Stade Nyonnais II est prêt pour le grand final

Stade Nyonnais II est prêt pour le grand final

La saison prend fin ce week-end pour 10 des 24 équipes engagées dans les finales de 3e et 4e ligue, dont la II du FC Stade Nyonnais. Dimanche, à Aigle, les Stadistes joueront l’aboutissement d’une saison d’ores et déjà magnifique, mais qui laisserait comme un goût d’inachevé en cas d’échec aux portes de la promotion. Rien de dramatique, bien sûr, puisque les jeunes Nyonnais ne reçoivent aucune pression de résultats, mais, sans doute, le sentiment d’être passé tout près de quelque chose de grand. «Ce serait une année de perdue, rien de grave, mais frustrante quand même», aime à le résumer Michel Tachet, coach de la seconde garniture du FCSN aux côtés de Bruno Gorret.

Aigle II ne fera aucun cadeau

Cette configuration-là, personne ne peut l’imaginer à Nyon, à peine on ose l’évoquer, même. Pourtant, il ne faut pas oublier que les hommes coachés par le duo d’entraîneurs Tachet/Gorret ne partent pas dans la peau du favori en terres aiglonnes. Aigle II, déjà promu, aura à cœur de fêter l’ascension sur une victoire à domicile, et de pouvoir faire d’une pierre deux coups, en célébrant le sans-faute dans ces finales. Le fameux «trois matches, neuf points», que Sébastien Limoli et ses joueurs n’ont pas hésité à revendiquer fièrement avant que tout cela commence, et qu’ils sont sur le point de réussir avec brio. À la question de savoir si Aigle II aura déjà un pied en vacances dimanche après-midi, la réponse est «non», trois fois «non», même. Voilà le Stade Nyonnais prévenu.

Michel Tachet: «Notre seule certitude? On doit gagner!»

«On n’a jamais imaginé qu’ils nous feraient le moindre cadeau, de toute façon, intervient Michel Tachet. On se déplace en sachant pertinemment ce qu’on a à faire et en étant concentré à 100% sur notre jeu. Il existe tellement d’éléments qui pourraient nous distraire: l’état de forme d’Aigle II lors du dernier match, le résultat de Champagne et de La Sallaz dans l’autre match du groupe, cette histoire avec St. Margrethen qui pourrait faire repasser le nombre de promus en 2e ligue de six à cinq… La seule certitude qu’on possède, et encore, c’est qu’une victoire nous ouvrirait les portes de la 2e ligue. Alors on sait ce qu’on a à faire, et on va à Aigle pour une seule chose: empocher les trois points et repartir vainqueur!»

«À 3-0, on était fini, même pas besoin d’aller à Aigle»

Vaincus à Grand-Vennes par La Sallaz, mercredi soir, et rejoints en seconde période par Champagne le week-end dernier, on pourrait douter de l’état de confiance des jeunes de Bruno Gorret et Michel Tachet, avant d’attaquer le grand final. Le second nommé met les choses au clair: «C’est vrai qu’on s’est pris un petit coup sur la tête après le match nul contre Champagne. On avait réalisé une première mi-temps tellement parfaite… Après la rencontre de La Sallaz, cependant, Sébastien Bichard, qui était venu rendre visite à nos joueurs, leur a dit quelque chose qui a peut-être changé beaucoup de choses dans leur tête. En gros, le message était qu’à 3-0, ils étaient finis, ils n’avaient même pas besoin d’aller à Aigle, ça n’aurait servi à rien. Mais en revenant à 3-2, en montrant autant de caractère, ils se sont prouvés qu’ils pouvaient le faire et que, dimanche, la victoire serait pour eux. Le résultat, c’est qu’on est plutôt sur une dynamique positive avant d’attaquer notre dernier match».

L’équipe sera compétitive, aucun doute

Gros souci des deux coachs après la partie de mercredi soir, la question des blessures semblent être en bonne voie, elle aussi, avant la rencontre décisive: «On a pu s’entraîner vendredi soir, tout allait pour le mieux. Les bobos étaient réparés, plusieurs joueurs étaient de retour après leur blessure et on a senti toutes l’équipe extrêmement motivée. D’ailleurs, rien de très important, mais je vous ai trouvé un brin sévère dans votre dernier article. Juger que la victoire de La Sallaz était méritée, d’accord, mais quand même, les éléments n’étaient pas vraiment en notre faveur. Sortir des vestiaires, à la mi-temps, et apprendre qu’on va devoir faire deux changements totalement imprévus à cause de pépins physiques, ça ne nous a pas rendu service. D’autant plus qu’on n’avait pas de quoi faire rentrer des joueurs poste pour poste et qu’on a dû improviser une solution…». Soit.

La réponse à beaucoup d’interrogations en milieu de journée

L’annonce du FC Sank. Margrethen qui confirme, finalement, sa volonté de poursuivre son aventure en 2e ligue inter, a eu pour conséquence de multiplier les inconnues, déjà nombreuses, dans ces finales de 3e et 4e ligue. Y aura-t-il bel et bien six promus? Le FC Donneloye peut-il continuer à fêter la montée ou doit-il se remettre au travail? Une victoire suffirait-elle, dans tous les cas, à la II du Stade Nyonnais pour s’assurer un avenir en 2e ligue? Le réponse à toutes ces questions  sera donnée dans l’après-midi, mais ne changera rien, dans tous les cas, au magnifique parcours de la jeune garde nyonnaise cette saison: «Si j’avais pu compter sur cette équipe la saison dernière, lorsqu’on a été relégués, je suis persuadé qu’on serait toujours à l’étage supérieur. Ce que ces joueurs ont fait cette saison, c’est superbe. Cette promotion, ils l’a mériteraient tellement! Ce serait une magnifique récompense, vraiment. Maintenant, ils savent ce qu’ils ont à faire dimanche pour que ça se réalise».

 

Un article rédigé par Florian Vaney

Le tableau des finales

Groupe 2

Dimanche 12 juin, 15h30

Nyon II – Champagne 2-2
Buts pour Nyon: Yassir Assoumani et Andrea Mangone.
Buts pour Champagne: Nemanja Stanojevic et Muamer Salkanovic.

Aigle II – La Sallaz 2-0
Buts pour Aigle: Ibraim Sabani et Valjon Bajrami.

Mercredi 15 juin, 19h30

Champagne – Aigle II 0-1
But pour Aigle: Blerton Nuredini.

La Sallaz – Nyon II 3-2
Buts pour La Sallaz: Abdoulaye Kamara, Zoran Stanic et Gaëtan Aebi
Buts pour Nyon II: Guillaume Girod

Dimanche 19 juin, 15h30

Aigle II – Nyon II

La Sallaz – Champagne

Fc La Sallaz vs Fc Stade Nyonnais II 3-2

 

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.