La Sarraz-Eclépens passe seul en tête

La Sarraz-Eclépens passe seul en tête

« 5-2? Oui, si vous regardez le télétexte, vous pouvez être content. Mais la vérité, c’est qu’on a souffert ce soir. » Jean-Philippe Karlen s’est quand même arrêté quelques instants à la buvette du FC La Sarraz-Eclépens, mercredi, après la large victoire de son FC La Sarraz-Eclépens face à Marly. La victoire, si elle est évidemment très importante, n’a rien eu de facile face à un des trois clubs relégables du groupe 2. Les Fribourgeois ont en effet ouvert le score et sont revenus à 3-2 à vingt minutes de la fin, en infériorité numérique. La Sarraz, loin d’être au complet, a cependant pris le large en fin de match. Ouf, la quatrième victoire de l’année 2016 (en quatre matches) est là.

« C’est bien, mais il reste dix matches »

La Sarraz s’est en effet qualifié en Coupe de Suisse la semaine dernière à Bulle et a remporté tous ses matches de championnat (à Payerne, face à Echichens et face à Marly, donc), ce qui lui permet de prendre deux points d’avance sur le FC Portalban/Gletterens et huit sur le FC Bulle, ses deux rivaux dans la course à la promotion. « C’est bien, mais il reste dix matches. On est encore loin de tout », prévient Jean-Philippe Karlen, pas franchement rassuré par le match de mercredi. Déjà, il manquait beaucoup de monde à La Sarraz-Eclépens, ce qui n’a pas du tout plu à son entraîneur.

Des joueurs en vacances, Lyazid Brahimi suspendu, Renato Rocha toujours blessé

« On est un club amateur, il faut bien en être conscient. Cela fait plusieurs jours que l’on ne peut pas s’entraîner correctement au vu de la répétition des matches et des absences. Aujourd’hui, pour le match qui peut nous permettre de prendre la tête du championnat, j’ai trois joueurs en vacances… » Arbesjan Lekiqi joue un peu moins cette saison, mais Steven Bernard et Benjamin Teba sont régulièrement titulaires. Jean-Philippe Karlen a donc du décaler Stéphane Varela sur le côté gauche de la défense. Et sinon? Lyazid Brahimi était suspendu, tandis que les deux renforts offensifs de l’hiver, Renato Rocha et Marco Le Rose, sont blessés. « Donc, Djibril Diallo mis à part, les arrivées de l’hiver n’ont pas encore joué de match », continue « Charly » Karlen. Cela donne d’autant plus de valeur aux quatre succès de l’année en cours.

Trois buts en sept minutes

Mercredi, La Sarraz a donc souffert face à un FC Marly qui a besoin de points. Ce match à rattraper a d’ailleurs commencé par l’ouverture du score des visiteurs, mais les maîtres des lieux ont pu réagir par le très bon Valentin Dupuis (40e, 1-1) et le toujours solide Elmedin Hasanovic (41e, 2-1), lesquels ont remis La Sarraz devant en deux minutes juste avant la pause. Au passage, Valentin Dupuis confirme ses progrès semaine après semaine, lui qui apparaît de plus en plus comme un joueur à suivre dans le football vaudois d’élite. Technique, état d’esprit, volonté et sens du collectif: ses qualités-là, il les possède et elles ne sont pas si commune lorsqu’on a 19 ans. Et comme Veselin Georgiev a marqué le penalty du 3-1 (47e) après la pause et que Marly a vu un de ses joueurs se faire expulser, La Sarraz semblait se diriger vers une victoire facile.

Estefan Alvarez, remplaçant puis buteur

« Mais on a encaissé un but sur une longue touche, un truc évitable, on va dire », commente sobrement Jean-Philippe Karlen. Marly en a profité pour revenir avant qu’Estefan Alvarez (73e) et Loïc Funcasta (81e) ne donnent une allure plus sévère au score. Alvarez, remplaçant au coup d’envoi pour raisons tactiques, est entré dans la partie à la 54e, apportant exactement ce que son entraîneur voulait de lui: de la percussion dans une défense déjà fatiguée.

Un certain La Sarraz-Portalban en avant-dernier match…

Au final, l’essentiel est fait, La Sarraz a remporté trois points qui lui font prendre seul la tête à dix journées de la fin. Reste à tenir, maintenant, jusqu’à s’offrir un avant-dernier de match de feu à la maison face à Portalban/Gletterens. Si les deux équipes sont séparées par moins de trois points au coup d’envoi, ce match-là vaudra le déplacement, c’est sûr.

Les prochains rendez-vous

La Sarraz s’en va à Colombier ce samedi. Coup d’envoi à 17h sur le terrain des Neuchâtelois, actuellement douzièmes et premiers relégables. Match piège, car les Sarrazins ne s’étaient imposés que 3-2 au match aller.

FC La Sarraz-Eclépens – FC Marly 5-2 (2-1)

Buts: 17e Sieber 0-1; 40e Dupuis 1-1; 41e Hasanovic 2-1; 47e Georgiev, pen. 3-1; 70e Hussein 3-2; 73e Alvarez 4-2; 81e Fucasta 5-2.

La Sarraz: Djuric; Funcasta, Geijo, Diallo, Varela; Bozic, Hasanovic; De Groot, Dupuis (85e Lavalle), Martini (54e Alvarez); Georgiev (83e Hartmann).

Entraîneur: Jean-Philippe Karlen.

Marly: Haas; Barilli, Richard, Enarn Mba; Kolly (75e Osman), Sieber, Spicher, Clément (65e Hussein), Ramadani, Gasparini (60e Waeber); Clément.

Entraîneur: Frédéric Studer.

En Gravey. 67e, expulsion de Mathieu Spicher (deuxième avertissement).

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*