Et soudain, toutes les lumières se sont arrêtées

Et soudain, toutes les lumières se sont arrêtées

Surprise à la 75e minute sur quatre terrains du Gros-de-Vaud mardi soir! « Il y a eu une panne générale d’électricité dans le secteur », explique Alain Klaus, secrétaire général de l’ACVF. Le tour préliminaire de la Coupe vaudoise battait son plein et les quatre arbitres n’ont eu d’autre choix que d’arrêter les quatre parties concernées,  à savoir Nord Gros de Vaud – Azzurri 90 II (1-5), Villars-le-Terroir – Centre Portugais d’Yverdon (0-9), Bercher-Donneloye (0-6) et Froideville-Bottens (2-3).

« Pour les trois premiers matches, aucun souci. Les clubs qui perdaient ont donné leur accord pour que le score soit validé et je peux vous annoncer qu’Azzurri 90 II, le Centre Portugais d’Yverdon et Donneloye sont qualifiés pour le premier tour principal », continue le secrétaire général. Ces trois équipes auront leur nom dans une boule lors du tirage au sort à Roche le mercredi 31 août prochain. « Le cas Froideville-Bottens est encore en suspens, puisqu’on est à la limite. Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant », explique Alain Klaus.

Fort logiquement, Froideville (4e ligue) n’a pas voulu s’avouer vaincu avec un seul but d’écart face à Bottens (3e ligue). Le match sera-t-il rejoué? Il n’y a que deux alternatives, en fait: soit le match est rejoué depuis le début, soit le score est validé et, donc, Bottens sera qualifié. Le FC Froideville ne pouvant être tenu responsable de la panne, le forfait sera en effet très vraisemblablement évité. A l’ACVF de décider maintenant.

Categories: Coupe vaudoise

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*