3, peu avant la pause. Avec cette victoire, Thierrens s’est qualifié pour le deuxième tour qualificatif de la Coupe de Suisse 2015/2016 et peut passer un hiver tranquille.

Maurice Séchaud: « Je pense que le fou a un bon bilan, non? »

« Sincèrement, cet été, si vous m’avez proposé une troisième place à la trêve en championnat et une qualification en Coupe, en plus sur le terrain de La Sarraz, j’aurais signé tout de suite », avouait Patrick Muller.

Le président Maurice Séchaud a lui aussi tenu à souligner le très bon premier tour de son équipe-fanion. « Il y a ce match de Coupe, il y a cette troisième place à la trêve, mais il y a aussi le fait que cette équipe est restée invaincue durant toute l’année 2014 à la maison! Joli palmarès, non? Surtout pour une équipe de copains, entrainée par un gars que toutes les instances du football vaudois me disaient fou… Je pense que le fou a un bon bilan, non? Je tiens ici à les féliciter, tous, et à les remercier pour ce 1er tour magnifique. Et il va sans dire que j’attends tout le monde à la Revue pour en parler. »

Le FCT est effectivement en vacances pour ce qui est du terrain, mais l’hiver, on le sait, se passe sur les planches dans le Jorat. La fameuse Revue sera de retour dans quelques jours et tout le monde s’en réjouit. Beaucoup.

Le premier tour très étrange de La Sarraz-Eclépens

Voilà pour le FC Thierrens, qui a donc mis un point final magnifique à une année spectaculaire. Et La Sarraz-Eclépens? Cette défaite n’est pas la plus dramatique de la saison, même si une aventure en Coupe de Suisse aurait plu à tout le monde. Hervé Rickli et ses coéquipiers ont pressé en deuxième période, convaincus qu’un petit but aurait pu leur permettre de revenir. Jean-Philippe Karlen a évidemment accepté la défaite, mais estime que son équipe aurait pu, peut-être, prétendre à mieux: « On en prend trois à la maison, donc je n’ai qu’à me taire. Bravo à Thierrens, déjà. Mais nous, on est maudits, ce n’est pas possible autrement… On a tiré pour la 12e fois de la saison sur le poteau aujourd’hui! Douze fois! En un tour! Alors, c’est vrai, il y avait déjà 0-3, mais cela n’enlève rien à la poisse qui nous court après. » La Sarraz vit décidément un premier tour assez étrange et on a assez répété ici qu’il a tenu à rien, ou en tout cas à peu de choses. La dynamique de victoires est parfois très voisine de la dynamique de défaites, c’est une évidence. En fait, les Sarrazins n’ont eu qu’un seul tort cette saison: ne pas réussir à enchaîner lorsqu’ils ont obtenu des bons résultats. On l’a déjà dit, ils sont à huit points du leader UGS à la trêve, qui est peu et beaucoup en même temps.

Les deux équipes ont 8 points de retard sur le leader de leur groupe

Un fait intéressant à constater? La Sarraz fait un peu grise mine cet hiver, alors que Thierrens a le sourire. Pourtant, les deux équipes comptent… le même nombre de points de retard sur le premier! Le FCT est à 8 points de Bulle et de La Chaux-de-Fonds, tout comme La Sarraz l’est, on l’ a dit, d’UGS. Juste pour remettre les choses en perspective… même si les ambitions de départ ne sont pas les mêmes, bien sûr. Du côté de Thierrens, en tout cas, la dynamique est positive, l’enthousiasme aussi. Jusqu’où ira cette équipe? Réponse dans les mois à venir. Et on va évidemment suivre de près ce qui se passera du côté de La Sarraz-Eclépens en matière de recrutement et de départs. L’hiver risque d’être un peu plus agité de ce côté-là du canton que dans le Jorat…

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*