Une rencontre plus serrée que prévue

Une rencontre plus serrée que prévue

Italia Nyon, qui compte jouer le haut du tableau du groupe 1 de 3e ligue, s’est fait peur dimanche contre Espagnol LS.

« Notre rencontre est à l’image de notre saison », résumait José David Caballero, entraîneur d’Italia Nyon, à l’issue de la victoire de son équipe face à Espagnol LS. « Nous sommes capables d’être très bons et d’un coup nous perdons le fil du match. Aujourd’hui, il n’y a pas de conséquences directes, mais je ne suis pas satisfait. » 3e du groupe 1, les Nyonnais gagnaient aisément 3-0 avant d’encaisser deux buts évitables face à une très jeune équipe lausannoise. Ils ont tremblé jusqu’au bout.

(Crédit photo: Nadia Ferreira)

Italia recule, Espagnol en profite

Pourtant, tout avait bien commencé. A la 52e, Italia mène 3-0 grâce à un doublé de Festim Rrahmani et un but de Elio Mangone, mais une minute après le troisième but, l’équipe de La Côte concède un penalty. Cleber Rodrigues se charge de la transformer. Dès lors, Italia Nyon recule, tremble, se met à balancer et encaisse encore une fois sur une réussite de Sabri Ozcan à la 72e. Malgré plusieurs occasions, Espagnol LS ne reviendra jamais à hauteur de son adversaire.

Intronisé il y a un mois à la tête des pensionnaires des Terrains de Chavannes, Elio Da Mota se montrait déçu à l’issue de la rencontre. « Le match nul aurait été plus conforme à la physionomie de la rencontre. Italia est moins forte que les équipes de tête que sont St-Sulpice, Ecublens voire Crans. Aujourd’hui (NDLR : hier), nous jouons avec plusieurs juniors B (également entraînés par Elio Da Mota). Je suis content d’eux. »

(Crédit photo: Nadia Ferreira)

Manque de constance

Italia Nyon a comme objectif de finir mieux que l’année passée : c’est-à-dire au moins deuxième. Ecublens, dauphin, n’est qu’à trois points. « Pour le second tour, nous allons récupérer plusieurs blessés, justifie José David Caballero. Ces derniers vont nous aider à retrouver un bloc défensif efficace, mais il faudra surtout que l’on retrouve la constance si on veut accrocher les finales. »

(Crédit photo: Nadia Ferreira)

La trêve pour rapatrier des joueurs

Espagnol est toujours dernier, mais ne se trouve qu’à quatre points de la 7e place. L’espoir est de mise surtout que l’objectif du nouvel entraîneur est de rapatrier plusieurs joueurs partis à l’intersaison. « Ils avaient des différends avec le technicien en place avant moi », détaille Elio Da Mota. Heureusement, la pause est longue, car Espagnol aura besoin de temps afin de reconstruire une équipe compétitive.

FC Espagnol LS – FC Italia Nyon 2-3 (0-1)

Buts: 29e/49e Rrahmani 0-1/0-2, 52e Mangone 0-3, 53e Rodrigues (penalty) 1-3, 72e Ozcan 2-3

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*