Savigny-Forel retrouve la 3e ligue mais perd son entraîneur

Savigny-Forel retrouve la 3e ligue mais perd son entraîneur

Le dernier match de la saison était anecdotique pour le FC Savigny-Forel IA, qui était de toute façon promu en 3e ligue avant le début de la rencontre. En fait, Savigny avait deux challenges à disputer mardi soir, en accueillant Champvent II, troisième de ce groupe 4 de 4e ligue. Le premier challenge était de terminer en tête. Pour ce faire, trois possibilités s’offraient aux hommes de Pascal Kohler: gagner, faire match nul ou perdre, mais sans prendre de carton rouge, classement fair-play oblige. Le deuxième challenge était d’inscrire trois buts, afin d’arriver au total symbolique de 100 réalisations en 20 matches. Le résultat? Une victoire 2-0. La première place du groupe est donc acquise, mais la barre des 100 buts n’est pas franchie. Pas grave, Savigny se consolera avec le Vaud d’Or de la meilleure attaque de 4e ligue, un trophée qui lui sera remis le 29 juin à la Nuit du football, à Chavornay, et, surtout, avec ce retour en 3e ligue amplement mérité!

Surprise: Pascal Kohler ne continuera pas l’aventure en 3e ligue

Pascal Kohler, entraîneur de Savigny-Forel depuis deux ans, était bien évidemment très satisfait du déroulement de cette saison: « On était derrière Champvent à Noël, mais on a bien travaillé. On s’est un petit peu renforcé cet hiver, et on a fait la différence durant ce deuxième tour. Le travail a payé. On a de la chance d’avoir construit un effectif suffisant. Regardez, ce soir, si Champvent avait plus qu’un remplaçant, le match aurait pu tourner différemment. On a un bon groupe, cela a fait la décision sur la longueur de la saison. Parce que celle-ci n’a pas été facile, avec le temps, les terrains… Le match que l’on a joué ce soir, cela aurait dû être celui de la troisième journée! » Mais, surprise, Pascal Kohler ne continuera pas l’aventure, malgré cette promotion brillamment obtenue: « Eh non! C’est bizarre, hein? Je pars en 5e ligue fribourgeoise. » Une sortie réussie, donc, et Pascal Kohler peut s’en aller par la grande porte: après avoir échoué de peu face à Chêne-Aubonne l’an dernier, Savigny, cette fois, retrouve la 3e ligue.

Nicolas Glauser a pris place dans les buts

Le match face à Champvent était anecdotique, mais a été très disputé et d’un bon niveau. Les Chanvannais, emmenés par leur entraîneur-buteur Kim Castellino auraient pu ouvrir la marque, mais le numéro 9 perdait son face-à-face avec Christophe Isely (3e), et Manuele Panasci trouvait l’extérieur du poteau (8e). Savigny prenait alors gentiment le dessus, notamment dans la circulation du ballon, mais Nicolas Glauser, qui a gentiment accepté de prendre place aux buts pour ce dernier match (Bastien Musy s’étant fracturé un doigt à l’entraînement), gagnait lui aussi son premier face-à-face, sauvant du pied une frappe de Julien Wahli. Rien de bien dangereux dans cette première période, et Savigny ne semblait pas parti sur ses bases habituelles de cinq buts par match.

Savigny fait la différence en deuxième période

En deuxième mi-temps, Savigny haussait le ton et marquait le 1-0 grâce à une jolie frappe croisée de Loïc Gilliéron (56e), sur laquelle Nicolas Glauser ne pouvait rien. Un avantage mérité, face à un Champvent qui craquait gentiment. Kim Castellino, encore lui, avait cependant deux balles d’égalisation, qu’il ne parvenait pas à concrétiser. Castellino était clairement moins en réussite qu’au match aller, lors duquel il avait inscrit un hat-trick en dix minutes, pour une victoire 3-1 des Chanvannais!

La jolie buvette du terrain de Saint-Amour

Savigny allait donc prendre sa revanche lors de ce match retour, et le but de la soirée allait être inscrit par Benjamin Rappaz, dix-huit ans, et une belle, frappe, déjà. Son 2-0 était splendide, du gauche, petit filet opposé de vingt-deux mètres. Un vrai joli but, qui assurait la victoire pour Savigny-Forel sur son terrain de Saint-Amour, joliment nommé. Avec une buvette fort sympathique et pleine de charme, tout en bois, son atmosphère sympa et sa qualité de jeu, Savigny sera bien en 3e ligue. Le prochain entraîneur devra continuer à faire progresser cette équipe, qui aura pour objectif le maintien.

Du côté de Champvent, on a longtemps cru à la promotion, mais il faudra se contenter de cette place sur le podium. Certes, les Chanvannais ne sont venus qu’à douze pour ce dernier match, mais ils n’ont pas démérité, comme au long de cette saison. Le premier tour a été meilleur que le deuxième et il faudra donc montrer plus de régularité l’an prochain pour viser plus haut.

Les hommes du match

Le meilleur homme sur le terrain a été le latéral gauche et capitaine de Savigny, Geoffroy Miot. Placement impeccable, technique parfaite, et une saine agressivité dans les duels. Gros match de sa part. Mention très bien également au milieu axial Maxime Schumacher, 21 ans, et déjà une belle maturité.

Du côté des visiteurs, bon match de Matthieu Glauser, qui a annoncé sa retraite… à 28 ans! Dommage pour le FC Champvent, qui perd un bon élément, un vrai clubiste et un bon footballeur. Défenseur central mercredi soir, il a fait une partie très correcte, à l’image de sa carrière: discipliné, concentré et bon dans les duels. Michael Daburon mérite également une mention. Lui aussi un vrai clubiste, il a fait une très bonne partie comme milieu défensif.

Les prochains rendez-vous

La saison est finie pour tout le monde! Savigny-Forel reprendra en 3e ligue, et Champvent II en 4e ligue.

FC Savigny-Forel IA – FC Champvent II 2-0 (0-0)

Buts: 56e Gilliéron 1-0; 70e Rappaz 2-0.
Arbitre: M. Hasanovic.
Savigny: Isely; L. Schumacher, Küng, Miot; M. Schumacher, Helder Alves; Obrist, Beck, Gilliéron; Wahli, Cosandey.
Sont entrés en jeu: Rappaz, Rodriguez, Rouge, Poux et Jaques.
Entraîneur: Pascal Kohler.
Champvent: N. Glauser; S. Siragusa, M. Glauser, Ravindran, Keller; Rufener, Daburon, Panasci, Ad. Bencivenga; Chautems, Castellino.
Est entré en jeu: Poget.
Entraîneur-joueur: Kim Castellino.
Notes: Terrain de Saint-Amour.

Categories: 4e ligue, FC Savigny-Forel