Le Stade Nyonnais craque à six minutes de la fin

Le Stade Nyonnais craque à six minutes de la fin

Le fair-play n’a pas payé! Une semaine après avoir gentiment accepté de déplacer le match afin de permettre à Servette de se présenter avec tous ses internationaux juniors, le Stade Nyonnais a perdu « à la loyale » au Stade de Genève. Mais que cette défaite est frustrante… Les Nyonnais ont en effet frappé deux fois le poteau, par Ndiaw Ndiaye (4e) et sur un coup-franc de Mehmed Begzadic à la 50e! Le plus incroyable? Les deux fois, Roland Ndongo a été le premier à réagir, mais les deux fois, le petit ailier n’a pas cadré sa reprise! Nyon peut donc s’en vouloir, d’autant que les hommes de Sébastien Bichard se sont retrouvés à 11 contre 10 à la 72e, suite à l’expulsion du Servettien Sabaly. A ce moment-là, Kevin Cooper a pris peur et a modifié son alignement ultra-offensif. Le résultat? Un Servette FC qui a reculé et qui a… marqué la 1-0 à la 84e grâce au talent de Benjamin Besnard. Le buteur a montré sa classe d’une reprise parfaite de 15 mètres et il fallait bien cela pour tromper un excellent Osni Mutombo. 1-0, score final. Cruel.

Servette va monter, c’est sûr

Cruel, mais pas forcément immérité, il faut bien le dire. Les Genevois ont dominé cette rencontre et montré pourquoi ils étaient les leaders de cette Promotion League et les immenses favoris pour la montée en Challenge League. Ils ont l’équipe, ils ont le stade et, depuis l’arrivée de Didier Fischer à la présidence, ils ont la crédibilité et de l’argent. Bref, Servette va monter en Challenge League et on a envie de dire que c’est tant mieux. Pardon, bien sûr, aux supporters de Köniz et de Rapperswil qui nous lisent, mais voir le SFC monter nous remplit déjà de joie pour tout le football romand.

Hugo Fargues en forme face à ses anciens coéquipiers

Servette, on l’a dit, a dominé la première période et aurait pu obtenir un penalty lorsqu’Hugo Fargues (ancien Nyonnais) a été fauché dans les seize mètres. Faute? Non! Monsieur l’arbitre a même averti l’attaquant du SFC pour simulation, ce que l’immense majorité des 1317 spectateurs n’a pas trop apprécié. Peu avant la pause, le même Fargues a même trouvé le poteau d’Osni Mutombo, et, clairement, les Nyonnais étaient acculés en défense. 0-0 à la pause, grâce notamment à Mutombo, tout simplement excellent.

Même les Nyonnais ont préféré sourire à la 58e…

Une fois, les Servettiens ont trouvé la faille, à la 58e minute lorsqu’une tête de Tibert Pont a trompé Mutombo, franchissant la ligne de but, ce que tout le monde a vu… sauf l’arbitre de la rencontre et son assistant! Même les supporters nyonnais les plus fervents ont préféré en sourire… Suite à ce coup du sort et à l’expulsion de Sabaly, Nyon semblait en mesure d’aller chercher un point. Hélas pour les Stadistes, Benjamin Besnard a fait parler la loi du plus fort à la 84e, offrant les trois points au SFC. Les joueurs de Sébastien Bichard conservent cependant leur 7e place, même avec cette défaite. Une position confortable? Oui, mais attention! Dans ce championnat hyper-homogène, la barre n’est qu’à quatre points derrière. Il faut être prudent, mais les qualités de cette équipes sont réelles et devraient lui permettre de terminer dans la bonne moitié du classement sans aucun souci.

Pas de honte à perdre au Stade de Genève

Il n’y a pas de honte à perdre contre une telle équipe, dans laquelle un joueur comme Benjamin Besnard est remplaçant, par exemple. Kevin Cooper a des options tactiques à foison et a pu s’adapter facilement après l’expulsion de Sabaly. Son 4-2-3-1 avec quatre attaquants, quasiment (Fargues, Gazzezza, Vitkieviez, Pacar), s’est transformé en 4-4-1 dès la 75e. Et c’est là que les Grenat ont fait la différence… Rageant pour Nyon, qui peut cependant être fier de son match et, rappelons-le encore une fois, de son attitude d’avant-partie. Accepter de décaler le match était un beau geste. Repartir avec les trois points en aurait été un encore plus beau.

Servette Fc vs Fc Stade Nyonnai 1-0
Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes rejouent ce samedi 17 octobre à domicile. A 16h, le Stade Nyonnais recevra Old Boys (4e). A 19h, Servette accueillera YF Juventus (11e).

Servette FC –  Stade Nyonnais 1-0 (0-0)

But: 84e Besnard

Servette: Guedes; Yagan, Mfuyi, Rodrigues, Sabaly; Pont, Hasanovic; Fargues (82e Kutesa), Gazzetta (64e Besnard), Vitkieviez; Pacar (74e Infante).

Entraîneur: Kevin Cooper

Nyon: Mutombo; Domo, Maric, Golay, Tavares; Denis Bega (86e Gaillard), Souni, Fernandez; Ndongo, Ndiaye (46e De Oliveira), Begzadic.

Entraîneur: Sébastien Bichard

Stade de Genève, 1317 spectateurs. 72e, expulsion de Sabaly (deuxième avertissement).

Servette Fc vs Fc Stade Nyonnai 1-0
Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*