Stade Lausanne Ouchy rompt la malédiction et accède à la Promotion League!

Stade Lausanne Ouchy rompt la malédiction et accède à la Promotion League!

Devant son public, le FC Stade Lausanne Ouchy a battu Lancy et accède enfin à l’échelon supérieur.

 

La huitième tentative aura été la bonne! Après un match maîtrisé du début à la fin, Stade Lausanne Ouchy a battu le FC Lancy sur le score de 4-1 et accède enfin à la Promotion League! Sonny Kok, auteur d’un triplé, termine sa saison de la plus belle des manières.

Les Vaudois en force!

Les deux promus en Promotion League cette année sont vaudois! Yverdon a facilement éliminé Gossau et Stade Lausanne Ouchy a enfin rompu la malédiction qui lui pourrissait ses finales. Les sept dernières tentatives n’avaient jamais débouché sur une promotion, c’est désormais chose faite! Et de quelle manière! Devant plus de 750 spectateurs, les Lausannois ont été impressionnants de maîtrise tout au long de la partie. Eux qui n’avaient jamais battu les Genevois de Lancy cette saison n’ont pas laissé plané le doute longtemps. Après vingt minutes de jeu, il y avait déjà 2-0, et quasiment aucune occasion de but adverse. Le rouleau compresseur était enclenché et il portait un nom désormais incontournable à Lausanne:  Sonny Kok!

Ne t’en vas pas Sonny, ne t’en vas pas!

Malgré un début de deuxième tour plutôt compliqué, Sonny Kok est réapparu quand il le fallait. Lors des quatre matchs des finales, il a planté pas moins de sept buts. C’est tout simplement gigantesque. Son festival n’est sans aucun doute pas passé inaperçu aux yeux des recruteurs, et les rumeurs de départ (comme chaque année) vont déjà bon train. Mais celles et ceux qui étaient présents lors des derniers matchs du SLO savent  qu’un départ de Sonny Kok serait un réel coup dur pour le club pensionnaire du Stade Juan Antonio Samaranch. Non seulement le joueur est indiscutablement une pièce maîtresse du onze de jeu d’Andréa Binotto, mais c’est surtout le meilleur buteur de l’équipe et du championnat. Est-ce que l’aventure de la Promotion League suffira à faire rester l’attaquant d’origine hollandaise? Les prochaines semaines nous le diront. En attendant, sa performance des dernières semaines mérite d’être applaudie.

Un collectif impressionnant

Mais si SLO a enfin obtenu son billet pour la troisième division nationale, c’est surtout grâce à son collectif. La régularité des hommes d’Andrea Binotto a été la clé de la réussite des Lausannois. Et même lorsque l’équipe s’est retrouvée menée après ses deux premiers matchs aller à l’extérieur, les joueurs ont su trouver les ressources nécessaires pour ne pas paniquer et inverser la tendance. Les scores à domicile sont d’ailleurs sans appel, 3-0 face à Bellinzone, 4-1 face à Lancy. Après la désillusion de l’année dernière, les coéquipiers d’Ahmed Mejri n’ont cette fois pas failli, pour le plus grand bonheur des Vaudois!

Il est déjà temps de préparer la saison prochaine

Stade Lausanne Ouchy est donc promu à l’échelon supérieur. Qu’en sera-t-il des arrivées et des départs? SLO possède-t-il les armes nécessaires pour se maintenir définitivement en Promotion League? A Lausanne, personne n’en doute. Les prochaines semaines nous réserveront notre lot de surprises sur le marché des transferts et nous nous réjouissons d’ores et déjà de les conter.

Un article rédigé par Yves Feijoo 

Categories: 1re ligue

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*