Stade Payerne II fait un de pas de plus vers la 3e ligue

Stade Payerne II fait un de pas de plus vers la 3e ligue

« Le seul moyen pour nous de marquer ce soir, ça aurait été que les joueurs de Payerne partent à la douche avant la fin du match… » Susic, le supporter numéro 1 du FC Champagne, avait fait le déplacement avec son humour habituel vendredi soir! Il faut dire que la « Deux » de Payerne, leader de ce groupe 5 de 4e ligue, est une très belle équipe, largement supérieure à une courageuse et très jeune équipe de Champagne II. « On a fait une bonne première mi-temps, mais après, on a craqué physiquement », relevait Alex Soussi, entraîneur de cette deuxième équipe.

Le Stade Payerne II compte désormais huit points d’avance (avec un match en plus) sur son seul poursuivant, Iliria Payerne. Retour en troisième ligue en vue? Son capitaine Benjamin Ruch, très bon en défense centrale, y croit: « C’est l’objectif du club et de l’équipe. Après notre première défaite face à Corcelles-Payerne, on s’est bien repris. Maintenant, c’est du match après match, en espérant pouvoir fêter quelque chose en juin… ou avant. » Il est vrai que le parcours du Stade Payerne II est impressionnant: une défaite d’entrée, donc, suivie de dix victoires consécutives, durant lesquels son gardien n’aura encaissé que cinq goals. Difficile de faire mieux.

Une ouverture du score magnifique de Nelson Leiras

Très vite, les Payernois ont dominé, notamment au milieu de terrain, mais Champagne a fait mieux que de se défendre. La première demi-heure a ainsi été équilibrée, les Payernois se créant les meilleures occasions (coup-franc de Mitrat Kadrija, 15e), mais Champagne les inquiétant en contre. Django Malacarne et son expérience en défense centrale, Greg Beney dans les goals, et de la jeunesse un peu partout ailleurs: le FCCS n’est pas quatrième par hasard, et a offert une belle réplique. Après quelques belles interventions, Beney allait toutefois devoir s’avouer vaincu sur une merveille de frappe de Nelson Leiras. Le numéro 9 payernois armait une formidable demi-volée, de vingt mètres, dans la lucarne du portier champagnou. Splendide!
1-0 pour Payerne, donc, et le deuxième juste avant la mi-temps, grâce à une très bonne finition de Claudio Roberto Maralino. Son coéquipier Ricardo Duarte Bartolomeo s’échappait côté droit, et centrait parfaitement en retrait. Aux seize mètres, Maralino frappait, à ras de terre, pour un but pas forcément évident, mais très précieux. Avec deux longueurs d’avance à la pause, Payerne ne craignait plus rien dans ce match.

Une deuxième mi-temps à sens unique

Champagne craquait alors complètement, même si la discipline était au rendez-vous. Les visiteurs n’avaient tout simplement plus assez de qualités physiques pour résister à la vitesse des Payernois. Le repli défensif était plus compliqué, les efforts à fournir trop importants: Champagne a pris l’eau de partout, mais ce constat doit surtout à la qualité des attaquants stadistes. Entré en jeu, le jeune Hugo Filipe Mendes a fait un carton: à chacune de ses accélérations, ou presque, la défense jaune et bleu se déchirait. Deux fois, à la 58e et à la 75e, Mendes trouvait l’ouverture, de la même manière: une percée plein axe, un dribble sur un Beney livré à lui-même et une finition du gauche dans le but vide. Propre.

Mendes se montrera même passeur, sur le cinquième but, son très bon centre trouvant la tête piquée de Mitat Kadrija. Le dernier but, à la toute fin des arrêts de jeu, était l’oeuvre de Miguel Sampaio, lui aussi entré en jeu. Soyons clairs: la deuxième garniture du Stade Payerne a un pied et demi en 3e ligue. Parce qu’elle a huit points d’avance, déjà, mais aussi parce que ce groupe a de la qualité… et de la quantité. Les remplaçants, ce soir, ont montré qu’ils pouvaient prétendre à une place dans le onze de départ. Sur la durée, en 4e ligue, cela fera forcément la différence, à condition de rester sérieux jusqu’au bout.

Champagne II doit continuer à travailler

Quant au FCCS, il ne doit surtout pas se décourager: il ne tombera pas sur un Stade Payerne en feu à chaque rencontre. Tranquilles au milieu de classement, ils ne risquent rien, ni pour la montée, ni pour la relégation, d’autant plus après le retrait des Azzurri Yverdon. Il faut profiter de ce deuxième tour pour continuer à progresser. Le groupe est jeune, et il a les défauts de ses qualités: de l’enthousiasme, de l’énergie, mais aussi un peu trop de fougue et de naïveté. Ce sont des choses qui se corrigent, à condition d’écouter les anciens…

Les hommes du match

Du côté du Stade Payerne, les deux meilleurs joueurs de la rencontre ont sans doute été Mitat Kadrija et Hugo Filipe Mendes. Le premier nommé, milieu gauche, a régalé le public du Stade Municipal de sa technique exquise. Roulettes, dribbles, extérieurs du pied: la palette du numéro 23 est large, et peut-être gagnerait-il à lâcher son ballon un peu plus vite, mais c’est vraiment pour être pénible. Très beau joueur. Mention très bien également à Mendes, sorti du banc pour réaliser un doublé et offrir une splendide passe décisive. A revoir.
A Champagne, le gardien Greg Beney a évité un naufrage encore plus conséquent. Sorties dans les pieds, arrêts sur sa ligne et mentalité exemplaire, même après avoir encaissé plusieurs buts. Bravo à lui et bravo aussi à Dani de Barros, entré en jeu dans un contexte compliqué, mais qui n’a rien lâché. Un jeune joueur à revoir, là aussi.

Les prochains rendez-vous

Les Payernois sont au repos le week-end prochain. Ils se déplaceront le dimanche 21 avril, à 14h30, à Granges-Marnand, y affronter la deuxième équipe locale pour un derby qui sera, peut-être, une étape de plus vers la troisième ligue.
De son côté, Champagne recevra cette même équipe de Granges-Marnand une semaine plus tôt, le dimanche 14 avril, à 14h. Avec une victoire pour oublier la large défaite de ce soir?

Stade Payerne II – FC Champagne II 6-0 (2-0)

Buts: 22e Nelson Leiras 1-0; 45e Maralino 2-0; 58e et 75e Mendes 4-0; 78e Kadrija 5-0; 90e Miguel Sampaio 6-0.
Arbitre: M. Ramel.
Payerne: Ganaj; Berger, Stankovic, B. Ruch, Azemi; Kadrija, Rapin, A. Ruch, Maralino; Bartolomeo, Nelson Leira.
Sont entrés en jeu: Martini, Schär, Mendes, Ihan, Miguel Sampaio, Marcuard, Orlovic.
Entraîneur: Joao Luis Machado.
Champagne: Beney; Ribeiro, Malacarne, F. Engin, Bloesch; E. Engin, Veiga, M.Eray; S. Eray, Rossi, Paudex.
Sont entrés en jeu: Roulin, De Barros, Taillefert, Heredero.
Entraîneur: Alex Soussi.
Notes: Stade Municipal de Payerne, une centaine de spectateurs.

Categories: 4e ligue