Thierrens Féminines: Fin d’un cycle

Thierrens Féminines: Fin d’un cycle

Provisoirement 10e du groupe 12 de 3e ligue, Thierrens a rempli son objectif de début de saison: le maintien. Malgré tout, les entraîneurs François Schorro et Eric Vial ne poursuivront pas l’aventure. Le club est donc à la recherche d’un nouveau coach.

La belle histoire d’amour entre Eric Vial, François Schorro et le FC Thierrens Féminines se terminera le mercredi 12 juin aux alentours de 22h20. En effet, ce jour-là, le Centre Sportif de la Tuilière sera le théâtre de la rencontre entre Malley, deuxième et toujours à la lutte pour la promotion, et la formation thierranaise. Ce match sera le dernier de la saison et donc du duo d’entraîneurs qui a réussi durant 3 ans et demi de bons et loyaux services à monter l’équipe en 3e ligue.

7e place encore accessible

Les compères partiront avec le sentiment du devoir accompli. A 2 matchs du terme de l’exercice, le « FCT » peut encore espérer terminer au 7e rang qui est occupé par CS Interstar GE avec seulement 2 unités d’avance. « Même si on ne remonte pas au classement, notre saison est réussie, débute Eric Vial. Nous avons atteint notre but qui était de nous maintenir en 3e ligue pour notre première année à ce niveau. Notre équipe milite au milieu du classement, c’est son rang. » Ce groupe 12 est à 3 vitesses avec 4 clubs qui se battent pour les premières places, Lausanne Nord Academy, Malley, Versoix et Team Lancy ; 6 se trouvent dans le ventre mou de la hiérarchie ; 3 formations combattent pour ne pas (re)tomber en 4e ligue.

Actif depuis plus de 20 ans comme entraîneur, Eric Vial détaille les raisons de sa démission. « Avec François, on sentait que les filles avaient besoin d’un second souffle. On savait que nous n’allions pas révolutionner notre façon de coacher. C’est la fin d’un très joli cycle de 3 ans et demi. Le prochain entraîneur devra amener un peu de fraîcheur. Je pense qu’il ou elle devra apporter une nouvelle méthode. »

Qualités recherchées: motivation et écoute

La perle rare n’est jamais facile à trouver et elle devra avoir certaines qualités. L ex-entraîneur d’Etoile-Broye, Ursy ou encore Vuisternens détaille: « La personne qui reprendra Thierrens devra être à l’écoute et être motivée. C’est les deux premiers mots qui me viennent à l’esprit. Il faut qu’il aime faire progresser les footballeuses. S’il n’a pas encore d’expérience dans le monde féminin, il devra quand même s’adapter, car la gestion est différente. Il est nécessaire de se montrer plus sensible et empathique. »

Quant aux joueuses, à n’en pas douter elles sont géniales, comme le confirme Eric Vial. « Bien sûr, rigole-t-il. Il y a un mix parfait entre elles. Il y a des jeunes de 16-17 ans, mais le noyau dur se situe entre 19 et 24 ans. Il y a également la doyenne qui a 39 ans. C’est vraiment un parfait mélange. Elles ont de très bonnes bases et aiment jouer au beau foot. En plus, elles possèdent une très bonne marge de progression. »

Qui relèvera le challenge?

Les deux compères manqueront à certainements à « leurs » joueuses et le prochain coach devra faire avec. Cependant, le challenge semble motivant, surtout que les Thierranaises, pour la plupart, désirent rester et défendre le maillot du FC Thierrens pour une nouvelle saison qui pourrait apporter son lot de surprises.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*