Saint-Légier assure sa deuxième place en dynamitant Ollon

Saint-Légier assure sa deuxième place en dynamitant Ollon

21 goals inscrits, 0 encaissé. Tel était le bilan du CS Ollon lors de ses trois derniers matches dans ce groupe 2 de 3e ligue. N’oublions pas, toutefois, que cette série a vu le jour face à des équipes de seconde partie de tableau. Toujours est-il que les hommes de Carmelo Trifiro et d’Alexandre Vocat arrivaient en confiance défier Saint-Légier, actuel 2e du groupe. Les choses se sont, cependant, vite gâtées pour les visiteurs, au Praz-Dagoud. On n’a même jamais véritablement pu croire à un affrontement âprement disputé une fois le coup de sifflet initial donné, tant les locaux ont semblé maîtriser leur sujet d’un bout à l’autre de la rencontre. Techniquement supérieurs, ces derniers ont même fait passer une soirée cauchemardesque à leurs visiteurs d’un soir, qui partiront en vacances sur une fausse note, après un premier tour pourtant franchement positif.

Le score défile et les esprits s’échauffent

«Il faut se calmer! On peut repartir d’ici perdant, mais on ne rentrera pas chez nous avec 45 cartons jaunes», tels étaient les propos plutôt directs d’un entraîneur, Carmelo Trifiro, à ses joueurs à la mi-temps. Pour cause, il est vrai que ceux-ci ont un peu perdu leurs nerfs en fin de premier acte. Malgré une réduction du score à 3-1, signée Behar Rama, qui aurait dû permettre à la troupe de Carmelo Trifiro de reprendre ses esprits et de repartir sur de meilleures bases, celle-ci à presque eu l’effet inverse. Ainsi, le co-entraîneur (et joueur) Alexandre Vocat a clairement (mais alors clairement), dit son mot à l’arbitre après que celui-ci l’ait averti. Ce qui, en plus d’énerver le protagoniste concerné, a aussi échauffé les esprits dans les deux camps. La pause tombait à point nommé dans un brouhaha constant.

Avant cela, Saint-Légier avait largement fait la différence, déjà. À la 18e, Delio De Stefanis inscrivait le numéro 1, sur un centre millimétré de Kustrim Derguti. C’était parfaitement logique au vu du début de match. Quatre minutes plus tard, Valon Ramosaj doublait la mise sur une magnifique combinaison avec Alberto Lopes, lequel se fera l’auteur d’un incroyable lob tout en toucher pour enfoncer le clou en fin de période.

Saint-Légier n’est pas 2e pour rien

Comme on le disait, on n’a jamais senti cette équipe d’Ollon en mesure de vraiment titiller Saint-Légier. Même à 0-0, on ne pouvait que constater le potentiel technique des locaux, qui nous ont gratifié de quelques mouvements splendides à une touche de balle et qui trouvaient, avec une facilité déconcertante, des espaces pour se diriger en direction de la surface adverse. Les deux premiers goals en sont, d’ailleurs, des exemples frappants. Et il faut dire que ce terrain synthétique renforçait encore, sans doute, la différence entre les deux formations à ce niveau-là. Lui qui faisait glisser inexorablement les longs ballons en profondeur, outil principal des visiteurs durant la rencontre, dans les bras de Quentin Porchet, ce jeune gardien venu droit des A pour défendre les cages des siens ce soir.

Un groupe 2 à plusieurs vitesses

Outre quelques belles actions, ce match aura eu le mérite de mettre en exergue, si besoin était, les différences de niveau au sein de ce groupe 2 de 3e ligue. Ollon, 5e, arrivait en confiance, en ayant, notamment, fessé son dauphin, Azzuri Riviera, 5-0, mais n’a quasiment pas existé contre une équipe qui joue pour les places de finalistes. Alors, certes, chaque formation est capable de se sublimer lors d’une rencontre ou, au contraire, de passer totalement au travers, mais Saint-Légier n’a, de son côté, probablement pas réussi son meilleur match de la saison non plus.

Fin de match tout en contrôle

Fort de la différence effectuée en première période, les hommes de Philippe Chaperon ont su gérer leurs 45 dernières minutes de l’année en championnat. Ils se seront tout de même fait peur quelques instants, le temps pour Paulo Dos Santos de manquer la plus belle occasions des siens, qui avait le poids d’un 3-2 potentiellement indécis. Au lieu de ça,  Delio De Stefanis tuait définitivement tout suspense à la 60e, sur un tir légèrement dévié par Yann Deferne dans ses propres filets. Ça faisait 4-1 et c’était un minimum tant Saint-Légier a eu l’occasion de saler l’addition. Les locaux toucheront encore la barre, avant d’ajouter deux unités supplémentaires à leur total, preuve de leur main mise sur cette partie. En plus de la manière, cette victoire est précieuse au vu du classement, Aigle et Napoli Vevey, respectivement 1er et 3e, s’affrontent ce week-end, mais la deuxième place est déjà assurée aux hommes de Philippe Chaperon pour tout l’hiver.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Philippe Chaperon, entraîneur du FC St-Légier

Sur le plan technique, il n’y a rien à dire, on a présenté du beau jeu. Par contre, on ne doit jamais prendre ce 3-1, pas à une minute de la mi-temps, alors qu’on a énormément d’actions qui ont le poids d’un but… Notre style est très différent d’une équipe comme Aigle, typiquement, qui joue très droit. On est un peu plus posé avec le ballon, et on voit que, lorsqu’on est en place, ça paie. Ce genre de match nous convient bien, on n’est pas l’équipe qui vient forcément facilement au contact, ce n’est pas notre point fort. Tout n’est pas parfait, mais on réalise un très bon premier tour. On est même en avance aux points par rapport à l’an dernier (28, contre 26 la saison passée). Avec les problèmes d’effectifs qu’on a eu, certains juniors A qui devaient venir mais qui, finalement, n’en n’ont pas eu la possibilité, il y a de quoi être satisfait.

Carmelo Trifiro, entraîneur du CS Ollon

Dommage qu’on finisse sur un mauvais résultat, mais ce n’est pas là-dessus qu’il faut juger notre saison. Il va falloir attendre ce week-end pour tirer les conclusions définitives, mais c’est un premier tour positif pour nous. Dans l’optique du maintien, qui est notre objectif, on aura en tout cas six longueurs d’avance sur la barre. Concernant ce soir, on leur a rendu la tâche trop facile. Pourtant j’ai déjà vu jouer nos adversaires cette saison, et ils savent faire beaucoup mieux que ce qu’ils nous ont montré. C’est dire si on a été absent. On laisse filer le match, et à 3-0, la messe est dite… Vu la bonne série dans laquelle on se trouvait, on espérait un peu mieux.

Un article rédigé par Florian Vaney

Les prochains rendez-vous

Le FC Saint-Légier a un gros match à disputer, dimanche prochain (le 15) à 14h sur le terrain du FC Champvent en Coupe vaudoise. Une place pour les quarts est en jeu. Le CS Ollon est en vacances.

FC Saint-Légier – CS Ollon 6-2 (3-1)

Buts: 18e De Stefanis 1-0; 23e V. Ramosaj 2-0; 32e Carlos Alberto Lopes 3-0; 44e Rama 3-1; 60e De Stefanis 4-1; 74e Lugrin 5-1; 80e De Stefanis 6-1; 90e Cherix 6-2.

Arbitre: M. Jorge Mendez

Saint-Légier: Porchet; Laliberte, Uldry, Liberatoscioli, Thibaut; Micello, V. Ramosaj (70e Malnati), Cristiano Lopes (67e Lugrin), Carlos Alberto Lopes; De Stefanis, Derguti (61e Bron).

Entraîneur: Philippe Chaperon.

Ollon: Runge; L. Ramosaj, Vocat (46e Berisha), Hugo Dos Santos; Zuberi, Hunston, Deferne, Guillet, Gagliardi (58e Cherix); Paulo Dos Santos, Rama (74e Ajeti).

Entraîneur: Carmelo Trifiro et Alexandre Vocat.

Stade Praz-Dagoud.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.