« Si je suis ici, c’est pour viser le maintien »

« Si je suis ici, c’est pour viser le maintien »

En mauvaise posture dans le groupe 2 de 2e inter, Stade-Payerne remonte gentiment la pente. Sa victoire dimanche contre Dardania Lausanne permet à la troupe de Pierre-Alain Schenevey de revenir dans la course au maintien.

Des remous, il y en a eu durant la pause hivernale au sein de l’effectif du Stade Payerne. Tout d’abord, il y a eu la nomination de Pierre-Alain Schenevey au poste d’entraîneur. Ce poste, difficile à reprendre, a été accepté par l’ancien dirigeant de Portalban-Gletterens. Avec un statut en juin de « héros » ou de « essayé pas pu ». L’effectif a également été chamboulé lors du mercato : 9 arrivées ; 14 départs (le détail ici).

Le but de la victoire à la 91e

Avec de tels changements, il était difficile d’aligner les résultats positifs dès les premiers pas sur la pelouse , mais depuis deux semaines, il y a du mieux : deux victoires. Dimanche, lors de la rencontre de la peur face à Dardania Lausanne, les Payernois se sont imposés sur le fil 2-1 grâce à Cyril Leteiller, qui a inscrit le but de la victoire à la 91e.

La première mi-temps, à l’avantage de Payerne, se soldait sur un résultat de 1-0 pour les visiteurs grâce à un but de Karim Diarra. « Nous avons globalement dominé la première période, résumait Pierre-Alain Schenevey. Avec un peu plus de réussite, nous aurions pu mener d’un ou deux goals supplémentaires à la pause. »

Dardania joue plus haut en deuxième période

Dès la reprise, Dardania a joué plus haut et s’est montré plus dangereux. « Nous avons eu de la peine à retrouver notre jeu après le thé, admet l’entraîneur broyard. Notre adversaire a commencé à balancer dans notre surface, des ballons qui pouvaient aboutir à des situations chaudes. » Et à force d’abnégation, les Lausannois revenaient au score dans les derniers instants du temps réglementaire grâce à une balle arrêtée.

Las pour les Lausannois, Stade-Payerne y a cru jusqu’au bout et est reparti des terrains de Chavannes avec les trois points, des unités très précieuses dans la lutte pour le maintien. Les Broyards ne comptent en effet plus que deux longueurs de retard sur leur adversaire du jour qui se trouve juste au-dessus de la barre, au 11e rang.

Match crucial mercredi contre « GB »

Une situation qui permet de raviver la flamme de l’espoir. « Je ne suis pas venu pour jouer des matchs de football, philosophe Pierre-Alain Schenevey. Si je suis ici, c’est pour viser le maintien. J’ai confiance en mon groupe, mais il faut travailler avec beaucoup d’individualités. Tout le monde doit remettre son bleu de travail pour arriver à l’objectif voulu ». Un objectif qui passe par un choc, celui contre Genolier-Begnins mercredi, une rencontre à rattraper et surtout à gagner, car en cas de succès, le club du président Frédéric Danzi se retrouverait au-dessus de la barre. Un scénario quasi miraculeux, après tous les remous subis cet hiver.

FC Dardania Lausanne – FC Stade-Payerne 1-2 (0-1)

Buteurs: 17e Karim Diarra 0-1, 87e Gentjan Shkoza 1-1, 91e Cyril Leteiller

Dardania : Ejupi ; Ciftci ( C ), Diallo, Ndiaye, Gomes ; Nebojovski (82e Zouaoui) ; Selitaj (45e Shkoza), Gosme, Sentürk ; Mizero ; Menana (71e Kryeziu)
Entraîneur : Paulo Da Cruz

Stade-Payerne : Rapin ; Essomba, Pretot ( C ), Domo, Teixeira ; Bolrao, T. Ouattara (84e Horta Da Silva), Letellier, Pianaro ; B. Ouattara (93e Galvao) ; Diarra (75e Fonseca)
Entraîneur : Pierre-Alain Schenevey

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*