Stade Payerne II, la bonne surprise

Stade Payerne II, la bonne surprise

Quelles finales du Stade Payerne II! L’équipe de Pierre-Louis « Pilou » Trolliet a commencé par atomiser Pied du Jura II (5-0), avant d’aller créer l’exploit en allant s’imposer sur le terrain d’Etoile Lausanne (2-4) grâce à une performance XXL. Cela s’appelle se sublimer en finales et, quelque part, cela va dans la continuité d’un très bon deuxième tour. Les Payernois ont en effet remporté leurs neuf derniers matches ce printemps, ce qui est déjà un exploit en soi. Pourtant, en nôtre âme et conscience, nous avions décidé de pas les placer dans les favoris de ce groupe 1 avant les finales. Un manque de respect de notre part? En aucun cas, évidemment, mais Yverdon Sport II et Etoile Lausanne semblaient encore un cran au dessus. Stade Payerne II nous a fait mentir et, bien sûr, on les en félicite, tant on n’a aucune peine à reconnaître nos erreurs. Le nombre de messages (tous très sympathiques et sans agressivité, on tient à le souligner) que l’on a reçus dans les heures suivant la promotion des Payernois prouve qu’ils sont des lecteurs de notre site, déjà, mais aussi qu’ils avaient à coeur de prouver qu’ils n’avaient rien à envier à Etoile et à Yverdon, ce qu’ils ont fait en allant gagner sur le terrain des premiers. Bravo messieurs pour cet exploit, car c’en est un, et pour avoir créé la surprise, car c’en est une.

Manu Domo, une promotion cinq ligues plus bas!

Pour l’anecdote, on notera d’ailleurs qu’Emmanuel Domo a obtenu une nouvelle promotion, lui qui était monté en Challenge League avec Le Mont en 2014! Deux ans plus tard, le voilà engagé dans les finales de 4e ligue, lui qui a peu joué avec la I de Payerne au deuxième tour et a donc été autorisé à venir donner un coup de main à la réserve lors du match face à Pied du Jura et lors de celui disputé à Etoile. Forcément, il a marqué à Lausanne (il marque toujours dans les matches importants) et évidemment il a été une aide précieuse pour ses coéquipiers. A noter également la promotion de David Danzi, formidable artilleur, qui a marqué un joli coup-franc lors de ce match.

Jean-Luc Rapin a tenu à féliciter son successeur

Payerne II retrouve donc la 3e ligue et cela vient couronner une formidable saison pour le club de la Broye. Jean-Luc Rapin, l’ancien président, nous a d’ailleurs écrit ces derniers jours. L’objet de son courrier? Dire sa fierté d’ancien président pour l’excellence du travail effectué… après son départ! Une démarche pas banale, qui montre bien l’esprit qui anime le Stade Payerne depuis quelques années. « Lucky » a ainsi exprimé sa « grande fierté de voir mon successeur faire briller le Stade Payerne avec une saison de grande qualité! D’une part, cette magnifique quatrième place de la I, ensuite la promotion de la II en 3e ligue. Nos juniors A qui sont champions de groupe et montent en Coca Cola League, qui gagnent la Coupe Vaudoise et s’adjugent le titre de champion romand lors du tournoi des champions. Et pour finir nos juniors B qui gagnent également le championnat 1er degré et montent également en Coca Cola League ».

Stade Payerne, la saison parfaite?

Voilà pour le palmarès de la saison 2015/2016, difficile à égaler pour les autres clubs vaudois. Et cela réjouit encore Jean-Luc Rapin: « Quand, comme moi, on arrête après plusieurs années à la tête du club. et que je vois ça, c’est le plus beau cadeau qu’ils pouvaient me faire, car un club ce n’est pas une personne de passage, mais bien la longévité des résultats et de sa société. Bravo Fred, continue comme ça! ». Un message très classe de la part de l’ancien président du Stade envers son successeur, Frédéric Danzi.

Etoile Lausanne a tremblé jusqu’à la dernière seconde du dernier match

Les deux grands favoris ont donc peiné dans ces finales. Pourtant, tout avait bien commencé pour Etoile Lausanne, qui a battu Yverdon Sport II lors de son premier match. Le choc des « gros » avait tourné en faveur des Maghrébins de Lausanne, malgré leur pratique assidue du Ramadan. Le coup d’envoi à 19h30, alors qu’ils n’avaient pas bu et mangé depuis le matin (et qu’ils ne pouvaient pas le faire jusqu’à 21h40 environ), les a désavantagé, mais ils ont tout de même réussi à battre YS grâce à un but du fameux Faical Ben Amara. Etoile semblait lancé sur la route de la promotion, jusqu’à se faire balayer par Payerne II au deuxième match. Le dernier match face à Pied du Jura devenait alors décisif et les Lausannois sont allés chercher un point à Pampigny 2-2, en se faisant très très peu. Ils menaient en effet 0-2 à la 84e avant de se faire rejoindre au cours de six dernières minutes de folie, lors desquelles Etoile a encaissé deux buts et pris deux cartons rouges! Là encore, l’état physique des troupes en fin de match a sans doute joué et l’équipe maghrébine est passée tout près, mais alors vraiment tout près, de rester en 4e ligue. Finalement, Etoile est promu comme meilleur troisième. Ouf!

Pied du Jura sort la tête haute

Pied du Jura, grâce à ce sursaut d’orgueil lors de son dernier match, finit donc la tête haute, après avoir pris deux gifles d’entrée. Perdre 5-0 à Payerne et 5-1 à Yverdon, il y a mieux pour profiter des finales, même si le goal-average n’a aucune importance. Heureusement pour les hommes de Pascal Bordet, le point pris leur permet de partir en vacances sur autre chose que trois défaites.

Yverdon Sport II a fait le boulot proprement

On finit donc avec Yverdon Sport II, qui a bien réagi après sa défaite initiale sur le terrain d’Etoile. Les Yverdonnois de Gilles Chevallier ont dynamité Pied du Jura (5-1) et le Stade Payerne II (5-1) pour terminer en beauté et aller chercher une promotion très attendue du côté du Stade Municipal. La « dream team » d’YS n’avait pas le droit de se rater et elle a assumé son statut jusqu’au bout, jouant avec sérieux. Avec un gardien comme Kennedy Rodrigues (et Yves Engeler sur le banc!) et des joueurs comme Arnaud Vialatte, Pavo Andelic, Rafael Fiorese, Danilo Patricelli et Mathias Béguin, la 4e ligue était un terrain de jeu trop petit. Et comme en plus, les Verts-Play avaient fait le déplacement pour pousser les leurs à la victoire, YS II n’avait vraiment pas le droit de perdre.
 

Yverdon promu
 

Le tableau des finales

Groupe 1

Samedi 11 juin

Stade Payerne II – Pied du Jura II 5-0
Buts pour Payerne: Cesar Augusto Duarte, David Danzi et Vlademiro Antonio Mendes (3x)

Etoile Lausanne – Yverdon Sport II 1-0
But pour Etoile:Faical Ben Amara

Samedi 18 juin

Yverdon Sport II – Pied du Jura II 5-1
Buts pour Yverdon: Mathias Béguin (2x), Danilo Patricelli (2x) et Pavo Andelic
But pour Pied du Jura: Roan Fiechter

Etoile Lausanne – Stade Payerne II 2-4
Buts pour Etoile: Mohamed Chekkal et Marouane Touati
Buts pour Payerne: Emmanuel Domo, David Danzi et Christian Matusadila (2x)

Mardi 21 juin

Yverdon Sport II – Stade Payerne II 5-1
Buts pour Yverdon: Nehemie Lusuena, Mathias Béguin (2x), Rafael Fiorese et Danilo Patricelli.
But pour Payerne: Vlademiro Antonio Mendes

Pied du Jura II – Etoile Lausanne 2-2
Buts pour Pied du Jura: Roan Fiechter et Florian Vial
Buts pour Etoile: Achraf Oueslati et Mohamed Chekkal

 

Le classement final

  1. Stade Payerne II, 6 points
  2. Yverdon Sport II, 6 points
  3. Etoile Lausanne (promu, meilleur 3e), 4 points
  4. Pied du Jura II, 1 point
Categories: 4e ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.