Un Saint-Légier exemplaire se paie le leader à 10!

Un Saint-Légier exemplaire se paie le leader à 10!

L’ambitieux Turc Lausanne s’est fait surprendre sur son terrain par la « deux » de Saint-Légier qui a évolué avec un homme en moins dès la 30e minute (3-2).

Arrivée à Chavannes avec 13 joueurs sur la feuille de match, la formation de la Riviera n’avait que très peu de chances de revenir avec les 3 points. De surcroit, les hommes de l’entraîneur Mike Scire étaient invaincus en 5 rencontres (4 victoires, 1 nul). Pire, après une demi-heure de jeu, la partie semblait pliée : 1-0 pour Turc (penalty de Bayhanay) et 1 carton rouge contre St-Légier.

Goncalves arrête un penalty

À la 40e, cela se compliquait encore. En effet, Dos Santos provoquait un penalty. Bayhanay, qui avait tiré à gauche le 1er, choisissait de changer de côté tout comme le gardien qui se couchait bien. C’était le tournant du match. 3 minutes plus tard, Loïc Lugrin se retrouvait également aux 11 mètres. Sa tentative était repoussée par la latte, mais il était le plus prompt pour mettre le ballon au fond.

Déjà apathique et sans envie, Turc allait gentiment sombrer face à une formation qui jouait avec énormément de rage et de courage. Les Saint-Légérins étaient comme des morts de faim et grattaient chaque ballon. Pourtant, ils n’étaient que 10 sur le terrain avec un seul remplacement possible. Entraîneur-joueur, Fabian Raimando expliquait cet état d’esprit : « Après le coup au moral à cause du carton rouge, on ne s’est pas désuni, on a joué en équipe. On est allé chercher avec nos tripes et au mental les 3 points. »

Doublé de Lugrin

La 2e mi-temps était à l’avantage de Saint-Légier qui continuait de presser son adversaire qui, frustré, ne se trouvait plus sur le terrain. Lugrin, auteur d’un très bon match, jouait de malchance à la 55e. Son coup-franc, à une distance de 25m, touchait la transversale (la deuxième après le penalty). Un quart d’heure plus tard, il se rattrapait sur une balle arrêtée située à 17m. Le portier Turenco ne pouvait rien sur cette frappe à mi-hauteur.

Auteur d’un doublé, qui lui permet de totaliser 6 réussites depuis le début de la saison, Loïc Lugrin n’était pourtant pas confiant: « J’avoue que je n’avais pas très envie ce matin, plaisantait-il à l’issue de la rencontre. Ce n’était pas une partie où on avait prévu de récolter les 3 points, surtout qu’après 30 minutes on jouait à 10. Mais, l’équipe n’a rien lâché. J’ai eu de la chance sur le penalty. On a égalisé et on s’est dit que tout est possible. »

Seul remplaçant, Plescia rentre et marque

Saint-Légier inscrivait le but de la sécurité à la 85e par Plescia. Bien esseulé sur le banc, il profitait de son entrée en jeu pour marquer un joli but. Il était parfaitement lancé en profondeur par Orlando. Plein de sang-froid, le joueur trompait le portier de Turc pour permettre à ses coéquipiers de passer les ultimes minutes plus tranquillement. La réduction du score de Fabio Rego à la 93e arrivait trop tard pour changer l’issue de la rencontre.

Après un début de saison en fanfare, les hommes de Mike Scire subissent un coup d’arrêt. Sur le papier, ils devaient s’imposer contre une équipe qu’ils avaient largement battue ses dernières années. Trop faciles et confiants après la demi-heure et le carton rouge, ils payaient chers leur suffisance. Contrairement à Saint-Légier qui s’est battu avec ses armes et qui profite de ce succès pour remonter au 5e rang du classement qui reste dominé par Turc Lausanne.

FC Turc Lausanne – FC Saint-Légier II 2-3 (1-1)

Buteurs : 4e Bayhanay (penalty) 1-0, 43e Lugrin (penalty) 1-1, 70e Lugrin 1-2, 85e Plescia 1-3, 93e Rego 2-3

Turc Lausanne: Turenco, Golay, Gjikokaj, Loche, Rego, Bekteshi ( C ), Montano, Ferreirim, Anastacio, Bayhanay, Kadiri, Entraîneur: Mike Scire

Saint-Léger: Goncalves, Sager, Venusti, Preite, Zen-Ruffinen, Lilli ( C ), Dos Santos, Lugrin, Prizzi, Raimondo, Orlando, Entraîneur: Fabian Raimondo

Auteur