Saint-Amour a offert du bonheur aux fans de foot

Saint-Amour a offert du bonheur aux fans de foot

Revenu de 3-0 à 3-3, Savigny-Forel s’est fait crucifier en fin de rencontre par le FC Thierrens II. Retour sur une partie dantesque.

Dimanche après-midi, le terrain de Saint-Amour, baigné d’un doux soleil, a offert un grand match entre deux grandes équipes. A droite, le FC Savigny-Forel, victorieux de sa première rencontre contre Grand-Marnand, mais défait mercredi en Coupe vaudoise contre Vignoble. A gauche, le FC Thierrens II, qui a perdu sa partie initiale face au néo-promu, Corcelles-Payerne, et également éliminé de la compétition à élimination directe.

Burdet frappe le premier

Dès le coup de sifflet de l’arbitre, les hommes de Nicolas Clot et Cédric Jaquier ont pris les choses en main et se sont installées dans le camp de leurs adversaires. La pression s’est faite de plus en plus forte, surtout sur les balles arrêtées de l’inusable Jérôme Ruch. A la 2e minute, déjà, Dionys Burdet catapultait de la tête au fond des filets. Omar Zabala, portier de Savigny-Forel, ne pouvait strictement rien faire. Choquée, la formation de Patrick Porchet et Thomas Frey encaissait même un deuxième but, mais il a été annulé pour un hors-jeu peu évident. “Il n’aurait jamais dû être annulé”, précise, bon joueur, le capitaine Vincent Huber.

Petit à petit, les pensionnaires de Saint-Amour reprenaient leurs esprits avec la volonté de construire depuis l’arrière. Toutefois, ils manquaient de tranchant dans les 30 derniers mètres. La lucidité faisait également défaut et le portier adverse n’était pas vraiment mis en danger.

Savigny montre du cœur

Le début du second acte a été dominé par Savigny. Cependant, les visiteurs, sur contre, parvenaient à inscrire le deuxième but à la suite d’un malheureux autogoal concédé par Stéphane Iadevito. Pire. Thierrens triplait même la mise à la 58e par l’intermédiaire de Vincent Chevalley. Ce dernier a réalisé le geste technique du match : un superbe lob des 20m qui termine sa course dans la lucarne droite.

Le match paraissait plié, mais les hommes du capitaine Vincent Huber remettaient leur bleu de travail et revenaient à 3-1 deux minutes plus tard grâce à Axel Deroze. Cette réussite a servi d’électrochoc. A la 64e, Kasper Welker reprenait victorieusement un coup-franc botté par Maxime Schumacher. Ce même duo parvenait à égaliser à la 75e sur une action quasi similaire.

Perrin inscrit le but décisif

Le dernier quart d’heure du match montrait du beau foot de part et d’autre. En effet, les deux équipes voulaient absolument ramener les trois points. A ce petit jeu-là, la seconde garniture de Thierrens s’en est mieux sortie. Fraîchement entré en jeu, Gabriel Perrin reprenait un centre venu de la gauche après un joli dédoublement du latéral.

Savigny a montré du cœur, mais s’est fait crucifier en fin de rencontre. Les Thierranais sont sortis vainqueurs, mais le football est le grand gagnant du jour. En effet, les deux formations se sont livrées sans complexe et ont montré un esprit conquérant durant 90 minutes et on ne peut que s’en réjouir.


FC Savigny-Forel – FC Thierrens II 3-4 (0-1)

Buteurs: 2e Dionys Burdet 0-1, 53e Stéphane Iadevito (but contre son camp) 0-2, 58e Vincent Chevalley 0-3, 60e Axel Deroze 1-3, 64e Kasper Welker 2-3, 75e Kasper Welker 3-3, 83e Gabriel Perrin 3-4

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*