Stéphane Vidmer quitte le FC Rances

Stéphane Vidmer quitte le FC Rances

Après deux ans et demi passés à la tête de la première équipe du FC Rances, Stéphane Vidmer a décidé de laisser sa place. « J’ai averti tout le monde que j’arrêterais à la fin de la saison, quel que soit le résultat de celle-ci. Finalement, comme le club ne trouvait personne, j’ai accepté de rempiler pour une année, et j’aurais bien sûr donné le maximum. Mais j’ai demandé au club de continuer à chercher une solution, et finalement, j’ai réussi à en trouver une », explique l’ancien milieu défensif, notamment du FC Chavornay.

Son bilan? Une promotion et une relégation

La « solution » s’appelle donc Pierre-Alain Delessert. « Je l’ai contacté, et il a été d’accord de reprendre tout de suite. Pour moi, c’était parfait. Comme je vous l’ai dit, j’aurais été d’accord de continuer, mais pour l’équipe, ce n’est pas idéal. Les joueurs savent que vous allez partir quoiqu’il arrive… Ce n’est pas forcément facile pour gérer un groupe ». Stéphane Vidmer aura connu beaucoup d’émotions à la tête du FC Rances, avec une superbe promotion en 3e ligue l’an dernier, et une relégation il y a quelques semaines. A son actif également, la progression de jeunes joueurs, à l’image de David Bochud. Ce milieu de terrain issu du Mouvement juniors Orbe et Région a parfaitement géré la transition entre le football des juniors et celui des actifs, grâce notamment aux conseils de Stéphane Vidmer, très attentif à la progression de ses jeunes éléments. Si David Bochud reçoit des offres de clubs d’un niveau supérieur, c’est en grande partie à son entraîneur qu’il le doit (et à lui-même un peu aussi, soyons clairs).

Une transition en douceur avec Pierre-Alain Delessert

Le FC Rances évoluera donc en 4e ligue cette saison, sous les ordres de Pierre-Alain Delessert, un technicien bien connu du côté de Donneloye. « Il a l’air motivé, c’est très bien. Pour que la transition se fasse en douceur, je vais l’accompagner durant un ou deux entraînements, pour l’aider à mieux apprivoiser le groupe, si j’ose dire. Mais après, je vais m’éclipser gentiment, ce sera à lui d’apposer sa patte », conclut Stéphane Vidmer, qui ne va sans doute pas arrêter d’entraîner, bien au contraire. Direction la formation de jeunes talents, pour celui qui, on l’a vu, aime faire progresser les jeunes? Disons qu’il s’agit d’une piste possible et dans laquelle on l’imagine bien.

Categories: 4e ligue, FC Rances