Terre-Sainte mise sur la jeunesse pour remplacer ses cadres

Terre-Sainte mise sur la jeunesse pour remplacer ses cadres

Promu il y a un peu plus de 1 an, Terre-Sainte cherche à se faire une place en 1re ligue. En danger, la saison passée, le club du président Ali Gökok rêve de s’installer durablement dans cette division avec une équipe très jeune.

« Ils sont irremplaçables », s’exclame d’emblée Dominique Coelho, entraîneur de l’US Terre-Sainte qui évolue pour la 2e année consécutive en 1re ligue. Ils ? 4 joueurs qui faisaient partie des meubles depuis de nombreuses années : Fabio Albii, Alessandro Albii, Paul Pilloud et Grégoire Bovet. « Ils ont décidé de poursuivre chez les seniors. Mais pas de mauvaise surprise pour le club, leur décision était déjà prise depuis longtemps. Je respecte leur choix. Dommage qu’ils n’aient pas pu partir sur une saison entière… »

Même s’il avoue que cela ne sera pas facile de les remplacer, le Franco-Belge garde espoir et mise sur la jeunesse pour compenser ces départs à la « retraite ». « Ça sera différent. On a engagé 4 jeunes (NDLR: Voir en bas de l’article) de la région. Ils doivent faire leurs preuves en 1re ligue. Dorénavant, je compte sur des « vieux » qui ont moins de 30 ans. Christophe Debluë (27 ans) et Benoît Bryand (28 ans) qui sera le capitaine. » La moyenne d’âge promet d’être l’une des plus jeunes du groupe 1 de 1re ligue.

3 victoires en préparation

12e avec 1 seul point d’avance sur La Chaux-de-Fonds, 13e et premier relégable, lors de l’arrêt du championnat, l’USTS n’était pas en très bonne posture après 14 matchs. Cette saison, la tâche s’annonce également difficile, surtout avec la perte des leaders de l’équipe. Pourtant, Dominique Coelho se veut optimiste : « Le groupe est très assidu. On peut dire que la préparation a été excellente avec une très grande présence. Contrairement à l’année passée, on peut compter sur un effectif quasiment complet lors de chaque session. » Près de 25 joueurs forment le groupe avec 4 entraînements par semaine.

Le travail semble payé au vu des performances lors des matchs amicaux. « Ce n’est pas des amicaux, il s’agit de rencontres de préparation », corrige l’homme qui est à la tête des « violet et vert » depuis 2016. Après un revers contre Stade Nyonnais (2-0), Terre-Sainte a dominé Saint-Prex (6-3), Vernier (5-2) et UGS (4-1). « Contre les Nyonnais, on s’est bien débrouillé, surtout que derrière ils battent Annecy qui évolue en national. » De bons signes pour une équipe qui, malgré les départs de ces principaux cadres, a gardé quasiment la même ossature depuis 3 ans.

Redorer le blason

Dominique Coelho est quelqu’un qui a une bonne mémoire, il se rappelle bien, peut-être même trop bien des grosses défaites subies la saison passée : 4-0 contre Echallens, 7-0 face à Bulle, 5-2 à la maison avec la réception du Team Vaud M21. « Nous nous devons de donner une meilleure image de notre club. Il est nécessaire de récolter des résultats plus favorables que l’année dernière. Il y a 1 an, nous venions de monter en 1re ligue. C’était le maintien à tout prix. Maintenant, nous nous devons de viser plus haut. Terre-Sainte doit se montrer plus ambitieux. »

Malgré les changements et le rajeunissement de l’effectif, Terre-Sainte semble serein et compte sur la fougue et l’insouciance. « Ça fait 3 ans que le groupe vit ensemble, il y a les automatismes. Les joueurs connaissent ma façon de travailler. Les jeunes ont le cœur et l’envie. Mais, je dois veiller à ce qu’ils ne s’égarent pas en chemin », sourit Dominique Coelho avant de penser à la reprise, le 15 août contre Naters : « Un gros morceau qui a terminé 2e la saison dernière. On sera où on en est, mais surtout, on a hâte de commencer ».


Arrivées :

  • Hugo Cervantes (France)
  • Mickaël Mboli (Plan-les-Ouates)
  • Jacques Mourey (Signal Bernex)
  • Ridvan Hysenaj (Stade Nyonnais)
  • Bashkim Smajli (Stade Nyonnais)

Départs :

  • Fabio Albii (retraite)
  • Alessandro Albii (retraite)
  • Paul Pilloud (retraite)
  • Grégoire Bovet (retraite)

(La photo de couverture est une image d’archive)

Auteur