Team Vaud M21 a réussi sa mission

Team Vaud M21 a réussi sa mission

La célébration dans le rond central de La Pontaise à la fin de la partie ne laisse pas de place au doute. Non, Team Vaud M21 n’a pas « juste » gagné le match au sommet, il a validé, samedi après-midi, sa promotion en 1re ligue Classic. Avec neuf points d’avance, alors que La Chaux-de-Fonds a encore trois matches à disputer, la montée n’est pas encore mathématique acquise, mais dans les faits, elle l’est. Pourquoi? Parce que Team Vaud est meilleur au fair-play (6 points de moins). Donc, concrètement, les jeunes Lausannois peuvent perdre leurs deux derniers matches et La Chaux-de-Fonds faire le plein: les Neuchâtelois seront quand même derrière, pour autant que Team Vaud n’encaisse pas une collection d’avertissements et d’expulsions… Et de toute manière, une équipe qui a remorté 30 point sur 30 au deuxième tour peut-elle envisager de perdre ses deux derniers matches? Nous n’allons pas utiliser le conditionnel: Team Vaud M21 est promu en 1re ligue Classic, c’est une certitude.

Une promotion à mettre au crédit d’Alexandre Comisetti

Si les joueurs sont sur le terrain et ont acquis cette promotion grâce à leurs qualités, il est impossible de ne pas mentionner le mérite énorme d’Alexandre Comisetti dans cette aventure. L’ancien international helvétique a accompli un travail formidable avec cette équipe, qui est tout sauf évidente à entraîner. Tous ont dans la tête une carrière professionnelle et tous n’y arriveront pas: leur entraîneur le sait et doit arriver à créer une ambiance et un esprit d’équipe qui est forcément moins évidente que dans une équipe plus « traditionnelle ». Alexandre Comisetti est l’entraîneur idéal pour cette formation: il a le respect des jeunes, en raison de sa personnalité mais aussi de sa brillante carrière, et il sait aussi trouver les mots justes pour les motiver. Il a deux assistants de qualité au profil différent (Frédéric Thomas et Ilija Borenovic) et il sait aussi faire le lien entre le LS et le Team Vaud, ayant été le joueur d’élite que l’on sait, mais se montrant très à l’aise sur et autour des terrains plus « campagnards ». Ce n’est pas donné à tout le monde, mais à lui, oui. On a beau tenter de lui chercher des défauts et on a bien essayé de se renseigner auprès de personnalités du football qui le connaissent bien, mais on doit avouer avoir échoué: il semblerait bien qu’il n’en ait pas.

Team Vaud a gagné en maturité

Retour au jeu? Après avoir craqué en 2012 face à Köniz et en 2013 face à Bavois, Team Vaud a remporté, cette fois, le match au sommet. En battant l’ambitieux FC La Chaux-de-Fonds samedi à La Pontaise (2-0), la formation lausannoise a prouvé qu’elle avait progressé. L’an dernier, Bavois était venu s’imposer (0-1, lire ici), mais cette fois, le duel a tourné à l’avantage des M21. La différence? Au niveau de l’adversaire, pas grand-chose. Comme Bavois, comme Köniz, La Tchaux avait de solides arguments avec des joueurs ayant un vécu en Ligue nationale (Johnny Slykowicz, Anthony Wüthrich), de bons jeunes et des renforts français au profil plus qu’avantageux (Julien Prétôt, Julian Tournoux).

Team Vaud n’a pas renforcé « artificiellement » son équipe

Une belle équipe, mais ce Team Vaud 2013-2014 a, lui aussi, fière allure, et il convient de souligner que cette montée a été acquise sans l’apport d’éléments de la première équipe. Celle-ci avait autre chose à penser cette saison, on est d’accord, mais tout de même, il faut le dire: c’est bien la relève vaudoise, et elle seule, qui a obtenu cette promotion. Sébastien Meoli est venu quelques fois apporter son expérience, mais c’est aussi légitime que logique pour un homme qui n’a pas joué du tout avec le LS en 2014. Sinon? Aucun joueur, jamais. Respect au LS et à Team Vaud pour avoir tenu cette ligne. Alexandre Comisetti nous l’avait dit, les yeux dans les yeux (lire ici), donc on n’en doutait absolument pas, mais on tenait à le dire ici. En fait, c’est même plutôt le contraire qui s’est passé cette saison, avec de nombreux M21 appelés en première équipe (Numa Lavanchy, Romain Dessarzin, Ahmet Ozcan, Olivier Custodio…, sans même parler de Signori Antonio et de Thomas Castella ou encore de Ming Yang Yang). Les jeunes joueurs ont progressé et montré une belle maturité.

La Chaux-de-Fonds commence mieux le match

Autre point positif, cette fois il y avait un speaker, un tableau d’affichage et un peu de vie à La Pontaise, on le dit aussi. Team Vaud, samedi, a montré une belle image de lui, avec un stade animé par la présence de supporters chaux-de-fonniers bruyants et sympathiques et un public local qui a encouragé les siens tout le long, même pendant une première mi-temps assez insipide. Team Vaud est moins bien entré dans la partie que son adversaire pour ce choc au sommet et on a craint, pendant les 45 premières minutes, pour ses trois points d’avance. Perdre ce match aurait en effet été une très mauvaise idée sur le plan comptable, autant que sur celui de la psychologie, et Team Vaud n’en a pas été très loin en première période. Non pas que La Tchaux ait eu des montagnes d’occasions, non. Une ou deux situations chaudes, avec un centre un peu raté qui trouve le haut de la transversale des buts de Kevin Martin, deux ou trois ballons qui traînent, des coup-francs vicieux qui passent au milieu de tout le monde… Rien de tranchant, mais des situations menaçantes.

Team Vaud entre vraiment dans la partie à la demi-heure

Du côté de Team Vaud? Rien jusqu’à la 29e, moment que choisit Alex Gauthier pour se créer sa première occasion. Numa Lavanchy centre fort au premier poteau et l’avant-centre lausannois place une tête à bout portant que Robin Enrico sort par miracle. L’ancien gardien d’Yverdon Sport s’interposera à nouveau à la 30e, sur une frappe de ce même Gauthier, qui aurait sans doute pu servir un coéquipier mieux placé. 0-0 à la pause, pour une partie qui avait du mal à s’enflammer.

Le doublé d’Alex Gauthier, toujours du plat du pied

L’étincelle est arrivée à la 49e, des pieds de ce même Alex Gauthier. Parfaitement servi par Olivier Custodio, le buteur ouvrait son pied pour le 1-0. Explosion de joie dans les rangs vaudois et le début d’une très bonne deuxième période de la part des espoirs lausannois. Olivier Custodio frappait deux fois très près de la lucarne (51e et 64e) et Alex Gauthier inscrivait le 2-0, toujours du plat du pied, sur une belle ouverture de Mohamed Maouche cette fois. Avec deux buts d’avance, le match était plié et les festivités pouvaient commencer, sans retenue. On l’a dit, deux défaites lors des deux derniers matches, sans prendre trop de cartons, suffiront. Mais on se doute bien qu’Alexandre Comisetti et ses joueurs ne voudront pas finir comme ça et feront tout pour terminer avec 12 matches et 36 points. Cette promotion aurait une sacrée allure, quand même.

Ils ont dit à footvaud.ch

Alex Gauthier, double buteur

Mes deux buts? Plat du pied, simplicité (rires)! Si je les ai mis, c’est grâce à tout le monde, évidemment. Mon avenir? J’espère bien avoir un peu de temps de jeu avec la première équipe, gratter tout ce que je peux gratter en Challenge League. Mais sinon, monter en 1re ligue Classic, c’est bien pour notre progression à tous. On sait que si on n’a pas le temps de jeu rêvé avec le LS, on pourra jouer à un bon niveau quand même. Là, on ne pense pas encore à ça, il reste des efforts à faire cette saison, mais on a fait un immense pas.

Alexandre Comisetti, entraîneur du Team Vaud M21

Une grande satisfaction. Mais ce n’a pas été facile! Quand vous pensez qu’on est premiers à la trêve, qu’on fait 10 matches et 30 points au printemps que le FC La Chaux-de-Fonds est toujours là, ça vous donne une idée de ce qu’on a fait! La Chaux-de-Fonds, c’est une belle équipe, il faut le souligner, qui est difficile à jouer. On aurait pu essayer de plus jouer au sol, mais avec ce vent, c’était impossible. Ces bonnes vieilles Plaines-du-Loup, on commence à les connaître… On a de nouveau vécu un championnat à deux en tête, mais cette fois, on a passé l’épaule. Si on a mûri? Oui, par rapport aux années précédentes, sans aucun doute. On gère mieux nos temps forts et nos temps faibles, cette équipe a plus de maturité. Nous sommes mal entrés dans le match. Peut-être étions-nous un peu nerveux… Les 20 premières minutes étaient à l’avantage de La Chaux-de-Fonds, mais on a été solides et on est bien revenus. Je suis content pour Alex Gauthier, qui a connu un deuxième tour pas forcément évident. Aujourd’hui, il met un doublé et il constate de lui-même que, quand il est bien, il est capable de faire de belles choses. L’équipe de la saison prochaine? Elle va changer, bien sûr, c’est la vie du Team Vaud. Certains iront en première équipe, d’autres ailleurs et une partie des 96 vont monter, c’est logique. Et pourquoi pas accueillir à nouveau des joueurs qui nous ont quitté les années précédentes et ne sont pas forcément en grande forme aujourd’hui? Notre porte est tout le temps ouverte. On connaît ces jeunes hommes depuis qu’ils ont 12 ans et, s’ils ont envie de se « retaper » chez nous, ils seront les bienvenus. On ne refusera jamais d’aider quelqu’un que l’on a formé pendant des années. »

Alain Joseph, président du Lausanne-Sport

C’est très bien pour la construction du club. Cela fait deux qu’on loupe cette accession pour pas grand-chose et cette fois, on y est. C’est une vraie satisfaction et c’était un objectif important, afin que nos M18 puissent évoluer dans une ligue plus proche de leur talent. Aujourd’hui, on a posé une nouvelle pierre pour l’avenir du football dans ce canton. Il s’agit d’une très bonne nouvelle et d’une récompense pour tout le travail effectué. Cette montée, c’est une belle satisfaction au terme d’une saison compliquée.

Les hommes du match

Alex Gauthier, un doublé tout en plat du pied! Il aurait pu se décourager après ses deux premières occasions ratées, mais il s’est accroché et a été le héros de la journée. C’est aussi cela, un attaquant de haut niveau. Arrivé à Team Vaud en M14, il a débuté à Stade-Lausanne et pourrait affronter son premier club dans quelques semaines en 1re ligue Classic. Freddy Mveng a été énorme à mi-terrain. Il a déjà une solide expérience du monde professionnel et cela s’est vu. C’est dans ce genre de match qu’il doit faire la différence et il a été à la hauteur. Pas forcément dans le jeu vers l’avant, mais à la récupération et dans l’impact, il a fait son travail. Fort.

Les prochains rendez-vous

Team Vaud recevra le CS Romontois le samedi 31 mai, à 18h, et finira à Thierrens le 7 juin, à 18h. Comme déjà dit, deux défaites avec peu de cartons suffiront pour officialiser la promotion.

Le plan-fixe

Team Vaud M21 – FC La Chaux-de-Fonds 2-0 (0-0)
Buts: 49e et 73e Gauthier 2-0.
Arbitres: M. Raimundo, assisté de M. Cozzoli et de M. Fernandes.

Team Vaud: Martin; Krasniqi, Mendouca, Diaby, Cuénoud; Waidi, Mveng; Lavanchy, Custodio (84e Gaillard), Maouche (74e Oyono); Gauthier (78e Towa).
Entraîneur: Alexandre Comisetti.

FCC: Enrico; Schmid, Pretot, Oke, Matukanga; Wüthrich, Tournoux (59e Essomba), Mazzotti (68e Prada), Da Costa (52e Nicati), Slykowicz; De Melo.
Entraîneur: Christophe Caschili.

Notes: Stade Olympique de La Pontaise.

Categories: 2e ligue inter

Auteur