Le SLO explose Fribourg et attend Lancy

Le SLO explose Fribourg et attend Lancy

Le risque était réel, malgré tous les efforts d’Andrea Binotto. En recevant Fribourg (dernier), quatre jours avant de défier Lancy (2e), le FC Stade-Lausanne-Ouchy (3e) aurait pu prendre cette affiche un peu à la légère. L’entraîneur du SLO s’est battu contre cet état d’esprit et ses efforts ont payé. Ses joueurs, qui n’avaient pas joué de match officiel depuis deux semaines, ont eu faim de gazon et de combat. Et ils ont gagné 6-1, grâce à une belle prestation et à une efficacité maximale. Le boulot est fait.

Trois des quatre attaquants ont marqué

Face à une équipe de Fribourg qui jouait sans son patron et peut-être le meilleur défenseur de toute la 1re ligue, Manuel Kanté, les attaquants du SLO se sont régalés. Mais ils ont dû laisser la priorité à un défenseur, Axel Danner, pour ouvrir la marque. Le latéral du Stade a inscrit le 1-0 à la 6e et, ensuite, toute la ligne offensive des Lausannois s’est amusée. Brice Ngindu, Nicolas Tebib et Sonny Kok (2x) ont marqué, seul Andreas Soos ne participant pas à la fête. Et c’est même Matheus Fungilo, l’homme qui ne marque jamais, l’infatigable travailleur du milieu de terrain, qui a marqué le 6-0. Score final? Non! Jared Khasa, attaquant français du FC Sion M21, a pu réduire la marque pour Fribourg en toute fin de match. Un but qui ne change évidemment rien.

Fribourg en crise, Chassot va partir

Il faut le dire, le FC Fribourg est en crise. Le passage de Frédéric Chassot à sa tête s’est révélé une catastrophe et l’entraîneur du FCF n’était pas à Vidy pour ce dernier match, écarté par le président. Suspendu deux semaines, il n’a donné aucun entraînement et ses jours à Saint-Léonard sont désormais clairement comptés. Les Pingouins sont dans une position délicate et ils vont devoir changer beaucoup de choses cet hiver encore. Le contingent est de qualité, mais il manque quelque chose à cette équipe. Quelque chose qui ressemble à un leader et à un technicien respecté, ce que n’est clairement plus l’ancien ailier du FC Zurich. Bref, Fribourg était bon à prendre ce samedi. Encore fallait-il être sérieux.

Battre Lancy pour passer devant avant l’hiver

Et le SLO l’a été. Désireux de prendre les trois points avant d’affronter Lancy mercredi (20h à Vidy), les Stadistes ont été efficaces et tranchants, ne laissant pas planer le doute sur l’issue de cette partie. Cela a plu à Andrea Binotto, on en est sûr. L’entraineur du SLO a maintenant trois jours pour préparer la venue des Genevois de Jean-Michel Aeby. La donne est claire: une victoire stadiste et le SLO passera 2e, devant Lancy. Tout autre résultat laisser le LFC devant pour l’hiver. Stade a fait le boulot samedi, il devra se surpasser mercredi. Et cela promet un grand match pour clore cette année 2016.

Categories: 1re ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*