Salvatore Barbaro a dit oui à Azzurri!

Salvatore Barbaro a dit oui à Azzurri!

Celle-là, on ne l’avait vraiment pas vue venir! A 24 ans, l’avant-centre du FC Aigle donne une nouvelle impulsion à sa carrière en rejoignant Azzurri 90 LS, en 1re ligue. Un transfert qui aurait été encore impensable il y a quelques semaines, tant les trajectoires de « Toti » Barbaro et du FCA semblaient liées. Après la promotion en 2e ligue inter, obtenue notamment grâce à une trentaine de buts de son attaquant-vedette, Aigle semblait ne jamais vouloir se se séparer de celui qui incarnait parfaitement son identité. Mais tout va tellement vite dans le football…

Aigle s’est séparé de nombreux joueurs

De nombreux nouveaux joueurs sont arrivés au FC Aigle cet été, et quelques-uns de ceux ayant obtenu la promotion sont partis. Gaëtan Schopfer, Mario Cvelbar et Stéphane Siggen, par exemple, ont vite compris que leur place n’était plus dans ce contingent, lequel est désormais premier en 2e ligue inter. Et Barbaro a vu son temps de jeu se réduire drastiquement, jusqu’à la séparation, inévitable, au cours d’une réunion avec le président Pierre Ruggiero et son désormais ex-entraîneur. Une issue qui a fortement déçu l’attaquant: « Moi, je serais resté toute ma vie ici. Aigle, c’est chez moi. »

Azzurri a réagi tout de suite

Metin Karagülle, lui, ne souhaite pas en dire davantage: « Je souhaite simplement bonne chance à Toti. Il a largement le niveau de 1re ligue, voire même plus haut. C’est une grande perte pour nous et je lui souhaite tout de bon à Azzurri ». Car, heureusement, l’attaquant a vite rebondi. Dès que l’annonce de son départ d’Aigle a été dans l’air, Antonio D’Attoli s’est débrouillé pour retrouver le numéro de téléphone du numéro 9. « Cela fait un moment que je le suis, mais je n’avais jamais entrepris de démarches concrètes. Il était tellement bien à Aigle, je ne le voyais pas bouger. Mais du moment qu’il était libre, l’affaire s’est conclue très rapidement », explique le président d’Azzurri 90, qui recherchait encore un attaquant pour épauler Mickaël Feghoul et Renato Rocha.

Antonio D’Attoli: « Je compte sur son esprit de revanche »

« Toti » Barbaro présente en effet un profil qui plaît à Antonio D’Attoli, lequel adore les jeunes joueurs ayant tout à prouver. A 24 ans, Barbaro a déjà une petite expérience de la 1re ligue, acquise à Sion M21 et à Monthey, mais n’a encore rien montré à ce niveau. « Je sais qu’il ne marquera pas 25 buts cette saison et ce n’est pas ce que je lui demande. Mais qu’il en marque déjà quelques-uns et il prouvera que je ne me suis pas trompé en allant le chercher dans un club de ligue inférieure… Je compte sur son esprit de revanche. Aigle ne voulait plus de lui? Qu’il leur montre qu’à Azzurri, il y a un président qui lui fait confiance », conclut Antonio D’Attoli.

Toti Barbaro: « C’est une fierté immense »

Lundi, Salvatore Barbaro va participer à son premier entraînement avec Azzurri, avec une énorme envie: « Franchement, j’ai encore de la peine à réaliser, tout a été tellement vite! Il y a encore dix jours, jamais je n’aurais pensé quitter Aigle! C’est une fierté immense de rejoindre Azzurri, de porter ce maillot aux couleurs de l’Italie, de jouer dans un club ambitieux avec tous ces grands joueurs… Luca Scalisi, Sébastien Meoli, Nicolas Marazzi, ce sont des noms que je respecte énormément, tout comme celui de Michele Morganella, que je connais déjà bien. J’arrive à Azzuri avec humilité, mais aussi l’envie de montrer ce que je sais faire. Ma motivation est énorme. »

Categories: 1re ligue

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.