Team Vaud M21 bat Lutry et s’installe en tête

Team Vaud M21 bat Lutry et s’installe en tête

Première surprise, ce choc vaudois de 2e ligue inter se déroulait au Bois-Gentil, vendredi soir. Le Team Vaud M21 se déplace en effet beaucoup cette saison, entre La Pontaise, Vidy, Nyon, Echallens et, donc, le Bois-Gentil, pour la première fois. Pas forcément l’idéal pour prendre ses marques, mais les jeunes joueurs d’Alexandre Comisetti n’ont pas paru trop perturbés. Ils n’ont pas eu la partie facile, mais cela a surtout été dû à la bonne performance d’un FC Lutry à la hauteur, mais finalement largement battu (3-0). « On savait que Lutry était une très bonne équipe, aucune surprise. On ne s’attendait pas à gagner 4-0 à la mi-temps… », commentait Alexandre Comisetti après la partie. Grâce à cette victoire, Team Vaud M21 prend seul la tête du classmeent, avec trois points d’avance sur le FC La Chaux-de-Fonds, mais un match en plus.

L’entraîneur des jeunes Lausannois pense-t-il que cette année est la bonne? Team Vaud M21 court en effet après la promotion en 1re ligue depuis plusieurs années. La saison dernière, le FC Bavois et son équipe sont restées à la lutte jusqu’au printemps, avant que le FCB ne s’envole. Et cette année? « Le championnat sera plus homogène, j’en suis convaincu. La Chaux-de-Fonds sera fort, La Sarraz aussi. Et Portalban-Gletterens est une très belle équipe. Lyss est également redoutable. Je pense qu’aucune de ces équipes ne va se détacher comme a pu le faire Bavois l’an dernier », estime l’ancien attaquant d’Auxerre et de GC.

De Pierro, Feltscher et Zambrella ont joué pour le Team Vaud

Après s’être inclinée en ouverture du championnat à La Sarraz (lire ici), la formation lausannoise a bien redressé la barre. En battant successivement Dürrenast, Lyss, Portalban et Lerchenfeld, Team Vaud s’est bien remis en confiance avant de recevoir Lutry. La deuxième surprise? La présence au coup d’envoi d’Adriano De Pierro et de Rolf Feltscher, tous deux en phase de reprise. De quoi amener pas mal d’expérience derrière.

Un troisième joueur de la première équipe du LS était également présent, en la personne de Fabrizio Zambrella, lequel a joué une bonne demi-heure. « C’est aussi cela, le rôle du Team Vaud. Si on peut apporter une certaine dynamique au club, c’est volontiers qu’on le fera. » A noter d’ailleurs que ce match s’est déroulé en présence de Laurent Roussey, attentif aux performances des trois joueurs déjà cités, mais aussi des plus jeunes, qu’il connaît déjà bien. Numa Lavanchy et Bashkim Sukaj ont déjà eu droit à quelques minutes avec le LS et ne demandent qu’à y retourner.

La maîtrise pour Team Vaud, mais une occasion de chaque côté

Bref, on l’a compris. Team Vaud avait tout pour remporter ce choc, face à une équipe de Lutry qui restait sur une grosse gifle infligée par Portalban, à domicile qui plus est (1-5). Pas franchement l’idéal pour la confiance, et les joueurs de Daniel Puce avaient à coeur de bien réagir. Ils l’ont fait, et plutôt bien, faisant dans l’ensemble un bon match. « En première période, on a fait jeu égal avec eux », glissait le milieu de terrain guadeloupéen Wilfrid Loizeau, arrivé cet été de La Sarraz-Eclépens.

Il est vrai que les débats ont été plutôt équilibrés, avec une grosse occasion de chaque côté en fin de mi-temps. La première a été pour Nelson Ribeiro, qui perdait son face à face avec Kevin Martin (42e), avant que Daniel Passera ne sorte un magnifique arrêt sur une grosse frappe de Numa Lavanchy (44e). 0-0 à la mi-tempa, un score assez logique, même si Team Vaud a eu beaucoup plus le ballon que les Singes, lesquels étaient bien en place.

L’égalisation des Singes n’est pas passée loin du tout

Daniel Puce avait opté pour un 3-5-2 assez intéressant, dirigé par la voix et par l’exemple par le capitaine Lorenzp Bonnano, l’excellent défenseur central des visiteurs. Les couloirs ont bien défendu et l’activité des milieux de terrain a fait le reste. Mais Team Vaud a fini par faire la différence, à l’heure de jeu, par Quentin Gaillard, qui réduisait proprement. L’avantage de Team Vaud n’était pas du tout immérité, tant la maîtrise du jeu était de leur côté, et Lutry commençait à subir toujours un peu plus. Mais les vingt dernières minutes ont été à l’avantage de Geoffrey Cadet et de ses coéquipiers. Ceux-ci se sont créé pas moins de cinq occasions nettes, notamment sur des frappes à vingt-cinq mètres. La plus belle chance a cependant été pour Lirim Hasani, à peine entré en jeu. Sur un centre venu de la gauche, il plaçait une tête à bout portant, qui venait mourir à quelques centimètres des buts de Kevin Martin, absolument battu…

Lutry pourrait être sous la barre dimanche soir!

Plutôt que le 1-1, c’est bien Team Vaud qui inscrivait deux nouveaux buts en fin de match (Alex Da Silva, sur la gauche, et Bashkim Sukaj, de la tête) qui tombaient. Un score un peu sévère pour Lutry, à vrai dire, mais une victoire tout de même logique pour Team Vaud. Alors, les jeunes Vaudois peuvent-ils, cette fois, aller chercher la promotion? Il est trop tôt pour le dire, mais on se réjouit de la suite des opérations, jusqu’au grand choc de la dernière journée, à La Chaux-de-Fonds. Quant au FC Lutry, il va vite rebondir. Cette équipe est un bon mélange entre des routiniers, habitués à ces combats (Boutafenouchet, Loizeau, Passera, Bonnano, Cadet…) et des jeunes talentueux (Mafuala, Tabin, Hasani, Shaqiri, Moizeau, Makonda, Engola, Kastrati…). Mais il va falloir faire quelques points, et si possible vite. Avec six points en six matches, le bilan comptable est clairement insuffisant et Lutry pourrait même se trouver sous la barre dimanche soir, suivant les résultats du week-end. Une chose est sûre: sa place n’est pas là.

Les hommes du match

Du côté de Team Vaud M21, on a bien aimé la performance du gardien Kevin Martin, Il était le plus jeune joueur sur le terrain (il vient tout juste d’avoir 18 ans), mais cela ne s’est pas vraiment vu. Il a montré une belle assurance et sorti les arrêts qu’il fallait. En l’absence de Thomas Castella (blessé à l’épaule), il a bien tenu sa place. Derrière, Adriano De Pierro a été très bon. Normal pour un joueur de Super League? Oui, bien sûr. Mais il a été concentré et impliqué, ce qui n’est pas toujours le cas pour les joueurs descendant de quatre ligues pour venir jouer avec les M21…

En ce qui concerne Lutry, on a aimé le match de Nelson Ribeiro. Il aurait pu marquer, et a eu le mérite de se créer des occasions, mais a toujours joué de manière très altruiste, voire parfois un peu trop. Un attaquant intéressant. Très bon match également de Mourad Boutafenouchet. Ce n’est pas une surprise, mais il joue toujours juste, même quand il prend des risques. Un très beau footballeur, au toucher de balle impeccable. Et sa frappe de la 67e, si pure, du pied gauche, aurait mérité de finir en pleine lucarne, pour la beauté du geste.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes se déplaceront pour le prochain tour. Lutry sera à Lerchenfeld, le samedi 28 septembre, à 18h. Le même soir, à 19h, Thierrens recevra La Sarraz-Eclépens pour un joli derby vaudois. Le lendemain, dimanche 29 septembre à 14h30, Team Vaud M21 sera à La Tour/Le Pâquier. Déplacement compliqué pour Alexandre Comisetti et ses hommes.

Team Vaud M21 – FC Lutry 3-0 (1-0)

Buts: 59e Gaillard 1-0; 81e Da Silva 2-0; 90e Sukaj 3-0.
Arbitres: M. Maillard, assisté de M. Burnand et de M. Ferreira.
Team Vaud: Martin; Feltscher (76e Mendouca), De Pierro, Ozcan, Cuénoud; Waidi, Henrique De Amorim (63e Zambrella); Lavanchy (82e Krasniqi), Gaillard, Da Silva; Sukaj.
Entraîneur: Alexandre Comisetti.
Lutry: Passera; Kastrati, Bonnano, Cadet; Engoula, Makonda, Loizeau (67e Aïssi), Boutafenouchet, Mafuala (61e Hasani); Tabin (83e Gashi), Nelson Ribeiro.
Entraîneur: Daniel Puce.
Notes: Le Bois-Gentil.

Categories: 2e ligue inter, FC Lutry