Des terrains et des hommes à Lausanne

Des terrains et des hommes à Lausanne

Le Centre sportif de la Tuilière sera bientôt opérationnel. Adieu terrains de la Blécherette et du Bois-Gentil, désormais sans match de championnat.

Lausanne bouge au niveau de ses terrains de sport et tout se passe comme plus ou moins prévu, avec quelques petites réserves au niveau de certaines dates articulées parfois de manière indicative. Il était donc intéressant de faire le point un matin à 7h avec Patrice Iseli, chef du Service des sports de la ville de Lausanne et Olivier Pittet, responsable des surfaces sportives de la capitale vaudoise. Deux hommes de terrain.

STADE DU BOIS-GENTIL

Il n’accueille désormais plus aucun match de championnat, mais son utilisation est encore possible jusqu’au 30 juin 2019. Sa démolition est prévue à cette date (sous réserve). « Jusque-là, l’équipe du LS, les M21, etc, pourront s’entraîner dans ce lieu, le cas échéant », dit Olivier Pittet. Le Bois-Gentil sera aussi, et éventuellement, un terrain de réserve (match amical, de préparation). Un Ecoquartier (quartier urbain à caractéristiques écologiques modernes) prendra sa place. Sa construction ? Elle commencera au Centre des automobiles de la Blécherette et s’étendra de manière progressive jusqu’au parking du vélodrome.

STADE OLYMPIQUE

Il fait l’objet de beaucoup de discussions animées. « Il y aura des travaux de mises à niveau pour Athletissima, principalement, qui vont se déployer entre 2020 et 2021″, explique Patrice Iseli. Ces travaux vont se faire en collaboration avec le Canton, la section des monuments historiques et le Patrimoine suisse. « Mais il est prévu de le démolir, dans le cadre et pour l’ensemble du projet Métamorphose. » Quand ? Bonne question. Surtout pas avant 2025, car il y aura encore Athletissima, cette année-là, dans la vieille enceinte rénovée, ou plutôt bricolée.

LA TUILIÈRE

Chapitre football, le stade de la Tuilière est lié à l’utilisation de celui du stade de la Pontaise. « À partir du 30 juin 2019, il n’y aura plus de match au stade olympique »,  confirme Olivier Pittet. « La capacité du nouveau stade, dont la construction a déjà commencé ? 12´000 places. Aujourd’hui, il y a déjà 4 grues sur le chantier », ajoute Patrice Iseli.

Le Centre sportif de la Tuilière sera opérationnel au tout début du mois de février 2018. « Soit dans 3 mois », précise Olivier Pittet. Ce Centre sportif comprendra 9 terrains construits en paliers (niveau différent), des vestiaires et un restaurant. La Blécherette ? « Dès samedi prochain, 11 novembre, il n’y aura plus aucun match de championnat, mais peut-être y verra-t-on encore quelques rencontres Satus », ose le responsable des surfaces sportives.

STADE PIERRE-DE-COUBERTIN

Il y a eu un concours d’architecture pour un nouveau stade d’athlétisme. Un projet a été retenu, il a été primé et, lui, verra le jour. « On est dans une phase où il faudra faire un plan partiel d’affectation », dit Patrice Iseli. Le sujet est sensible, compliqué, tenant compte de la zone (lac, verdure, etc). Ce plan d’affectation doit déboucher, permettre surtout, la construction du stade. « Il y aura 6000 places fixes et 6000 places mobiles (gradins amovibles). » Ce stade est espéré en 2025.

Le coût pour le stade de la Tuilière, le Centre sportif de la Tuilière, le Centre sportif de Malley (nouvelle patinoire opérationnelle en 2019) et la piscine et ses bassins ? « Environ 350 millions de francs », articule (avec prudence) Patrice Iseli. Pour que ce montant gigantesque soit honoré (ou respecter) de l’eau va encore couler sous les ponts. Reste que pour honorer son paiement, les soutiens sont officiels, nombreux et fort divers.

TERRAINS DE CHAVANNES

Patrice Iseli corrige un tir, annonce une bonne nouvelle, tord le cou à une rumeur persistante. « Ça fait une dizaine d’années -et même davantage- qu’on dit que des terrains vont disparaître pour permettre l’extension des Hautes Écoles (UNIL, mais surtout l’EPFL). Aujourd’hui, il n’existe aucun projet concret allant dans ce sens. »

 

Categories: Accueil, Divers

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*