Renato Santos offre calmement la victoire à Prilly

Renato Santos offre calmement la victoire à Prilly

Prilly est finaliste en ce début de semaine, et c’est là la principale information du jour. Claude Vergères ne pourra pas se giovir de cette partie face à Benfica comme d’un match-référence, c’est sûr, mais les trois points sont au rendez-vous. L’essentiel est là, et il fallait le faire car Grandson et Vallorbe-Ballaigues, la veille, s’étaient imposés. Les deux équipes nord-vaudoises, surtout le FCGT, mettent un rythme impressionnant dans ce championnat et il n’est toléré d’égarer le moindre point en route pour les poursuivants. Une preuve? Concordia, qui réalise un championnat tout à fait acceptable, est déjà six points derrière Val-Bal et Prilly! Certes, Mario Papa et ses coéquipiers ont un match en moins, mais quand même, un début d’écart est déjà créé.

Benfica égalise à un quart d’heure de la fin

Prilly, pourtant, a bien cru que la victoire allait lui échapper dimanche, après l’égalisation de Duarte Miguel Cabral à un quart d’heure de la fin. Le Benfiquiste, entré en jeu peu auparavant, a bénéficié d’un contre favorable pour s’en aller battre Benjamin Bühler et amener le score à 1-1- Il restait quinze minutes à Prilly pour aller chercher la victoire, c’est tout. Il en a fallu… quatorze à Edin Becirovic pour servir Renato Santos, lequel s’en allait défier Joao Cardoso. Etait-il hors-jeu, l’ailier du FC Prilly, entré en jeu peu auparavant? M. Boulejiouch jugeait que non et l’ancien attaquant de Porto Lausanne pouvait aller affronter le gardien des Encarnados. Sa finition, d’un plat du pied à ras de terre, était parfaite et offrait les trois points et la deuxième place à Prilly, calmement. Le numéro 13 n’a pas paniqué et a fait le geste juste. Un ancien de Porto qui marque le but vainqueur face à Benfica, le coup est rude.

« Beci-goal » ouvre le score

L’entame de match avait été plutôt bonne pour les Prilliérans, d’ailleurs, avec un 1-0 assez logique tombé des pieds de l’inévitable Edin Becirovic. Avec « Beci-goal », un ballon dans les seize mètres finit assez souvent au fond, ce qu’il a prouvé à la 14e. Prilly, qui menait 1-0, a encore eu une bonne période, avant de baisser largement de rythme. Benfica, bien en place, en alors profité sans toutefois arriver à trouver son quatuor de devant. Dommage, car il y a de la qualité offensive chez les Encarnados avec les frères Luis et Carlos Cabacas, Sylvain Gétaz et Miguel Batista. Benfica, c’est sûr, vaut mieux que sa 9e place actuelle et on ne serait pas étonné de voir cette équipe remonter de deux ou trois places assez vite.

Prilly peut y croire

Quand au FC Prilly, il a remporté ces trois points même sans bien jouer, ce qui est quand même un signe positif. Claude Vergères aurait préféré une démonstration, mais son équipe doit encore se trouver. Elle a du ballon, comme on dit, avec un joueur comme Léonard Loba à la construction, et on voit bien ce collectif monter en puissance au fil du championnat. La lutte pour les finales, c’est sûr, sera serrée jusqu’au bout. Il est d’ailleurs important de noter que les trois premiers du championnat (Grandson, Vallorbe et Prilly) sont les trois seuls à avoir joué 10 matches. Tous les autres en sont à 9. Une manière claire de dire que rien n’est joué. Vraiment rien.

Les hommes du match

Du côté de Prilly, Edin Becirovic a montré la voie. Il finit avec un but et un assist au compteur et, surtout, il a pesé tout le match sur la défense de Benfica. Il a envie, il a une grinta de tous les instants, comme d’habitude, et il est le leader de ce FC Prilly. Il assume ce rôle, tout en n’oubliant pas d’être bon sur le terrain.

Pour Benfica, on a bien aimé Fabio Parada, auteur d’un gros match au milieu. L’ancien régisseur du FC Orbe est une valeur sûre de 2e ligue et dimanche, il était l’un des tout meilleurs sur le terrain. On parle souvent d’eux, mais les jumeaux Pedro et José Borges sont très forts. L’un est latéral, l’autre défenseur central. Leur point commun? Ils mettent des coups, ils sont toujours bien placés et il sentent parfaitement le jeu. On aime.

Fc Prilly Sports vs Fc Sport Lausanne Benfica 2-1

Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

Les prochains rendez-vous

La Coupe vaudoise arrive! Mercredi à 20h, le FC Prilly accueille Champvent pour un choc d’équipe des de 2e ligue. Ensuite, place au championnat pour les hommes de Claude Vergères, qui auront un déplacement difficile à Bavois II samedi à 19h30. Le lendemain, à 10h, Benfica reçoit le FC Grandson-Tuileries, solide leader.

FC Prilly-Sports – Benfica Lausanne 2-1 (1-1)

Buts: 14e Becirovic 1-0; 77e Duarte Miguel Cabral 1-1; 89e Renato Santos 2-1.

Arbitres: M. Dusan Brkic, assisté de M. Abdelaziz Naji Boulejiouch et de M. Duchalet Sop Tella.

Prilly: Bühler; Joao Simoes, Vaucher, Junior Montano, Cristian Lopez; Loba, Y. Nicolas; D. Nicolas, Jankuloski (71e Hoti), Sergio Fernandes (57e Renato Santos); Becirovic.

Entraîneur: Claude Vergères

Benfica: Joao Cardoso; José Pinto, Helder Da Rocha, Jose Borges, Pedro Borges; Péclard, Parada (68e Ponce); Gétaz (64e Duarte Miguel Cabral), Luis Cabacas, Carlos Cabacas; Miguel Batista (43e Carlos Moreira).

Entraîneur: Ricardo Rocha

La Fleur-de-Lys.

Fc Prilly Sports vs Fc Sport Lausanne Benfica 2-1
Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

Categories: 2e ligue, FC Prilly-Sports

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*