La Sarraz fait plier Team Vaud M21

La Sarraz fait plier Team Vaud M21

Quel bon match de reprise en 2e inter! Tant le FC La Sarraz-Eclépens que Team Vaud M21 ont proposé un bon spectacle, se montrant déjà très au point. Les hommes de Jean-Philippe Karlen (lire ici) se sont imposés, et ils le doivent autant à leur bonne prestation qu’aux exploits de leur gardien, Ludovic Zwahlen, lequel a multiplié les arrêts de grande classe. Mais La Sarraz n’a rien volé, se créant de multiples occasions, grâce notamment à son nouvel attaquant, Hakim Khadrouche. L’ancien buteur du FC Renens a d’ailleurs obtenu le penalty de la victoire, qu’il a lui-même transformé. Défaits lors de leur dernier match amical par le FC Vallée de Joux (3e ligue, 0-2), de leur ancien entraîneur Camilo Suarez, les Sarrazins se sont donc rassurés, de fort belle manière. Team Vaud a dominé dans le jeu, mais a manqué de percussion, et d’efficacité.

Team Vaud a fourni de bons joueurs aux clubs vaudois

Le premier match de Team Vaud M21 dans une nouvelle saison est toujours une curiosité. Mais cette année, le contingent mis à disposition d’Alexandre Comisetti est relativement stable par rapport à celui que l’ancien international suisse a mené à la deuxième place l’an dernier. Les principaux changements? Le prometteur gardien Signori Antonio a intégré le cadre du LS a part entière. Titi Diaby est parti en prêt au Mont, ce qui est une grande perte, et Halit Sabedini et Christophe Debluë (tous deux partis à Echallens) étaient deux titulaires de grande valeur. Le départ de Dren Basha (Azzurri) n’est pas non plus une bonne nouvelle, mais Alexandre Comisetti aura la satisfaction de remarquer que tous ces joueurs-là sont partis jouer plus haut. Et si le LS est le plus grand club concerné par Team Vaud, Echallens et Le Mont en font bien partie et ont donc toute légitimité à accueillir des joueurs sortis de la formation d’élite du football vaudois. Bref, les M21 sont en phase de reconstruction, et c’est logique, car il s’agit de leur mission première. Mais il serait bon pour ces jeunes de pouvoir jouer en 1re ligue Classic, au moins, ce que seuls Servette M21, Team Aargau et Team Vaud n’arrivent pas à faire. Il faut donc monter, mais Köniz il y a deux ans et Bavois l’an dernier étaient trop forts. Et cette saison? On parle de La Chaux-de-Fonds comme candidat à la promotion, de Lyss peut-être, de Portalban sûrement… Léchelles ne sera plus un problème, on le sait, après le retrait de l’équipe du président Denis Vipret.

Que peut viser La Sarraz cette saison?

Et La Sarraz-Eclépens? Il est beaucoup trop tôt pour en parler, et les dirigeants du club nous en voudront peut-être d’écrire ces lignes, mais cette équipe a du potentiel. Et en choisissant Jean-Philippe Karlen, ils savaient où ils allaient: lors de ses trois dernières saisons comme entraîneur, il a fêté trois promotions (Orbe et Azzurri 90 2x). Alors, La Sarraz sera-t-il le nouveau cauchemar de Team Vaud? A voir, mais gagner le premier match de la saison est une chose. Durer en est une autre, et La Sarraz manque probablement de profondeur de banc pour être compétitif toute la saison.

L’intégration réussie d’Ali Khrimou

Samedi soir, c’est Team Vaud qui a dominé la première période, maîtrisant le ballon et le faisant circuler vite et bien. Mais c’est La Sarraz qui a ouvert la marque, grâce à un coup-franc de Cédric de La Loma, déposé sur le crâne d’Ali Khrimou, ailier gauche venu de Pontarlier cet été. Celui-ci a donc eu besoin de dix petites minutes pour inscrire son premier but en Suisse, ce qui le place déjà devant tous les attaquants français du Lausanne-Sport des cinq dernières années. Le niveau n’est pas le même? Sans aucun doute, mais Khrimou, pas forcément convaincant lors des matches de préparation, a soigné ses débuts en match officiel, ce qui est toujours une bonne manière de s’intégrer dans une nouvelle équipe. Ensuite? Une frappe sur le poteau d’Hervé Rickli (18e), une tête à peine trop croisée d’Olivier Custodio (26e), qui avaient chacune le poids d’un but, de chaque côté. Team Vaud se procurait alors de belles occasions, notamment grâce à Romain Dessarzin, mais son ballon piqué était très bien sorti par Ludovic Zwahlen (31e), lequel réalisait son premier arrêt décisif de la soirée. Et à la 40e, Mikael Duperret manquait une occasion énorme, en ouvrant trop son pied, seul à dix mètres… 1-0 à la pause pour les locaux, après une première période trop animée.

Team Vaud égalise dès le retour des vestiaires

Olivier Custodio égalisait de près, dès le retour au jeu (46e), avant que Romain Dessarzin n’enlève trop sa volée (50e). Team Vaud était très incisif, malgré le manque de tranchant de Bashkim Sukaj, pourtant excellent avec le LS en matches de préparation. Le jeune attaquant est-il déçu de ne pas avoir véritablement eu sa chance avec la première équipe en match officiel, lui qui a notamment inscrit le seul but du LS lors de la victoire en amical face à Sion (1-0, lire ici)? Si c’est le cas, on peut le comprendre, mais à lui de prouver, en 2e inter, qu’il mérite mieux. Samedi, face à La Sarraz, il ne l’a pas fait.

Hakim Khadrouche décisif

Après un quart d’heure de folie de Team Vaud, La Sarraz reprenait le dessus, et Rickli trouvait la base du poteau (64e), juste après un bon coup-franc de Cédric de La Loma, claqué en corner par Thomas Castella (63e). Deux minutes plus tard, Hakim Khadrouche était déséquilibré dans les seize mètres, et transformait lui-même le penalty, sur la droite de Castella, tout près de sortir ce ballon. Frustrant pour le jeune gardien, mais iibérateur pour Khadrouche, auteur d’un match intéressant pour sa première sous le maillot rouge et jaune. Avec chacun un but, Khrimou et Khadrouche ont réussi leurs débuts. Ils n’ont ont pas été excellents, mais ils ont été décisifs, et pour un premier match, c’est suffisant.

Thomas Castella expulsé pour avoir poussé un spectateur

La partie allait ensuite s’emballer, suite à l’expulsion de Mikael Duperret, pour un deuxième avertissement suite à une faute à l’orée des seize mètres (77e). Team Vaud pensait pouvoir revenir à onze contre dix, mais allait également voir un de ses joueurs se faire expulser. Les faits? Une frappe du FC La Sarraz part à côté des buts de Thomas Castella. Un futur joueur de La Sarraz, venu avec un groupe d’amis, laisse alors passer le ballon, plutôt que de s’en emparer. La Sarraz mène au score, bien sûr, il reste trois minutes. De quoi fortement énerver le portier de Team Vaud, qui, en allant chercher le ballon, passe par dessus la barrière, monte le talus, et s’en va pousser l’homme en question, lui reprochant de l’anti-jeu. M. Ferreira expulse alors le gardien lausannois. « J’ai vu ce que vous avez fait », argumente l’arbitre en brandissant le carton rouge à Castella. Voilà exactement ce qu’il s’est passé. A chacun d’en tirer ses conclusions, mais, à notre sens, la décision de l’arbitre est correcte.

Une partie d’excellent niveau

A dix contre dix, Team Vaud allait continuer à presser, se créant deux occasions monumentales, que Zwahlen déviait miraculeusement, permettant à son équipe de conserver les trois points. Au final, La Sarraz s’impose donc, mais la partie aurait pu tourner autrement. Reste que les occasions ont été globalement partagées entre les deux équipes. Et on se réjouit de la suite, entre deux équipes ayant proposé, on le répète, un excellent spectacle et un haut niveau de football.

Les hommes du match

Du côté de La Sarraz, Ludovic Zwahlen a été excellent. Quels arrêts de la part du jeune gardien, tout juste âgé de 20 ans! Parti faire un test au FC Sion cet été, il n’a pas été retenu, mais s’il réalise une saison à la hauteur de sa prestation de ce samedi, nul doute que les dirigeants sédunois vont ressortir son numéro de téléphone. Très bon match également d’Elmedin Hasanovic. Le milieu défensif a effectué un gros pressing, joué juste, comme d’habitude, sans faire de bruit, mais avec une activité de tous les instants. Il a même glissé en défense centrale, après la sortie de David Geijo, se montrant aussi bon qu’au milieu de terrain. Ce jeune homme est vraiment impressionnant.

A Team Vaud, on a aimé le match d’Andrea Rochat. Comme tous ses coéquipiers, il est très propre techniquement, et a réalisé une prestation de haut niveau, avec une pointe d’élégance qui attire l’oeil. Tous ces gestes sont empreints d’une certaine classe. A revoir. Olivier Custodio, auteur de l’égalisation, a été constamment dangereux. Ses dribbles et sa vision du jeu ont causé bien des soucis dans la défense de La Sarraz-Eclépens.

Les prochains rendez-vous

La Sarraz se rendra à Lutry, dimanche 18 août, à 14h30, pour un nouveau derby vaudois. Team Vaud sera au repos, et se rendra samedi 24 août, à 16h à Dürrenast. Les jeunes Lausannois ont deux semaines pour méditer sur cette défaite. Mais qu’ils se rassurent, ils ne tomberont pas sur Ludovic Zwahlen toutes les semaines.

FC La Sarraz-Eclépens – Team Vaud M21 2-1 (1-0)

Buts: 10e Ali Khrimou 1-0; 46e Custodio 1-1; 67e Khadrouche, pen. 2-1.
Arbitres: M. Ferreira, assisté de M. Nunes et de M. Gédet.
La Sarraz: Zwahlen; Vermot (50e Brunet), Salvi, Geijo (60e Teba), Morina; Duperret, Hasanovic, De La Loma, Ali Khrimou; Rickli (90e A. Jakaj), Khadrouche.
Entraîneur: Jean-Philippe Karlen.
Team Vaud: Castella; Krasniqi (87e Kewin), Fabio Mendouca, Ahmet Ozcan, Cuénoud; Custodio, Gaillard (72e Constantin), Angoy Cruyff (68e Garcia), Rochat, Dessarzin; Sukaj.
Entraîneur: Alexandre Comisetti.
Notes: Terrain En Gravey. 160 spectateurs. Expulsions de Duperret (77e, deuxième avertissement) et de Castella (86e, altercation avec un spectateur).

Categories: 2e ligue inter