Terre Sainte veut déchirer les filets

Terre Sainte veut déchirer les filets

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la Challenge League à la 2e ligue inter

 

L’endroit où il faut être

Techniquement, Thierrens se trouve dans le Gros-de-Vaud, mais on ne s’arrêtera pas à ce genre de détails: un match face à Payerne est bien un derby de la Broye, un vrai. La saison dernière, Payerne était venu chercher un point au match aller (1-1) avant de s’imposer au retour (2-1). Le FCT a donc une petite revanche à prendre et une certaine envie de rappeler à tout le monde qui est le patron dans le coin. Thierrens, 5 points, et Payerne, 4 points, ont relativement bien commencé, mais le calendrier des Payernois était bien plus compliqué que celui des hommes de Benoît Pythoud. Pour rappel, Payerne va effectuer son… quatrième déplacement consécutif ce samedi, son Stade Municipal étant en réfection. Bref, le choc s’annonce splendide entre deux équipe s’appuyant sur un très large contingent de joueurs locaux. De l’identité, une suprématie régionale en jeu, du bon football: tous au Marais!

FC Thierrens – Stade Payerne, samedi 29 août à 19h au Marais

2e ligue inter, groupe 2, 4e journée

 

Le joueur qu’on attend

Ndiaw Ndiaye. Le Sénégalais est sur une bonne série de quatre buts en trois matches avec le Stade Nyonnais. Âgé de 21 ans, il cherche enfin un endroit où exploser, après avoir tenté sa chance à Renens, à Team Vaud et à Vevey, sans oublier un passage au CFR Cluj, en Roumanie. Il est grand, puissant et très costaud et, à Colovray, il a peut-être trouvé le contexte qu’il lui fallait. En Promotion League, il s’entraîne tous les jours, il a des adversaires intéressants en face et un entraîneur qui ne va pas le lâcher. Sébastien Bichard est conscient du potentiel de son joueur et se montre extrêmement exigeant avec lui. Le but? Qu’il cartonne avec le Stade Nyonnais et qu’il se fasse remarquer, enfin. Il y a tellement d’espoirs déçus à cet âge-là qu’on ne peut jurer de rien, mais Ndiaw Ndiaye a une carte à jouer dans le monde sans pitié du football professionnel. Mais pour cela, il faut confirmer, match après match. 4 buts en 3 matches, c’est bien. 30 en une saison, c’est mieux. Alors, Tuggen va-t-il goûter à la puissance du Sénégalais? Réponse samedi!

Stade Nyonnais – FC Tuggen, samedi 22 août à 16h à Colovray

Promotion League, 5e journée

 

La question du week-end

Y aura-t-il toujours un leader vaudois dans le groupe 1 de 2e ligue inter? On parie que oui. Vevey, Aigle, Collex-Bossy et Meyrin ont tous sept points, et les deux clubs du canton entendent bien passer à dix à la fin du week-end. Le VS 1899, qui a gagné 5-0 et 5-2 ses deux premiers matches à la maison, partira favori face au néo-promu Conthey. Le champion valaisan de 2e ligue est cependant encore invaincu cette saison. Méfiance, donc. Aigle, de son côté, reçoit Servette M21 dimanche. Une tâche pas facile, mais Seljadin Biljali, en feu depuis le début de la saison, et ses coéquipiers peuvent tout à fait s’imposer. On prend le risque: dimanche soir, il y aura toujours au moins un leader vaudois.

Vevey Sports 1899 – FC Conthey, samedi 22 août à 17h30 à Copet

FC Aigle – Servette M21, dimanche 23 août à 15h aux Gravières

2e ligue inter, groupe 1, 4e journée

 

La citation

«Faut marquer, c’est tout!»  Patrick Duval constate que son US Terre Sainte est bien en place, mais que, pour l’instant, l’efficacité offensive est au même plan que la saison dernière: insuffisante. Pourtant, un effort considérable a été fait dans ce secteur avec les arrivées de Sylvain Komenan, Idriss Maanane et Romaric Nya, lesquels ont rejoint Alessandro Albii et Mohammed Rabhi. Sur le papier, l’USTS est très bien armée en attaque, mais le ballon peine à encore à franchir cette fameuse ligne de but adverse. Alors, face à Stade samedi, les cinq attaquants de Coppet veulent déchirer les filets et ne pas revivre le cauchemar de l’an dernier, lorsque le SLO s’était imposé 2-3 aux Rojalets avec un triplé sur penalty de Quentin Rushenguziminega (lire ici)!

US Terre Sainte – FC Stade-Lausanne-Ouchy, samedi 29 août à 18h aux Rojalets

1re ligue, groupe 1, 4e journée

 

L’info utile

Il n’y a encore jamais eu de vainqueur à Chavannes entre Azzurri et Echallens, depuis la promotion des Lausannois en 1re ligue. La saison dernière, alors que les hommes de Patrick Isabella pouvaient encore espérer jouer les finales, un but de Fatah Ahamada à la 94e avait offert le nul aux Challensois. Sébastien Meoli s’était fait expulser en toute fin de match pour une voie de fait et Azzurri avait raté les finales. Alors, il y aura aussi un petit air de revanche même si le staff d’Echallens et passablement de joueurs des deux camps ne sont plus là.

FC Azzurri 90 – FC Echallens Région, samedi 28 août à 17h à Chavannes

1re ligue, groupe 1, 4e journée

 

Le match qui promet une surprise

Bon, voir Bavois battre Guin ne serait pas une si grande surprise que cela, mais il faut bien admettre que les Singinois sont leaders avant de se rendre aux Peupliers samedi. On ne s’est pas souvent trompés ces derniers temps dans cette rubrique-là, donc Bekim Uka peut être confiant: Bavois va renverser le SC Guin.

FC Bavois – SC Guin, samedi 28 août à 17h aux Peupliers

1re ligue, groupe 1, 4e journée

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*