Qui sera barragiste en 2e ligue?

Qui sera barragiste en 2e ligue?

Ce n’est pas encore officiel à 100%, mais cela ne fait plus aucun doute: il y aura bien un match de barrage contre la relégation de 2e ligue en 3e ligue. Celui-ci aura lieu sur terrain neutre et opposera les 12e de chaque groupe.

Dans le groupe 1, les choses sont assez claires: Donneloye a 90% de chances d’être barragiste. Les hommes de Walter Späni comptent six points d’avance sur Baulmes à deux journées de la fin. Les matches restants? Baulmes-Gland, LUC-Dorigny-Donneloye et… Donneloye-Baulmes! Le FCB doit faire six points et Donneloye zéro pour accrocher la place de barragiste. Cela semble compliqué, mais pas impossible, d’où le 10% de chances.

Dans le groupe 2, par contre, ils sont encore six à être concernés par cette place de barragiste. Leur nom? Benfica, Bex, SLO II, Orbe, Concordia et Ecublens.

Sport Lausanne Benfica, 9e
26 points (75 fair-play)

Les hommes de Ricardo Rocha ont encore deux confrontations directes au programme. Ils iront au Bois-Gentil défier Concordia avant de recevoir Bex. Avec six points d’avance sur la place de barragiste, tout comme Bex, le calcul est vite fait: il leur faut un point. Si Benfica et Bex perdent ce week-end, un match nul les sauverait tous les deux lors de la dernière journée… On voit mal une de ces deux équipes couler, mais leurs six points d’avance ne sont pas une assurance tous-risques, en raison de leur classement fair-play. Mais Orbe, qui est six points derrière, n’est lui non plus pas une référence à ce niveau.

Les forces: Les six points d’avance, la dynamique actuelle, le calendrier restant.

FC Bex, 10e
26 points (79 fair-play)

Les Bellerins reçoivent Ecublens ce samedi avant d’aller à Benfica. On l’a dit, ils ont besoin d’un seul point pour se sauver, exactement comme les Benfiquistes. S’ils ne l’obtiennent pas ce week-end face à une équipe qui doit absolument gagner, ils auront une vraie chance de l’obtenir lors du dernier match. On n’en est pas encore là, mais Bex a très peu de chances de couler cette année.

Les forces: Les six points d’avances, le calendrier restant, une équipe capable de tout, y compris du meilleur.

FC Stade-Lausanne-Ouchy II, 11e
21 points (58 fair-play)

Le SLO est en danger. Pourquoi? A cause du calendrier, surtout. Il sera très compliqué d’aller prendre des points à Forward ce week-end, et recevoir Aigle lors de la dernière journée ne sera pas forcément facile. Les Aiglons ne jouent plus rien et auront la tête en vacances, mais les battre n’est jamais une partie de plaisir. Giuseppe Guzzardi et son équipe sont sous pression, malgré leur bon deuxième tour. La jeunesse n’est pas un avantage dans la lutte contre la relégation et il manque certainement un ou deux joueurs d’expérience pour aborder sereinement ces derniers matches. Mais la dynamique est bonne, tout comme l’état d’esprit. Sur le jeu, la II de Stade peut s’en sortir et espérer trois points face à Aigle.

Les forces: Une certaine qualité de jeu, la certitude de jouer le maintien depuis le début, le dernier match à la maison face à une équipe en vacances

FC Orbe, 12e
20 points (79 fair-play)

Le FC Orbe reçoit Bursins-Rolle-Perroy ce week-end et se déplace à Ecublens pour la dernière journée. Ce sera tout ou rien. Si les Urbigènes s’imposent face au FC BRP et qu’Ecublens ne gagne pas ce week-end, le FCE sera officiellement relégué et pourrait être complètement démobilisé lors de la dernière partie. A l’inverse, si Ecublens gagne et qu’Orbe ne peut pas battre Bursins, le dernier match sera volcanique.

Les forces: Les joueurs d’expérience, la capacité à se sublimer dans les matches importants. Le calendrier restant.

FC Concordia, 13e
19 points (38 fair-play)

Concordia reçoit Benfica et va finir à Pied du Jura. Il faudra gagner ce week-end et espérer une défaite d’Orbe ou de Stade-Lausanne II. Si c’est le cas, alors Concordia passera sur la barre pour… la première fois de la saison! Concordia est en effet relégable depuis la première journée, mais vient d’aligner six points en deux matches. Le maintien serait un miracle au vu de la situation à la trêve, mais le club du Bois-Gentil en est tout prêt. S’il passait sur la barre avant la dernière journée, il n’aurait « plus qu’à » gagner à Apples et aurait une énergie décuplée pour ce rendez-vous. Les efforts ont été faits à Noël au niveau du recrutement et ceux-ci sont tout prêts de payer.

Les forces: La dynamique de ce deuxième tour, un groupe soudé, l’envie de s’en sortir

FC Ecublens, 14e
16 points (71 fair-play)

Ecublens restait sur neuf défaites consécutives avant d’aller gagner à Chavannes face à Benfica (2-3). Mais cette amorce de renouveau a été brisée net par Concordia, qui est venu gagner au Croset la semaine dernière (0-1). Les deux derniers matches? A Bex et face à Orbe. Le match de ce samedi sera déjà décisif: en cas de défaite, ce sera fini, quoi qu’il arrive ailleurs. Mais si Ecublens gagne à Bex, il s’offrira un « pré-barrage » face à Orbe pour la dernière journée. Ce ne serait pas chaud, ce serait brûlant.

Les forces: L’expérience de ses joueurs-cadres, le calendrier, la possibilité de jouer le dernier match à domicile

Le calendrier restant des équipes concernées

Samedi 31 mai, 19h
Forward Morges – SLO II
FC Orbe – Bursins-Rolle-Perroy
FC Bex – FC Ecublens
Concordia – Benfica

Dimanche 8 juin, 16h
Pied du Jura – Concordia
Benfica – FC Bex
FC Ecublens – FC Orbe
SLO II – Aigle

Categories: 2e ligue

Auteur